Be Hype : la mode en portraits

 


Dès les premières pages, j'ai pouffé de rire : Be Hype, la mode en réseaux croque les tribus de la mode comme on ne les a jamais vues ou plutôt, comme on ne les voit plus. Ils sont tous là : la femme d'affaire stylée (si, si, ça existe!), la famille modèle, l'accro au style. Ceux-là, on les connait. on les voit partout. On les jalouse souvent, parce qu'ils ont l'air tellement à l'aise avec ces codes obscurs #laBonneBasket, #leBonCollier #jamaisSo2015. Mais Be Hype va bien plus loin. Pour son premier livre en solo, Isabelle Oziol de Pignol offre 224 pages de portraits de modeux qui sont en réalité un croquis de la société. Quant, cerise sur l'Instagram, la cuisinière blogueuse apparaît entre le chef star et le serveur dans le vent, elle rappelle très finement à quel point les signes extérieurs d'appartenance sont mouvants et les univers digitaux et IRL se sont mélangés. Même l'écolo radicale est une modeuse, consciente ou non.

Personne ne pouvait l'exprimer mieux qu'Isabelle, alias Accro de la mode, qui navigue entre les mondes. Je lui ai quand même posé quelques questions :

J'adore la mode, le vêtement , le ballet de ses manies me fascine mais m'exaspère souvent. Toi, on dirait que non. Tu es toujours positive et bienveillante. Mais comment fais-tu !?
Isabelle : Parce que je suis exactement comme ces gens qui "exaspèrent". Ceux qui aiment le style, ceux qui sont snobs, ceux qui aiment débusquer la tendance à venir. Mais j'ai la chance d'avoir un gros défaut. Je n'arrive pas à me prendre au sérieux. Donc je me moque d'eux -et de moi-même- tout en étant bienveillante puisque je les connais par coeur et que je les aime. 


Ce livre est une vraie galerie de portraits et presque un livre à clés. Je me suis amusée à reconnaître le boulanger, la cuisinière... Tu caches une âme de caricaturiste, en fait...
Isabelle : C'est un super compliment. Merci. J'aime les caricaturistes. Surtout les snobs un peu "vieux siècle". Un de mes modèles devant l'éternel est Osbert Lancaster. Un caricaturiste mondain anglais qui dessinait la gentry avec cet humour propre aux britanniques.

Est-ce que certaines personnes se sont reconnues et t'ont contactée ?
Isabelle : Non. Personne ne m'a contactée! :)  Se reconnait-on dans une caricature? On reconnaît les autres plus volontiers! Mais j'ai lu dans des blogs que des personnes se sont reconnues dans plusieurs personnages. Nous sommes un mélange de tous ces personnages. 

J'ai beaucoup apprécié que presque tous les dessins soient inédits. Sur la centaine regroupés dans ce livre, seulement une quinzaine ont déjà été publiés. Quand est né l'idée de ce livre et comment elle-t-elle venue ?
Isabelle : L'idée est venue des Éditions de La Martinière qui m'ont contactée il y a deux ans. J'ai fait des bonds de joie car je voulais faire un "truc"(mes chers lecteurs me le demandaient souvent). Mais j'avais peur de me prendre un râteau en allant voir un éditeur. Peur d'être ridicule. Peur qu'on pense : "Mais pour qui elle se prend, la blogueuse?".

En en-tête de chaque "portrait", tu as placé des petites icônes "réseaux" : Pinterest, Instagram, magazines, Facebook... symbolisant le réseau de ce type de modeux. J'ai trouvé ça intelligent et pédagogique. Ton livre est très pointu mais pas hermétique à ceux qui ne sont pas du milieu. C'était une volonté ou inconscient ? 
Isabelle : C'est une volonté et je dirais même que cela a été un combat personnel. "Être à la mode" est un processus tellement compliqué à comprendre, voir mystérieux,  pour ceux qui ne se sont jamais penchés sur ce sujet, que chercher l'angle pour en parler au plus grand nombre est un exercice passionnant. 

Les observateurs disent qu'il n'y a plus une mode mais des modes. Ton livre souligne que la mode reste un marqueur social, tout de même. On peut dire que chaque milieu (ou chaque tribu) a sa "mode", son style ? 
Isabelle : Exactement. L'habit est un marqueur social et culturel. On peut difficilement y échapper. Mais il semblerait que dans notre société "moderne", ce soit les gens eux-même qui choisissent ces "marqueurs". C'est bien l'envie (plus ou moins consciente) de s'identifier à quelqu'un ou un groupe qui nous fait choisir tel ou tel vêtement. Et non plus l'appartenance au milieu social dans lequel on est né.  


Bravo et merci, Isabelle : j'ai déjà lu ton livre 2 fois, une première à toute vitesse, comme un polar dont on veut connaître la fin, et une deuxième au ralenti. Il y aura sûrement une troisième... Si vous ne comprenez rien à ces étranges tribus qui errent de ELLE à Instagram en passant par le boulevard Saint-Germain, si vous adorez ce milieu, si vous voulez donner une formation accélérée en sociologie contemporaine ou en stylisme à votre mère / copain / collègue, ce livre est fait pour vous. Je n'ai qu'un regret : ne pas avoir eu de dédicace! 

 

Be hype, d'Isabelle Oziol de Pignol, Editions de La Martinière, 224 p., 25 €




Source photos : Editions de La Martinière
 

stelda

21 commentaires:

  1. bon, j'ai l'impression que - pour le même prix - c'est laaaaargement moins l'arnaque (euphémisme) que le "Martine" de GD... :-) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien, mais alors rien à voir :). C'est un vrai livre de mode, et Isabelle s'adresse à tous ses lecteurs habituels.

      Supprimer
    2. tu m'as décidée: je viens de le commander!
      j'hésitais (trop, bcp trop de bouquins chez moi, alors les bouquins de mode... je laisse souvent tomber) mais il ne tiendra pas trop de place à côté de la "Parisienne" d'Inès de la Fressange :-)

      Supprimer
    3. le GD, je l'ai acheté pour rien: revendu juste après l'avoir lu. Rien que l'idée que cette vacuité tienne ne serait-ce que 2 cm de place sur un rayon, c'était trop :-)

      Supprimer
    4. C'est un beau livre de dessins à garder :) Et la maquette, comme toujours chez La Martinière, est parfaite.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Très! Et l'écriture est aussi fine que les dessins. Merci à l'éditrice d'avoir démarché Isabelle, elle nous offre un joli moment.

      Supprimer
  3. Je ne vais jamais sur le blog de l'auteure, mais ce que tu écris sur son livre me donne vraiment envie, j'aime beaucoup ses dessins et ça me donne envie d'aller plus loin. Merci pour la découverte.
    Bises,
    Maeve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je vais me le commander, je suis en train de voir une interview sur LCI qui est assez captivante. Alors, merci, merci, pour la découverte ! Bises,
      Maeve

      Supprimer
    2. Cette interview était géniale : Isabelle est exactement comme ça dans la vie, toute légère, réfléchie, très simple. Pas de mise en scène ni de masque, chez elle. Je suis heureuse de te l'avoir fait découvrir!

      Supprimer
    3. Voilà, voilà, commande passée ��

      Supprimer
  4. Un livre à avoir dans sa bibliothèque lorsque l'on aime la mode.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait. C'est un bon recensement de ses évolutions actuelles

      Supprimer
  5. Son livre semble bien la refléter, ses dessins sont tellement vrais ! Bel interview

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Isabelle est sincère, c'est sans doute ce qui fédère tant de lecteurs. Une bouffée d'air frais <3

      Supprimer
  6. J'ai également le même regret...pas de dédicace non plus ;-)
    Comme toujours avec les histoires racontées par Isabelle, on se régale de son humour, de sa fraîcheur et de sa culture immense car, mine de rien, ce livre tient autant de l'étude sociologique que de la mode. Et ces dessins...ces dessins !! une merveille que l'on adore détailler (la cassette posée négligemment sur la table de la modeuse vintage...toute une (mon) époque). Merci Stelda de cette très jolie interview.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. archi d'accord pour l'étude sociologique!

      Supprimer
    2. Et les textes sont aussi ciselés que les dessins. Un vrai petit bijou à garder :).

      Supprimer
  7. J'adore le blog d'Isabelle depuis le début et là, avec son livre, je me suis juste régalée. C'est un concentré de bon goût, d'humour et c'est si joliment croqué ... je valide à 100% !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Isabelle est d'une honnêteté rare : toujours fidèle à ce qu'elle fait. Pas de hiatus entre le blog et le livre, comme dans toutes ses collaborations. c'est certainement ce qui nous séduit aussi chez elle <3.

      Supprimer
  8. Do you need free YouTube Views?
    Did you know that you can get them ON AUTO-PILOT AND TOTALLY FREE by using Add Me Fast?

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox