De jolies adresses à Tours


Si je résiste de mieux en mieux à l'appel de H&M ou Zara, ce n'est pas seulement par souci éthique (bien que la lecture du livre Luxe & C° m'ait bien secouée, surtout les passages où l'auteur parle d'un ouvrier textile mort d'épuisement, un soir en rentrant chez lui ou de ces enfants découverts par la douane dans une usine et qui avaient les jambes cassées pour qu'ils ne puissent pas s'enfuir... légende ou pas, ça m'a calmée et le top rose trop mignon à 9,90 € a une sale mine, tout d'un coup).


Au-delà de cette prise de conscience sociale, c'est aussi l'aspect impersonnel des franchises qui me déçoit. Je trouve ça triste, ces grands espaces agencés uniformément, avec les même vitrines, les même promo, les mêmes fringues. Ça manque d'âme. Et je pense que c'est pour ça que j'achète plus facilement dans les petites boutiques.

Après 20 ans d'hégémonie des grosses enseignes, les multi-marques reviennent doucement. Je ne suis pas différente des autres et je pense que nous sommes finalement nombreuses à nous lasser de cette grosse artillerie, alors merci à Colette, L'Eclaireur et autres lieux branchés qui ont redonné du galon à la boutique multi-marques.
Acheter, dans notre société, est souvent un plaisir plus qu'une nécessité. Il faut donc qu'il y ait un vrai plaisir au moment de l'acte d'achat, sinon, à quoi bon ? 
Depuis 2 ans, je vois de nouvelles multi-marques ouvrir à Tours : quel bonheur! Dans une petite boutique indépendante, on sent une âme. On y va parce qu'on sait que la gérante sélectionne les pièces en fonction de ses clientes, voire qu'elle va choisir spécialement une veste en pensant à telle cliente fidèle qui va sauter dessus, cette veste est "pour elle". 
Dans une petite boutique, on a l'impression d'être unique. Chaque vêtement est en nombre limité, on se dit qu'on sera au plus 3 filles dans la ville à porter cette robe, pas 300. 
La décoration est personnelle, elle aussi. C'est la patronne qui choisit les lumières, l'agencement, le tissu des cabines. Ca nous plaît ou pas mais au moins, ça change d'une boutique à l'autre. Et on trouve toujours la petite boutique qui nous correspond.


Les nouvelles boutiques sont de plus en plus douillettes et se rapprochent souvent du concept store. On y trouve vêtements et accessoires, mais aussi des chaussures, de la papeterie, des coussins, des parfums d'intérieur, des livres d'art ou des gourmandises.
Et surtout des petits créateurs, des bijoux en série limitée, des accessoires...
Quelques jolies adresses à Tours :
Le Dressing, 16 rue de Châteauneuf à Tours - vêtements, bijoux, sacs 
Mademoiselle Coquelicot, rue du Commerce - vêtements, bijoux, sacs, petits objets
Zoé Sister's, rue de Lucé, à côté du Nouvel Olympia - vêtements, chaussures, bijoux, sacs

stelda

25 commentaires:

  1. Des adresses à tours, je ne pense pas que cela va m'être utile. Quand je suis du coté de Tours, je suis à Cinq mars la pile; qui sait un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas très loin... si tu vas jusqu'à Tours, surtout, fais-moi signe ;-)

      Supprimer
    2. En effet cela m'arrive.Je te ferai signe.

      Supprimer
  2. Le livre que tu as lu tu en as déjà parlé ou pas? Je ne me souviens pas... En tout cas il a l'air intéressant mais les deux première anecdotes font froid dans le dos!!

    Je suis comme toi je privilégie beaucoup les petites boutiques, j'aime vraiment l'univers qui s'en dégage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais rapidement présenté ce livre dans l'onglet "Lire la Mode" mais je pense que je vais en reparler... il est vraiment passionnant!

      Supprimer
  3. Oui, même dans les villes dites "moyennes" (- de 50 000 hbts) ces boutiques fleurissent et ça nous change des opticiens ou des téléphones portables !! La responsable de ces boutiques en est souvent propriétaire, a investi beaucoup pour se lancer dans l'indépendance, et ça donne en effet une autre dimension à la relation cliente-vendeuse(gérante).
    Dire que je ne connais pas Tours !! Pourtant, ce n'est pas si loin et beaucoup de jeunes de ma ville y vont faire leurs études. Pas eu l'occasion, peut-être. En tout cas je garde tes bonnes adresses, on ne sait jamais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as le temps, saute dans un train... il y a des TER rapides. Je te ferais une petite visite guidée "journée d'une presque modasse tourangelle" :))

      Supprimer
    2. Je note je note !! Mais je crois que ce serait même plus rapide en voiture !

      Supprimer
  4. Ah Mlle coquelicot, je suis une inconditionnelle, je trouve toujours une joli pièce chez elle, les autres je ne connais pas, mais j'y vais le week end du 3 juin, ça sera l'occasion :-D
    Merci Stelda!
    Sinon chez moi on est 60 000 habitants agglo comprises, il n'y' a que 2 magasins de ce type et c'est bien dommage, mais en tout cas ce sont de vraies merveilles ce qu'il y'à dedans :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, chez Mlle Coquelicot, on a envie de tout acheter! Et chez Olivier Speich, c'est pareil...
      Bon shopping le WE prochain ;-)

      Supprimer
  5. Il est vrai que c'est une bonne nouvelle que ce retour des magasins multi-marques. Seulement, comme dans la mode où ce n'est pas tout à fait le même qui fait retour (quand le caleçon revient, c'est en legging), le nouveau (pardon néo-) multi-marques(ah... concept-store, décidément !) est un "lieu unique" reflétant la personnalité du propriétaire, ses goûts, etc. Les multi-marques du passé étaient plus impersonnels.
    A Paris, j'ai la chance d'habiter dans un quartier qui a pas mal de petites boutiques de ce genre, et j'espère bien que cela sera amené à se développer. Cela éviterait l'uniformisation des centres de nos villes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu la concurrence des "poids lourds", H&M, Promod, zara, Etam, etc, les petites boutiques ont été obligées de se démarquer par la déco, l'accueil et l'ambiance. Et franchement, c'est tant mieux!
      Il y en a encore beaucoup à Paris, je trouve, plus qu'en Province.
      Tu m'as bien fait rire avec le néo concept-store :D, c'est très vrai!!

      Supprimer
  6. C'est évident qu'un retour des enseignes multimarques est un plaisir, sur Tours tu a l'air d'avoir un choix conséquent, tu vas rire à Aix nous sommes envahit par les grosses enseignes, très difficile pour une petite boutique de tenir, je dis vive la diversité, reparle nous de ce livre, tes anecdotes m'ont fait froid dans le dos, des bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai mis que les plus "cosy", mais il y en a bien plus. Il y a 10 ans, il n'y en avait quasiment plus. Et puis elles sont revenues, alléluiah!
      Je suis déçue qu'il n'y en ait plus à Aix : j'ai le souvenir de super après-mdi shopping avec des copines! On venait exprès de Marseille pour faire les jolies boutiques d'Aix, dis donc :(
      Oui, je reparlerai du livre plus en détail, promis !
      Bisous, Blandinette

      Supprimer
  7. Une ville que je ne connais pas, tes adresses ont l'air bien sympa
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, de petites boutiques sympa! Et il y en a une ou deux que je n'ai pas encore testé...
      Tours n'est pas loin de chez toi, saute dans un TGV, on a aussi du bon vin ;-)

      Supprimer
  8. Oh ouiii, parfait j'y vais fin juillet voir ma mamie. Et après, j'essaierai même d'y trouver mon premier emploi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh, ça tombe bien, alors ;-). Je suis un peu débordée en ce moment mais je vais essayer d'ajouter de temps à autre de nouvelles adresses sympa.

      Supprimer
  9. Arf dommage que je sois sur Paris moi (fin jmen remettrais hein, ya ce qu'il faut ici aussi ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé, on a un truc que les parisiennes n'ont pas... et dont il faudrait que je parle, juste pour vous faire bisquer, mouahhh!
      Mais bon, c'est vrai que vous êtes honteusement loties.

      Supprimer
    2. Ya le TGV entre Paris et Tours ! On y est vite !

      Et je sais ce que les tourangelles on de plus : du bon vin.

      Supprimer
  10. Je te suis à fond sur ces idées d'uniformisation des looks, goûts et magasins. Et je suis moi aussi adepte de ces magasins plus petits, moins fournis souvent mais ô combien plus chaleureux et vecteurs de plus de vrai, goût et plaisir (au contraire de la fast/junk fashion). A Lyon, on a quelques jolies adresses aussi :)
    Et je remercie mon amie néo-tourangelle de m'avoir fait redécouvrir Tours et découvrir Melle Coquelicot ! Le Dressing, c'est sur ma liste de ma prochaine virée. Olivier Speich, je suis moins fan et Zoé Sister's, je ne vois pas du tout où c'est, sur la liste hop !

    Merci de ton article !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de me lire et de prendre le temps de commenter :))
      Oui, à Lyon, c'est comme à lille : il y a de super boutiques...
      Zoe Sister's est plus cher que Mlle Coquelicot mais en soldes, ça vaut le coup. Bon shopping!

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox