Celui qui n'était pas Movember


De Pierre le Grand, je ne connaissais que l'histoire de son rêve, Saint-Petersbourg, la capitale de son empire, construite entre terre et mer, sur les ossements de milliers d'ouvriers morts d'épuisement. Saint Petersbourg, son cimetière des chevaux des tsars, ses palais mythiques, ses avenues immenses, me fait rêver. "C'est une ville suspendue, hors du temps, qui vit sur sa mémoire et qui pourtant a changé 4 fois de nom" me confiait un cinéaste qui a réalisé un très joli documentaire sur cette ville :


Charlie Rojo voulait "filmer l'odeur de la tragédie" mais la Russie cache aussi des histoires drôles. Ainsi, j'appris ce soir entre la poire et le fromage que le tsar Pierre 1er de Russie imposa une taxe sur le port de la barbe en 1698. Pierre le Grand revenait d’un voyage en Europe (où la plupart des hommes étaient rasés de près) et était déterminé à révolutionner la société, la culture et même la mode russe. En conséquence, tous les hommes barbus devaient payer un impôt. Les membres du clergé obtinrent une dispense... "Dans les rues, il y avait des gardes avec une grosse paire de ciseaux et clic, clic, ils menaçaient de te couper la barbe", ajouta ma fille hilare. Oui, c'est grâce à Lutin n° 2 que j'ai découvert cette histoire abracadabrante.

En ce mois de No-Shave Movember, ça m'a bien fait rire, parce que Movember, comme Octobre rose, m'énerve un peu beaucoup. 

Il paraît que Henri VII d’Angleterre et sa fille la Reine Elizabeth Ière avaient déjà lancé une guerre contre les « mal-rasés » au 16e siècle. La taxe sur le port de la barbe en Russie fut finalement abolie en 1772. Voilà tout de même une idée pour l'Etat français, qui racle les fonds de tiroir. Avec tous les hipsters qui hantent les rues, le déficit serait comblé en deux coups de blaireau.

PS : Bien sûr, avec cette veste à brandebourgs, le monsieur ci-dessus n'est pas Pierre Ier mais je l'ai mis quand même, parce que je le trouvais plus mignon (et mieux sapé) que Pierrot.  

stelda

2 commentaires:

  1. Voici des jolies histoires assez inattendues. Je crois qu'il y a tellement de choses que je ne connais pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est super : on en apprend tous les jours :)

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox