La chaussure, c'est la vie




Sur Instagram, une lectrice me demandait comment j'avais survécu avec 3 jupes, un jean et un pantalon de toile pendant un an. Honnêtement, aujourd'hui, je commence à le vivre plutôt mal mais comme vous le savez :
  1. j'essaye de ne plus acheter de made in FaitParLesEnfants, je n'achète plus grand chose en boutique (j'avoue, y aura peut être un craquage exceptionnel sur une veste Zara), 
  2. les vêtements de marques éthiques ou made in France, Portugal, etc se trouvent surtout sur internet et je n'achète pas de fringues via internet because j'ai une morphologie tout sauf mannequin cabine. Je fais une dérogation pour les tops ou les sacs à main mais les jupes, robes et pantalons, c'est souvent la cata, donc no way,
  3. bossant de 8 h 30 à 18 h et avec les lutins à partir de 18 h, je n'ai plus beaucoup de temps pour faire les boutiques de seconde main.
Donc j'ai fait avec ma garde-robe micro capsule. Et tout est dans l'accessoire, en particulier, la chaussure. La chaussure, la chaussure, la chaussure. Ma dernière acquisition ? Des escarpins en nubuck rose bonbon avec de grosses fleurs en strass. Shopées 25 euros chez Mistigriff. Bonheur. Evidemment, elles sont anglaises. Qui d'autre oserait une telle accumulation de too much ? La chaussure a un énorme avantage : même ultra décolletée, couverte de paillettes, rose bonbon ou vert pétard, même en plastique transparent, en léopard ou en cuir doré, même à lanières stressée, à hauts talons ou en cuir vernis, elle passe toujours au boulot quel qu'il soit, à la sortie de l'école, bref, partout.

La chaussure, c'est le carton plein du style. Les gens qui n'aiment pas la mode ne les remarqueront sans doute même pas, les collets-montés ne seront pas choqués : au pire, ils vous trouveront farfelue mais jamais indécente ou provocante. Quant aux groupies du style, elles vous vénèreront. Et vous, vous amuserez à moindre frais, parce les chaussures durent bien plus longtemps que les vêtements, si vous les choisissez de bonne qualité (cf mes articles Shoes addict). 

stelda

11 commentaires:

  1. Je ne peux que valider cet article. Tu ne me vois presque que chaussée de baskets, mais je suis une dingue de chaussures. Un jour, je te montrerai mes escarpins en nubuck rose et violet. Bises,
    Maeve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooh, Maeve, c'est trop triste! Ce week-end, on fait un concours de chaussures fofolles. Na!

      Supprimer
  2. Les chaussures finissent une tenue ou la transforme. Il ne faut pas négliger le pied.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le chapeau qui est le point sur le i, la chaussure est l'accent sur le e.

      Supprimer
  3. Je ne peux que valider. Les chaussures, mes meilleures amies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as toujours eu un goût très sûr :)

      Supprimer
  4. Combien de fois nous avons remarqué des filles bien habillées et stylées, et tout était gâché par des chaussures "sans" et pire, sales ou abîmés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que les miennes sont parfois très abîmées... mais j'ai tellement de mal à m'en séparer une fois que je les ai choisies!

      Supprimer
  5. Fabuleuse cette ode à la chaussure !
    (je vous découvre, via, Isabelle Thomas, et franchement quel panache cet article)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire Claire (je suis toute rouge, là) et bienvenue. Les chaussures et les sacs à main sont tellement, mais tellement sous-estimés! Ils mériteraient des livres entiers de déclaration d'amour :D

      Supprimer
  6. Tout à fait d'accord! Le choix d'une chaussure peut completer donner différent un style à une même tenue. Escarpin ou basket et le message n'est pas le même, le look n'est pas le même... :)

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox