C'était mieux avant...



J'ai eu le malheur de dire ça sur Instagram. J'ai eu illico le sentiment d'avoir 103 ans.

C'était mieux avant ?  C'est la phrase des vieux ronchons, des réacs, des ringards, des plus de 40 (30 ?) ans, des pas dans le coup, pas dans le vent, des à-côté de l'air du temps.

Non, c'était pas mieux avant, c'est pour ça qu'on achète 7 euros un cake "façon Grand'mère", qu'on est prêt à saborder notre vernis à ongles pour planter du basilic et faire nos petites herbes maison au lieu d'acheter des bocaux Ducros (on se demande pourquoi le malheureux se décarcasse).

C'était pas mieux avant, d'ailleurs, on est si heureux de patauger au milieu des 183 substances dangereuses cachées dans nos cosmétiques qu'on les jette pour acheter des pains de savon au lait d'ânesse bio.

Non, c'était pas mieux avant, quand on arrêtait une nana dans la rue pour lui demander où elle avait acheté ses chaussures et que ça éclairait sa journée, alors qu'il suffit d'une pression sur le smartphone pour capturer ses shoes en douce sans la féliciter et connaître illico la marque.

C'était pas mieux avant, et c'est pour ça que le mouvement pin up a tant de succès, que les boutiques vintage fleurissent comme des pissenlits, qu'on ressort le vinaigre blanc à la place du Mr Propre, que mon fils de 6 ans adore Edith Piaf (je ne sais même pas où il l'a entendue) mais que je ne comprends pas la moitié des paroles de Black M.

C'était pas mieux avant, quand on avait peur du regard des voisins, alors qu'aujourd'hui, on peut se faire lyncher par la planète en 3 heures.

Et surtout, maintenant, on est tellement créatifs et inspirés que les plus grandes entreprises du web piquent des logos créés dans les années 50. Cette époque sombre et ringarde, où on s'éclairait en pédalant.



Bien sûr, tout n'était pas mieux avant (le droit de vote des femmes, les épidémies de grippes espagnole, la Grande Guerre, la poussière de charbon, ça va, je sais...). Mais y avait quand même des choses cool. Et pas que les logos. Laissez-moi les regretter.

PS : pour revenir à demain et vous rassurez après cette faille spatio-temporelle, attendez-vous à un nouveau post de Madame Irma sur les futures tendances, héhéhé!

stelda

10 commentaires:

  1. suis d'accord:y avait quand même bcp de choses "mieux avant"... C'etait pas mieux avant: maintenant on peut se suicider en direct et devenir célèbre tout de suite en exposant son martyr à la terre entière et en perdant tout sens des réalités! nan mais trop cooool...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y ai pensé aussi à ce suicide sur Périscope en lisant l'article (j'imagine très bien que des centaines, des milliers peut-être, de personnes ont tenté de voir ces images après coup, et ça me rend malade). Tout n'était pas mieux avant, sans doute (il est tôt, je n'ai pas encore trouvé ce qui était mieux aujourd'hui (Shazam peut-être ? Parce que ça, c'est chouette), mais certaines dérives sont inquiétantes et nous font penser que c'était mieux, plus simple, plus humain, avant.
      Tu vois Stelda, tu n'es pas la seule...
      Gros bisous et belle journée,
      Maeve

      Supprimer
  2. En réalité, çà fait un tout. Ce qui était avant, ce qui est aujourd'hui, çà nous permet d'avancer en gardant le meilleur et à oublier les moins bonnes choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en effet ce qu'il faudrait faire :)

      Supprimer
  3. Je dois être une vieille ronchonne... car je le dis souvent c'était mieux avant...
    Peut être pas pour tout en effet, mais par exemple, je regrette certaines choses des années 70, 80, 90...surtout au niveau relationnel, les personnes étaient plus gaies, moins égoïstes que maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans mes bras, Murielle! Je crois que le pire est d'avoir perdu cette insouciance, en effet.

      Supprimer
  4. Il y avait des choses mieux avant, évidemment ! Mais en tant que femmes nous sommes contentes de vivre à notre époque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'aurais bien aimé le Moyen Age aussi (mais avec un lave-linge et sans les viandes faisandées)

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox