Et vogue la marine



Le style marin, c'est le marronnier de la mode et chaque été nous ramène en marée haute :

  1. La marinière, en bleu/blanc, rouge/blanc, fluo/blanc, grège/blanc, ciel /blanc. La pauvre a été customisée sous toutes les coutures : épaulettes de strass, inscriptions façon tampon sur le devant, dentelle sur le dessus des bras... dernier avatar repéré ? le sweat-shirt marinière chez Bonobo.
  2. Le panier en osier (pour ramasser les crabes sur les trottoirs ?). Lui aussi est passé à toutes les moulinettes : anses en cuir naturel, broderies de rafia, doublure en vichy...
  3. Le corsaire (2000), le slim blanc (2010) ou le pantalon à pont (comme cette année)
  4. Les ancres, pompons, noeuds marins,... sous toutes les formes de bijoux possible et imaginable
  5. Les sandales en cuir et corde, les compensées en toile et corde, les espadrilles (depuis deux étés). 

Et cette année, j'ai chialé d'effroi quand j'ai vu réapparaître les premières rayures. Putain, non, non, non. Remballez vos marineries, c'est bon, on en a soupé. Je ne peux plus voir la queue d'un poisson et la seule évocation de l'Ile de Ré me donne le hoquet.

marine
2015 : la marine et les seventies en
Mon coup de coeur ? Le collier en haut à gauche.

Bon, ça, c'était avant. Je me suis un peu calmée, parce que tout de même, il y a des choses sympa et quelques marques ont eu la bonne idée de dédramatiser le look matelot (on atteignait un niveau dramatique, si, si) comme le pull homard chez Monoprix. Et si on ajoute la renaissance du style militaire et le revival seventies, on nageait dans la naphtaline. Le tailleur fait même un retour. LE TAILLEUR. Vous savez, ce truc avec veste + jupe assortie. On croyait qu'il était mort mais non, c'est comme dans le film La Momie. Que font les féministes ? Y vont nous resservir le combo sac + chaussures coordonnées dans 2 saisons, je le sens et une pétition sur change.org va s'imposer, sinon, le coup d'après, ce sera la veste épaulée et le brushing vaporeux.



Donc, quitte à subir la déferlante marine, autant l'upgrader l'optimiser : j'ai décidé d'en rire et puis c'est une  excellente manière d'appliquer la bonne règle de recyclage des basiques. J'accepte d'embarquer pour une énième croisière mais en portant une seule pièce à la fois. Pas plus.

J'ai plongé dans mon placard et j'en ai extrait la substantifique moelle : 
  1. un pull marine Kookaï, décolleté dans le dos avec un gros noeud en mousseline (2012)
  2. un short à pont marine (2006)
  3. un slim blanc cassé (2013, pas sûr que je le ferme encore)
  4. un pantalon à pont en lin rouge fait sur-mesure par mon ex-associée (2003, trop petit de 2 tailles)
  5. un pantalon à pont blanc en coton Esprit (2008, trop petit de 2 tailles)
  6. une bague en corde faite par Mr (2005)
  7. une bague en argent offerte par Mr et qui représente un noeud marin (2005)
  8. une poignée de cabas en lin brut de toutes les tailles (circa 2004).

Constat : à travers une décennie, j'ai toujours résisté à la marinière qui me va comme un tablier à une vache, je ne sais pas pourquoi. Et même si je le voulais, j'aurais du mal à me concocter un total look petit matelot.

Question subsidiaire qui n'a rien à voir avec la choucroute : dans la vraie vie, comment on fait pour marcher avec un pantalon qui balaye les mégots et s'accroche aux chewings-gums ? Jamais réussi à passer le cap.

Question n° 2 : et comment on survit plus d'une heure au pantalon blanc ?

Question n° 3 : et personne n'a inventé l'espadrille qui ne pue pas ?

Question n° 4 : elles mangent, les mannequins Zara ?

Dédicace spéciale à Cécile!

stelda

13 commentaires:

  1. Perso je dis oui à la marinière et non au pantalon à pont ! Ah oui elles se sont affamées les filles !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pantalon à pont est loin de faire l'unanimité. La marinière est plus fédératrice, je ne sais pas pourquoi :).

      Supprimer
  2. Pour nous, ce sera à petite dose, pourquoi ne pas ressortir le petit haut rayé, mais surement pas de pantalons à pont ! C'est comme pour la mode des seventies, déjà maintenant on frôle l'overdose avec les franges partout.
    Trouvez- nous des mannequins qui ne sont pas extrêmement maigres...il n'y a pas que Zara que nous voyons des squelettes vivantes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, la frange est partout! Sur les chaussures, les sacs, les vestes, les tops... Je comprends votre overdose.

      Supprimer
  3. J'allais ressortir pour cet été, l'esprit bien tranquille, mes marinières et autres tops rayés... et voilà que ton commentaire bouleverse mes certitudes/habitudes.
    Que faire: les abandonner lâchement au coin d'une rue, les customiser (mais encore faut-il trouver le bon retoucheur/bonne couturière! Une idée, Stelda, d'un bon professionnel sur Paris??), les mettre quand même et à chaque fois me souvenir de ton post en souriant grhhh
    Stelda, continue à écrire ces commentaires décalés sur nos pseudo élans modesques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pardon, je ne voulais pas semer le doute. Je ne connais malheureusement pas d'adresses à Paris. J'avais indiquer quelques idées de customisation ici : http://stelda.blogspot.fr/2011/11/crise-by-stelda-on-polyvore.html
      Ca t'aidera peut-être ?
      Prie pour que le soleil reste avec nous, c'est ce qui me met d'humeur enjouée!

      Supprimer
  4. J'ai ma boutique en bord de mer mais évite de faire trop marin. Je dois avoir un slim blanc et un pull rayé jaune. Sinon, j'ai des fleurs, de la couleur....
    Enfin pleins d'autres trucs sympas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te fais confiance pour dénicher de jolies choses qui sortent un peu des sentiers battus ;)

      Supprimer
  5. AH AH moi j'adoooooore la tendance marin, j'adooooore les marinières aussi! C'est dans mes couleurs, dans mon style, je ne m'en lasse absolument jamais, comme quoi ^^ Par contre effectivement le mannequin Zara a besoin de manger une bonne moules/frites ;) Bisou!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te vois très bien avec ce style, je trouve qu'il te correspond. Profites-en et fais le plein, alors :). Il y a 30% chez Monop' ces jours-ci, hélé! Bisous

      Supprimer
  6. C'est moi la dédicace? :)
    J'ai fait l'inventaire de ma penderie aussi, j'ai... euh... un tee-shirt marinière doit j'ai découpé le col (je coupe tous mes tee-shirts, sinon je trouve qu'ils m'étranglent) et qui est tellement vieux qu'il n'a plus le droit de sortir de la maison!
    Je penche plus du coté rock que marin de toute façon! Et je dis non non et non au pantalon blanc, importable! Et non aux mannequins trop maigres... ;)

    RépondreSupprimer
  7. Une valeur sûre, particulièrement en période de crise, ne plus prendre de risque pour éviter la chute
    Mais bon ta selection est particulièrement belle
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Le collier est assurément l'élément le plus accrocheur de votre sélection, par contre les espadrilles psychédéliques et les sandales compensées, rien ne vous force à les conserver !

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox