Comment j'ai appris à marcher avec des talons



Cosmo Paris 2012
Les fabricants ont presque doublé la hauteur des escarpins ces dernières années. 5 cm il y a 20 ans, 9 cm aujourd'hui. Devant une paire aux talons vertigineux, il y a celles qui s'évanouissent : "avec ça, je vais me tordre les pieds!" Et puis, il y a celles qui sautillent allègrement sur leurs stillettos ou avec des plateformes géantes et semblent pouvoir faire du parachute en Louboutin. Et là, que les choses soient bien claires : personne ne naît des talons aux pieds (vous pouvez faire le tour de toutes les maternités de France et de Navarre, vous ne trouverez aucun bébé chaussé de Pigalle 140). 
Alors, bien sûr, la féminité ne se résume pas à une paire de talons. Mais il y a 15 ans, en regardant mon amie Quen DD qui trottait / dansait / mangeait / dormait avec ses talons de 10 (12 n'existait pas encore à l'époque, sauf chez les drag queens), je me suis dit qu'en enfiler pour certaines occasions (mariage, entretien, resto chic...) serait bien agréable... sans avoir peur de me faire une entorse / m'étaler au milieu de la rue / avoir les pieds en sang.
Je lui ai demandé de me donner deux ou trois trucs. L'apprentissage a été assez rigolo mais bien plus rapide que je ne pensais. 
Il y a eu 4 phases ; je vous fournis le petit tuto à pratiquer chez soi (et rien ne vous empêche d'inviter des amies si vous voulez passer un moment sympa avec d'autres filles!) pour être opérationnelle prestissimo en stiletto.
modèle Bata été 2012
Phase préliminaire, le choix de la bête :
  • pour commencer (téméraire mais pas folle), j'ai opté pour des talons plutôt larges ou compensés (plus stables que des stilettos!) et 7 cm maximum
  • après quelques erreurs aux conséquences désastreuses (ampoules sur chaque orteils/talon d'achille en sang), j'ai compris qu'il valait mieux choisir un modèle en cuir très souple (agneau, chevreau) ou tissu, qui s'adaptera mieux au pied et ne vous blessera pas
  • modèle Cosmo Paris Croisière 
  • autre révélation le jour où j'ai enfilé mes premières chaussures avec semelles à coussinets d'air : ce petit détail évite d'avoir la plante du pied écrabouillée des journées entières 
  • j'ai compris que la légende selon laquelle il fallait essayer de préférence en fin de journée n'en était pas une : si elles font mal en boutique, no way! ça sera 100 fois pire au quotidien. 
  • faire très attention à la cambrure de la chaussure. Si on est obligé de "s'accrocher" avec les orteils pour ne pas glisser, c'est que le modèle ne convient pas à la cambrure du pied, le pied fatiguera très vite et se déformera. 
  • vérifier que la découpe du décolleté ne blesse pas la naissance du gros orteil : c'est très douloureux et mauvais à long terme pour les pieds.
  • dans un premier temps, éviter les semelles très épaisses qui empêchent de dérouler le pied. Les semelles en bois (socques, sabots) nécessitent un cours de perfectionnement!
Une fois l'objet du désir soigneusement sélectionné, l'apprentissage se compose de 4 modules.
niveau 1
niveau 1 - pour débutantes
Phase 1 : je désacralise l'objet. Non, une paire de talons ne va pas me mordre et je ne vais pas tomber rien qu'en les enfilant. Ce ne sont pas des échasses ni des patins à glace. 
Donc, les porter chez soi, pour faire la vaisselle / regarder la télé / surfer / lire... des activités ne nécessitant aucune marche et permettant de détendre doucement la chaussure. Et puis, il faut reconnaître que c'est la classe de lire dans son canapé avachie avec des talons de 12!

Phase 2 : je suis le mode d'emploi. 
Un escarpin, c'est comme un micro-onde. Suffit de savoir comment ça marche. Il faut s'entraîner à marcher le long d'une ligne droite (suivre les lignes du carrelage, par exemple) en mettant un pied talon contre orteils de l'autre pied. Tout doucement les premiers pas, puis on accélère peu à peu. Et au bout de 5 mn, on prend le pli et marche naturellement avec les jambes serrées, ce qui est plus gracieux avec des talons...
Pour parfaire la démarche et avoir un port de tête à la Brigitte Bardot sans me tarter 15 ans de danse classique, j'ai repris le vieux truc de grand-mère: me poser un dico sur la tête et arpenter les pièces en suivant une ligne droite comme indiqué précédemment. Ca évite le syndrome de la poule (marcher le buste trop en avant, avec le derrière qui suit à la traîne). 
Pratiquer une petite séance d'entraînement 10 mn par jour pendant une semaine.

Phase 3 : je maîtrise l'objet
Une fois qu'on a adopté ses bébés, qu'on est rassurée, on enfile ses talons tous les soirs en rentrant chez soi et on déambule tranquillement avec. 

Phase 4 : je sors la bête
Bon, on ne se jette pas sur une piste de danse, on commence par une petite sortie tranquille, de 2 ou 3h. Au cas où il y aurait encore un petit réglage à faire. Pour aller au cinéma, au resto ou mieux, pour faire les courses. Y a pas de honte à aller pousser son caddy avec des escarpins. 

En deux semaines, vous serez la reine des escarpins.
niveau
niveau 2 : pour confirmées
Petite astuce : en marchant, bien dérouler le pied talon en premier ; ça évite de traîner les pieds (et de fusiller ses talons) ou d'avoir la démarche de robocop.
Si vous avez des crampes sous le coup de pied, c'est sans doute que la cambrure est trop forte. Il est possible de l'adoucir en glissant des semelles spéciales (Scholl, je crois) qui font comme un coussin d'air. Et mettre du talc pour que le pied ne chauffe pas trop. 
Bien sûr, marcher avec des talons hauts reste une posture artificielle qui peut déformer ou fragiliser les pieds, les chevilles, les genoux ou le dos. Pour éviter de finir avec une prothèse du genou à 30 ans, mieux vaut alterner avec du plat, un jour ou sur deux ou sur trois et marcher pied nu le plus possible (chez soi, par exemple) pour détendre les petons un peu stressés par la hauteur ! Ou bien épouser un podologue / osthéopathe / orthopédiste / kiné qui vous soignera gratos.

niveau 3
niveau 3 - pour expertes


Cet article est dédicacé à Laby B et Queen DD, reines du talon tout terrain

stelda

56 commentaires:

  1. Valérie { Atelier rue verte }2 février 2012 à 06:55

    Excellent ce post, dès le matin , les yeux encore dans le brouillard je me marre !
    Bon, je vais sagement suivre ta dernière proposition , me marier avec un kiné , ou un osthéo , c'est bien ça un osthéo ...bon, d'accord dans une autre vie ... j'suis déjà mariée et il est trop vieux ( hi, hi ) pour reprendre des études dans ce domaine !!! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. facile de marcher avec des talons j ai commencer directement avec du 12 cm et je roule même avec et pourtant je suis un homme j ai pas honte de le dire sa demande de l entrainement de ne pas avoir peur :) :p les compenser fond moins mal

      Supprimer
    2. Salutations! conseils très utiles dans cet article particulier! Ce sont les petits changements qui feront les plus grands changements. Merci d'avoir partagé!
      http://koondal.fr/

      Supprimer
  2. JE suis bien d'accord avec le commentaire précédent, il est vraiment top cet article mais comme tous :D

    RépondreSupprimer
  3. Hé bien... je ne me sens pas "vraiment" concernée et ne fait si!
    Ravie, et encore trés bon article (toi aussi ta grand-mère t'a fait le supplice du dico???)
    Je fais l'acquisition d'une paire de Cosmo demain...
    Que se rassurent toutes celles qui lisent ce blog : 8cm, déjà c'est pas mal ^^

    Mouahhhhhhhhhhhhh

    RépondreSupprimer
  4. Sympa cet article ! Quand je repense à mes premières fois en talons, je ris... Je prends aujourd'hui encore quelques bonnes astuces de ton billet..

    RépondreSupprimer
  5. Tu me parles Stelda. Le plus gros casse-tête du siècle!
    Ahahaha le dico! J'en ai fait des heures et des heures rien que pour me tenir droite, tout ça parceque mon père (spécialiste en anatomie) disait que les femmes qui vivaient dans des pays où l'on porte encore des cruches sur la tête avaient les plus belles démarches au monde.
    ça marceh aussi pour les talons.
    Sinon la vraie astuce que j'avais trouvée c'était de démarrer en marchant uniquement sur la pointe des pieds, et le talon finit par trouver sa place naturellement.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup le coup du bébé à talon et de la poule :D Les talons, ça fait de si jolies jambes... Même si je suis plus à l'aise à plat, j'adore les talons. J'ai commencé avec des compensés de 8 (je suis une ouf, t'as vu), puis des escarpins que ma mère m'a donné (des Jourdan noires, très classe). Et puis petit à petit, je m'en suis acheté d'autres paires (bottines, richelieux, sandales..), mais toujours de 8. Une amie passe ses journées avec des 12, je sais pas comment elle fait !

    Je confirme que la cambrure est très importante :) La stabilité du talon également, c'est qu'il faudrait pas qu'on se torde une patte !

    En tout cas, très bon article, comme toujours ;)

    Bonne journée Stelda !

    RépondreSupprimer
  7. @ Valérie : je suis contente de te réveiller en te faisant rire ! je ne dirais pas à ton mari que tu as failli l'échanger contre un ostéo, promis :D

    @ S. Merci :d Je vais finir par avoir les chevilles qui gonflent (et je ne rentrerai plus dans mes bottes Manas)

    @ Bree : copine de dico!! moi, c'était ma mère...

    @ Colinette : mon pire souvenir ? il y a 15 ans, c'était la mode des grosses plateformes genre drag quenns ; j'ai fait du scooter avec des talons de 12 cm et un talon s'est pris dans les rayons de la roue! Crac, cassé en biais!!

    @ Eudoxie : roooh, on est nombreuses à être passé par les fourches caudines du dico, ma parole! :D
    Petite, je marchais tout le temps sur la pointe des pieds... ç'a peut-être facilité mon apprentissage du talon ?

    @ Zoé : hiiii, des escarpins Jourdan ?! le graal du bon classique qui ne fait pas mal au pied, leur cambrure est top, top, top!
    Et 8 cm au quotidien, c'est déjà bien, en effet ;-)
    Merci beaucoup et très bonne semaine à toi ;-)

    RépondreSupprimer
  8. alors, y a une formation en alternance qui valide d'un coup par équivalence toutes les UE que tu cites ci dessus: avoir fait de la danse classique et des pointes. ça facilite très grandement l'accoutumance aux échasses! (je sais de quoi je cause). Ceci étant, je n'achete quasiment plus de talons de plus de 8 qui ne soient pas compensés au plateau avant. Et surtout, en talons, j'achète de la qualité (et donc souvent du cher et de la marque; même chez Comptoir, en la matière,par exemple c'est pas la panacée. Excellents en cambrures: YSL, Chie Mihara (pour débuter, je recommande vivement ), & Clergerie

    RépondreSupprimer
  9. Je me souviens la première fois ou j'ai essayé de mettre des talons, une grandes aventure, puis on prend l'habitude et on n'arrive plus a s'en passer ! ce fut mon cas, tes conseils sont justes, j'ai exactement procédé de cette manière, et je fais toujours attention à la cambrure et à la qualité de la chaussure, un super article, bises.

    RépondreSupprimer
  10. @ Jicky : et oui, la danse, ça aide... Je pense qu'il y a aussi des pieds plus ou moins faits pour les talons : les pieds cambrés semblent mieux les supporter. et bien sûr, comme tu le soulignes, ne pas lésiner sur la qualité ; j'ajoute Manas à ta liste, les bottes m'ont convaincue. Enfilées à 8h du mat', enlevées à 21h, 12 cm de talon avec un plateau et aucune crampe. Le bonheur!!!!

    @ Blandinette : la première fois, on a l'impression de se jeter dans le vide :D Merci beaucoup, tu es adorable. Des bisous!

    RépondreSupprimer
  11. Suuuuper infos!!!
    Je faisais déjà quelques trucs que t'as mentionné au feeling mais là, je vais pouvoir parfaire mon entrainement pour pouvoir porter des chaussures d'experte hé hé.
    La semaine dernière, j'avais un cocktail très classe et bah du lundi au jeudi, dès que je rentrais du boulot (où je suis en baskets ou en mocassins le plus souvent hé hé) et bah zou, les talons de 12 pour être supra confiante du haut de mes échasses le vendredi ^^

    RépondreSupprimer
  12. Pipou, t'es une championne inée : t'as tout compris, toi non plus tu n'as besoin d'aucun tuto ;-). Y a pas à dire, des talons, ça donne toujours une petite pointe d'assurance en plus... sauf si on se tord la cheville, bien sûr : D!

    RépondreSupprimer
  13. J'ai souvent été admiratif de voir comment les filles arrivent à marcher avec de si haut talon ! Coment font'elles?

    RépondreSupprimer
  14. J'ai essayé le soir en faisant la vaisselle et ce genre de bétises et puis je n'ai jamais perseverer. Au bout d'un moment je me sentais idiote : mais j'aimerai marcher avec des talons. Promis demain je recommence.

    RépondreSupprimer
  15. @ Erno : D et les hommes faisaient comme nous il y a quelques siècles!! Je pense qu'ils ne sont pas près de s'y remettre...

    @ Christine : ceci dit, y a pas d'obligation! Porter des talons n'a rien de vital, hein :D
    Mais surtout, il ne faut pas se sentir idiote en portant de jolies choses ou des choses "faites pour sortir" chez soi, au contraire ;-). C'est parfois bon pour le moral de porter quelque chose d'extraordinaire "gratuitement", juste pour soi ;-).

    RépondreSupprimer
  16. Et bien moins, je ne me suis jamais entraînée mais je suis parfaitement à l'aise en talons! Je suis de celles qui courent après le bus avec des 12 cm :p

    RépondreSupprimer
  17. @ Gabee : pouvoir courir en talons, c'est un talent de société plus utile que jouer La Lettre à Elise :D

    @ Auroreilone : merci beaucoup, c'est une compilation des trucs de grands-mères dûment éprouvés ;-)

    RépondreSupprimer
  18. hoho ho...ce post me dit vaguement un certain we de janvier....like it !!

    RépondreSupprimer
  19. Dadette, t'as raison, je l'ai écrit en passant à cette pouffe-party!

    RépondreSupprimer
  20. Trééés bons conseils !
    Grâce à toi, j'ai cette image de bébé naissant avec des Loubout' aux pieds... presque un film d'horreur... je ne te remercie pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahhh! ce serait en effet un cauchemar!

      Supprimer
  21. Excellent article, qui m'a rappelé plein de souvenirs, car porter des talons a représenté une étape très importante pour moi. (Je vous rassure, je ne vais pas commenter chaque article de vos archives et, qui plus est, en alignant de telles banalités... c'est juste que j'adoOore les talons, il fallait que ça sorte !) - Nina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais si, et ce ne sont pas des banalités! La shoes addict que je suis vous comprend à 100%, Nina :D.
      Et puis c'est agréable de savoir que d'anciens articles sont à nouveaux lus ;-).

      Supprimer
  22. Il est toujours lu =D
    C'est sympa, assez drôle et instructif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca me fait plaisir :)). Merci beaucoup pour cet adorable commentaire, chère Anonyme ;-)

      Supprimer
  23. MMhhhhhhh... très très bon article! je l'avais lu à sa parution, et j'y reviens pour une remarque, et une question. La remarque : je fais du 35, et je peux assurer qu'avec cette taille, il est vraiment très difficile de dépasser les 10 cm. Je marche quotidiennement en talons, mais je préfère le 7-8cm, et je réserve le 10 pour les jours statiques. 11, 12, même pas la peine.
    La question : on peut avoir un mode d'emploi pour les compensés en bois? Je possède une magnifique paire de Charles Jourdan (là : http://www.endless.com/dp/B0042S2OBO/ref=asc_df_B0042S2OBO2152949?tag=dealtend-22456-20&creative=395033&linkCode=asn&creativeASIN=B0042S2OBO ) et malgré la légende qui prétend qu'il est plus facile de marcher sur des compensés, je dois dire que je n'ai jamais autant galéré... équilibre instable total avec la plateforme avant, je me sens toute précaire malgré la cambrure idéale et le confort absolu de la chausssure. Des astuces?
    lalectrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce ne doit pas être facile de trouver du 35 :(. Et plus le pied est petit, plus la cambrure est rude : je comprends que tu préfères les 7-8 cm.Avec 12 cm, tu aurais des pieds de Barbie ;-).
      Pour répondre à ta question, je commence par un rectificatif : ce ne sont pas des compensées mais plutôt des socques. Et la nuance est d'importance : la compensée, c'est niveau 1 sur l'échelle de Richter, la socque c'est niveau 7!! Je crois que c'est la chaussure la plus difficile à apprivoiser.
      Du coup, je me suis demandé comment j'arrivais à marcher avec les miennes... Je les ai enfilées pour analyser la chose. Il faut se tenir très droite, les hanches un peu basculées vers l'arrière. N'essaie pas de dérouler le pied, la petite découpe à l'avant de la semelle est là juste pour éviter que le rebord du plateau ne heurte le sol. Il faut attaquer d'abord le talon, en gardant les jambes assez serrées. Comme ça, l'appui du pied se porte sur le côté de la plate-forme et non le devant et ça évite l'effet culbuto :D.
      Je ne sais pas si je suis très claire ?! En tout cas, tes Jourdan sont très très belles!!

      Supprimer
  24. merci merci ! je vais essayer!
    lalectrice

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie ;-). J'espère que tu vas pouvoir profiter de tes belles chaussures! Tu me diras ?

      Supprimer
  25. Super article ! Je l'ai lu hier soir et cet après-midi je m'offrais mes premiers escarpins de ma vie :p Donc je regarde la tv et je geek avec :D
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est très gentil de m'avoir laissé un message pour me le dire. Je suis une pousse-au-crime, dis donc :) Mais si j'ai pu t'aider à trouver des chaussures jolies et confortables, je suis contente. Bon entraînement et j'espère à bientôt, Yaourt.

      Supprimer
  26. si si des pointures 35 ça se trouve!

    j'ai decouvert un site top des chaussures super belles et je sais qu ils font bcp de 35!!

    j ai deja commandé rad +

    http://www.bala.fr/

    RépondreSupprimer
  27. Merci pour tous ces conseils!!!

    Moi aussi je chausse du 35, je trouve des escarpins chez Minelli, San Marina, André, la Scarpa (tous les modèles de chaussures en 35), etc).

    Le monde des petites,
    www.lemondedespetites.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Le Monde des Petites. J'adore votre blog, les filles , il est très léger et gai. Merci de ces bonnes adresses :).

      Supprimer
  28. Bien sûr, tout ceci paraît être un jeu d'enfant quand on est encore en pleine scolarité et qu'on a un sac de cours d'environ 5 kg ! Je ne dépasse pas les 7 cm, mais ça reste très dur à cause du déséquilibre ! Je doit donc rajouter au dico mon sac habituel, et harpenter de long en large ma maison pour m'entraîner. Ensuite il faut tendre les jambes, se détendre... En rajoutant à mon cas personnel les genous qui vont à l'intérieur et le pied gauche qui part aussi à l'intérieur, et mon pied droit que je ne déroule pas suffisemment, et mon équilibre qui est très mauvais. Ca fait beaucoup de choses dont je doit faire attention, donc un long entraînement m'attend... ! J'ai aussi remarqué que plus on met le sac au bout des bras, plus c'est dur de gardé l'équilibre. Il reste donc toujours sur mon épaule, et c'est aussi meilleur pour le dos. Et j'essayerais ton dernier conseil, de me marier avec un podologue, osthéopathe, orthopédist, kiné, car j'en aurait bien besoin ! Pour l'instant je ne fais que baver devant les talons de 10-12 cm, mais le jour venu, je serais prête et je m'entrainerais beaucoup pour que cette passion devienne réalité !
    En tout cas, c'est un super sujet, et j'ai bien aimé la comparaison des escarpins avec un micro-onde ^^ Je compte suivre tes conseils à la lettre, qui ont l'air top. Et j'avoue que c'est vrai trop cool de passer ses week-end en talons !!
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Pauline, je suis ravie que cet article t'ait intéressé. Je te souhaite de nombreuses paires d'escarpins et j'espère à très bientôt :-)

      Supprimer
  29. Stelda j' ai adorer ton article mais je ne comprend pas très bien quand tu dis " en marchant, bien dérouler le pied talon en premier " .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à dire marcher en posant le talon en premier sur le sol, puis les orteils ;-). J'aurais dû faire une vidéo, ç'aurait été plus clair. Merci de ton gentil commentaire, Armelle et j'espère à bientôt :)

      Supprimer
    2. Je reviens sur ce que tu dis, je vois bien ce que tu veux dire, avec des escarpins c'est parlant mais avec des talons compensées c'est la meme chose ?

      Supprimer
    3. Si les compensées ont une semelle souple, oui, c'est la même chose. Si elles ont une plateforme, il faut poser le pied bien à plat ;-).

      Supprimer
  30. Super cet article, je ne sais pas si j'ai une belle démarche avec talons, du coup j'ai bien envie de suivre tes conseils et d'essayer de redémarrer de zéro, en espérant que les mauvaises habitudes puissent se perdre.
    Je fais aussi du 35, 36 donc merci à anonyme et le monde des petites pour les marques, 10 cm est le maximum pour moi.
    Un point important aussi c'est avoir si possible un bord pas trop pointu pour le confort des orteils non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Murielle :). Tu as raison de souligner l'importance de la forme du bout de la chaussure : il doit être adapté à la forme et la longueur des orteils, sous peine de les malmener!

      Supprimer
  31. j'ai adoré ton article :) j'ai commencé avec des talons fins d'environ 11cm, mais je m'étais déjà bien entrainé avec des talons plus carré de 7cm. Par contre, quand en boutique, j'ai essayé des escarpins simple (sans sangle autours de la cheville) se fut désastreux, je perdais mes chaussures a chaque pas... ca venait pas d un problème de taille vu que j'ai essayé des escarpins de taille différente avec les caissières qui pouffaient dans leur coin.... As-tu une astuce pour marcher sans plus avoir besoin de chaussure avec une attache autours de la cheville??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci chère Anonyme :). Ces difficultés à marcher sont peut-être dû à la forme de la de ton pied et à celle de la chaussure : tu perds peut-être plus facilement les modèles décolletés ou ouverts sur les côtés ? Tu peux tenter d'ajouter de petits coussins en gel amovibles, ils permettent au pied de mieux s'accrocher. Privilégie également les chaussures doublées en tissu.

      Supprimer
    2. Merci pour ta réponse :) je vais essayer de nouveau, j'ai lu quelque part que ca pouvait également provenir du poids de la chaussure, je voulais pas me retrouver a m accrocher au fond de mes chaussures tel un hibou ^^. Bonne continuation Aurélie

      Supprimer
  32. Bonjour,
    Merci pour cet article qui va m'être très utile car je viens de m'acheter des chaussures de 11 cm de talons et j'ai l'impression de marcher tout bizaremment.... pourtant je mets des talons de 8 mais la c'est vrai que ça fait haut!! Mais j'adore alors je vais m'entrainer encore et encore pour avoir une jolie allure :-)

    RépondreSupprimer
  33. Super article. Je suis grande et porte rarement des talons pour éviter les commentaires habituelles.... Et j'avoue qu'avec 2 enfants en bas âge, le plat est bien pratique. Mais de temps à autre je ressors mes talons et je trouve que tout de suite, ya un truc en plus. Mon soucis : je ne suis pas du tout souple du pied, quand j'essaye de tendre les orteils, même mon chéri est plus souple. Du coup, les très hauts talons avec une forte cambrure du pied ne sont pas envisageable...et pourtant, cela me fait tellement envie. Auriez vous des conseils pour assouplir le pied? Et aussi, plus le talon est fin, plus j'ai du mal à marcher correctement et je sens que mes talons sont "tremblant" (peut être aussi que mes 10 kilos restants suite à la deuxieme grossesse alourdissent ma démarche)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Monmien, merci beaucoup de ta visite :)
      Pour assouplir le pied, tu peux utiliser une balle de tennis. Pose ton pied nu dessus et fais la rouler d'avant en arrière sans soulever le pied. Mais comme je l'expliquais plus haut à une lectrice, certaines chevilles sont trop fines pour supporter une grande hauteur de talon. Dans ces cas-là, malheureusement, il faut en prendre son parti et choisir un talon assez stable et pas trop haut (8 cm maxi).

      Supprimer
    2. Merci de ta réponse Stelda, j'essayerai le coup de la balle de tennis. Pour ce qui est des chevilles, je ne peux pas dire qu'elles soient fines, plutôt le contraire. Je pense que le problème vient vraiment de la cambrure du pied....

      Supprimer
  34. Magique ce post ! Qu'est ce que tu me fais rire ... On essaye toute de marcher sur la ligne du carrelage ! Allez je vais m'y mettre, c'est pas comme si j'avais des Manolo de 12cm dans mon placard depuis 3 ans avec une semelle neuve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est une excellente motivation ^^. Bon courage, et merci :)

      Supprimer
  35. We are Anonymous
    We are Legion
    We do not forgive
    We do not forget
    Expect us

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox