Souvenirs d'été


Pardon, pardon! C'est très mal élevé de partir sans dire au-revoir. Je ne pensais pas que mon post du 3 août serait le dernier du mois mais les aléas de la technologie en ont décidé autrement. Sans Internet et sans batterie, la bavarde Stelda a été contrainte à une cure de JOMO.

J'ai profité de tout ce temps déconnecté pour voir les amis, la famille, me gaver d'olives et de vin rouge. Et un peu de rhum, aussi. Et lire. Et marcher (pas trop...). 

Bilan des vacances :

  1. Ces boucles d'oreilles achetées chez Epicerie Fille, rue Saint Honoré, sont le meilleur investissement de ces derniers mois. Je les ai portées tout l'été... (sauf en bivouac). Chaque fois que je passe dans cette boutique, j'y traîne des heures, parce que j'ai envie de tout acheter. La propriétaire doit me prendre pour une zinzin. Et j'y ai trouvé 2 sacs, aussi... 
  2. Mode ou pas, le maillot une pièce se fait rare sur les plages : le bikini était en force partout, des lacs des Pyrénées à la Provence en passant par l'Auvergne. On verra l'an prochain si les fabricants réussissent à convaincre les baigneuses d'oublier leurs petits ensembles pour un une-pièce (mais franchement, ça n'a pas l'air gagné).
  3. A ma grande joie, le gel d'aloé vera gagne du terrain dans les trousses de beauté. Il remplace tous les après-soleil ; un tube coûte une poignée d'euros et dure trèèèès longtemps. Il hydrate, apaise les coups de soleil et empêche la peau de peler, il ne colle pas, ne graisse pas, ne sent rien, est 100 % naturel, convient à toute la famille, on peut s'en mettre plusieurs fois par jour sur le visage, le corps et les cheveux. Il est parfait. Irremplaçable.
  4. Les cocktails sont à la mode... mais quels bars proposent de les boire dans des verres baroques ? Croyez-moi, c'est bête, mais ça change tout. Si, si, je vous jure. Du coup, je garde l'idée pour l'appliquer toute l'année... 
  5. Comme en mode, où tout vêtement n’est pas de la couture, un livre n’est pas toujours de la littérature (pour moi, Marc Lévy est à Victor Hugo ce qu’est Pimkie à Galliano).  Et puis, il y a les entre-deux, ceux qui sont bons mais pas géniaux. Joël Dicker est de ceux là. J’ai attendu un maximum avant de lire La Vérité sur l'affaire Harry Quebert (je me précipite rarement sur un bouquin dès sa sortie, encore moins quand il est sur la liste de tous les prix littéraires et en tête de toutes les gondoles, j’attends que la fumée retombe, peut-être parce que je crois que la qualité d’un livre se mesure un peu à l'épreuve du temps, comme les pizzas, une bonne pizza est aussi bonne le lendemain). Mais bon, 3 semaines de vacances, c'était le moment idéal pour attaquer 700 pages (louchées en 2 jours!). C’est donc un écrivain qui raconte l’histoire d'un écrivain qui raconte l'histoire d’un écrivain. La trame est très bien ficelée mais l'écriture ressemble à une collection Jacquemus. On dirait qu'il y a du style, ça accroche... mais il manque ce petit je-ne-sais-quoi qui séduit vraiment.
 J'espère que vous avez toutes passé de bonnes vacances, fait une cure de soleil, de 0 soucis, de livres, de barbecue, de souvenirs, de rien-faire-du-tout et de bisous à ceux que vous aimez. Je suis très, très heureuse de vous retrouver!


Photos : Stelda

stelda

22 commentaires:

  1. Pour moi, l'été c'est la pleine saison, je fais donc une cure de travail 7 jours sur 7.
    Je vais bientôt commencer à prendre 1 jour de repos par semaine ( après le Who's Next).
    Bon retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Courage pour la dernière ligne droite, Christine.

      Supprimer
  2. Chouette, Stelda, nous attendions impatiemment votre retour!

    RépondreSupprimer
  3. Contentes de vous retrouver - vous avez raison, le maillot une pièce a du mal à percer, pourtant, les pubs et les magazines sont là pour faire sa promotion. C'est peut-être juste l'idée de voir le ventre bien blanc à la fin de l'été, le bronzage sert de cache... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca doit être ça :D. Mais les bikinis se sont tellement diversifiés qu'il est difficile de ne pas en trouver un qui convienne à sa morphologie, surtout depuis que les marques les proposent "à la carte", en permettant de mixer les haut et les bas.

      Supprimer
  4. Nous aussi, on est content(e)s de te retrouver !

    PS : promis, j'ai bientôt finir "mes devoirs"...

    RépondreSupprimer
  5. Réponses
    1. Merci Albane, à toi aussi et à ta jolie tribu

      Supprimer
  6. Heureuse de te relire, bon retour.
    J'ai acheté du gel d'aloés, il est temps de le tester

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Murielle. Le te est la période idéale pour tester ce gel. Tu me diras si tu le trouves efficace?

      Supprimer
  7. Contente aussi de te relire !
    Ce qui me frappe sur les plages d'aujourd'hui, c'est la quasi absence des monokinis... alors qu'ils étaient majoritaires pendant mon enfance, dans les lointaines années 80. Quel changement !
    Tu as entièrement raison de comparer Marc Lévy à Pimkie. Je suis très agacée par le discours "peu importe ce qu'on lit pourvu qu'on lise", ben non, ce n'est pas la même chose de lire Musso ou Hugo, la qualité de l'œuvre, sa complexité, ont de l'importance. Cet été, j'ai peu lu, mais j'ai tout de même lu un très bon roman, "Homer & Langley", de E.L. Doctorow, un écrivain que j'ai découvert au moment de sa mort (comme ça arrive parfois) il y a peu. Une réflexion sur l'histoire à partir de celle de deux frères vivant en ermites dans un hôtel particulier de New York. Amusant et intelligent à la fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...Comme ce n’est pas pareil de regarder Infrarouge et Le Loft ! Le roman dont tu parles me dit quelque chose. Tu me donnes envie de le lire

      Supprimer
  8. Bonne rentrée et pleins de projets pour toi cette année !! Au fait, il me semble avoir lu qu'il y avait une suite à "La vérité...." pour fin septembre : "le livre des Baltimore".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Laurence. Pour les projets, y a plus qu’à. .. mais pourquoi le temps passe - t- il si vite? Je voudrais des journées de 36 heures.
      Oui, Dicker sort un nouveau roman. A suivre !

      Supprimer
  9. Ravie de te relire ! MDR pour Joël Dicker sur qui j'ai du écrire la même chose ... alors même que j'avais avalé le livre en quelques jours ! Bonne reprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le ravissement est réciproque, Laurence. Je viens de relire ta critique de "l’Affaire. .." et en effet, nous sommes complètement d'accord! Mais je suis d'accord avec 95 % de tes avis et j’aime tes choix à 98 % !

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox