Le beau peut-il créer du laid ?


On pensait toucher le fond avec le traitement de la campagne présidentielle : la collaboration LV x Koons réussit l'exploit de creuser bien plus profond. 

Elle nous démontre que beau + beau = laid. Un savoir-faire remarquable conjugué à des chefs d'oeuvre peut produire le pire. En prime, cette série limitée parvient à massacrer les oeuvres de Fragonard et de Titian. Van Gogh est transformé en  aplat de couleurs criardes, Rubens devient grotesque. Quant à celui qui a eu l'idée saugrenue d'imaginer ces espèces de pendeloques en forme de lapin qui achèvent l'ensemble, je lui souhaite d'avaler un talon aiguille.

Pour 2 400 euros, on peut donc s'offrir une copie des sacs à dos vendus dans les boutiques de souvenirs de la rue de Rivoli. Vous me direz, c'est peut-être la cible visée par Louis Vuitton mais à ce prix-là, je préfère l'original à la copie.

PS : on notera que, encore une fois, Jeff Koons ne s'est pas donné beaucoup de mal pour trouver l'inspiration.

stelda

15 commentaires:

  1. c'est du kitsch de très haut vol.... Quand on colle du très noble (l'art) avec du banal, du très banal, généralement ça fait ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me connais, j'adore le kitsch. C'est parfois très drôle et surprenant. Mais là, franchement, je n'ai plus de mots... Un vrai massacre.

      Supprimer
  2. et en plus, au cas où on serait super ignare (ce que semble considérer le créateur, visiblement), il nous a écrit en énorme sur les sacs de quel peintre il s'agit (des fois qu'on croirait que le Titien, c'est Kim Kardashian :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca, c'est la cerise sur la cacahuète!

      Supprimer
  3. On dirait un peu des sacs pour enfants qu'on pourrait trouver au Disney Store.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. aaaaaah, mais oui! tu as raison, c'est tout à fait ça!!!!

      Supprimer
    2. oui, ou ces foulards ou tish bien moches avec la Joconde dessus des échoppes sous les arcades en face du Louvre, rue de Rivoli... D'ailleurs il y a peut être des sacs imprimés Joconde, à cet endroit là, si ça se trouve....

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Mais je crois, hélas, qu'ils n'en ont pas du tout envie!

      Supprimer
  5. Ça m'aurait étonné d'aimer quelque chose de ce type
    Bise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahah, dans mes bras Vic <3 (mais j'aime bien son chien-saucisse, quand même)

      Supprimer
  6. Comme nous avons déjà dit dans un commentaire sur une autre blog
    "C'est dans l'air du temps, comme les sonneries de portable avec des airs d'Opéra - la vulgarisation de l'art. Il n'y a que le prix qui diffère. Nous allons nous contenter des sacs des boutiques des musées..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mon Dieu, les sonneries comme ça devraient être interdites par la loi!!!

      Supprimer
  7. Le lapin, c'est presque le moins pire de l'affaire.

    Je decouvre chez toi ces fameux sacs dont j'avais entendu parler. Et...euhhh...comment dire...on dirait effectivement des creations chinoises de mauvaise qualite pour touristes du monde en mal de...je ne sais pas quoi d'ailleurs. De kitsherie? (mais meme la kitsherie ca a du beau...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec toi : il y a du kitsh très beau, ou émouvant. Là, eurk!

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox