Des chaussures et des livres


Ma vie est pleine de questions métaphysiques. J'en ai au moins une par jour. Par exemple :

  1. Pourquoi je m'obstine à acheter des jupes (alors que les robes me vont mille fois mieux) ? Sans doute parce que j'adore mes tops, tee-shirts et chemises et que je n'imagine pas ma vie sans eux. Comme je n'ai qu'un corps, il faut faire un choix... Ou jeter les 9/10e de ma garde-robe. Ce qui serait un gaspillage. Donc cercle vicieux.
  2. Pourquoi je n'arrive toujours pas à photographier des personnes croisées dans la rue (alors que je vois de plus en plus de personnes intéressantes) ? Peut-être parce que je n'ose pas leur demander... même quand j'ai vu Claude Montana l'autre jour, je n'ai pas osé lui dire à quel point j'avais été heureuse de voir ses créations revenir sur un podium. C'est nul, je sais. 
  3. Pourquoi les soldes sont toujours minables en cosmétique et tout particulièrement en parfumerie ? La seule offre intéressante que j'ai reçue en 15 ans, c'est - 25 % sur les parfums chez Marionnaud (et j'en ai même pas profité, la promo durait 2 jours).
  4. Pourquoi tant de commerçants sont désagréables ? Pensent-ils, comme l'écrivait Georges Chaulet, que les clients sont la plaie du commerce ? By the way, admirer mes référence littéraires, oui, j'ai gardé une âme d'enfant... ou plutôt, cette phrase m'a marqué. A peu près autant que "Je suis le veuf, l'inconsolé", "Mignonne, allons voir si la rose", ""Quand le ciel bas et lourd..." Toussa.
  5. Pourquoi mes compensées Minelli ont quasiment lâché en moins d'un mois ? Semelle de crêpe usée jusqu'à la corde, cuir tout détendu... Après le talon d'un escarpin qui s'est pété en deux un beau matin, je crois que c'est le coup de grâce. Minelli, je divorce. Bye. Et ça tombe bien, j'ai trouvé un nouveau fournisseur officiel, haha!
  6. Pourquoi le tissu de ma jupe Promod a craqué au bout d'une semaine ? Parce que le tissu était pourri. J'ai été lâche, j'ai refusé d'entendre la petite voix qui me soufflait que ce tweed façon acrylique craignait grave, et clan, crac, ça, c'est fait.
  7. Pourquoi 2,3 millions de personnes ont acheté La Magie du rangement ? Le sujet mérite un article complet et circonstancié. A venir lundi!


stelda

22 commentaires:

  1. Je n'ai pas la réponse à tous tes pourquoi mais pour les cosmétiques, je pense détenir déjà un élément. C'est une histoire de marge. En terme de coût de fabrication, de circuit, de revente, tu ne peux pas marger un produit pareil entre un vêtement et un cosmétique. Le pire c'est les bouquins !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse : je suis ignare sur les marges en cosmétiques.
      Paula, je suis trop contente de te lire <3

      Supprimer
  2. ah tiens ce livre me fait justement de l’œil !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stooooooooooooooop, ne l'achète pas (spoiler)

      Supprimer
  3. On commence à ressentir une overdose de ce livre dont on parle tant dans la blogosphère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que... bon, bref, je ne vais pas tout spoiler avant lundi :)

      Supprimer
  4. Hello,

    1 Pas de réponse.
    2 Idem pour moi, certainement beaucoup de timidité même si je me soigne depuis des années.
    3 Parce qu'il n'y a aucune raisonn de solder un parfum ou un RAL que l'on vend toute l'année.
    4 Je trouve que ça change un peu. Mais on peu le retourner dans l'autre sens, pourquoi les clients sont-ils si peu aimables, souriants, agréables, bien élevés...
    5 Parce qu'à vouloir constamment baisser les coûts ou pour dégager plus de marge ou pour avoir des produits moins chers, on rogne au final aussi sur la qualité.
    6 Tu as la réponse ;-)
    7 Je me le demande. Moi pas. Je suis assez ordonnée et depuis des années j'essayes autant que faire ce peu d'être un peu plus bordélique. Quel dommage, il y a tellement de lire bien mieux à lire ! On devient tous des moutons ;-)
    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou,

      3. Je suis d'accord. Mais je trouve les affiches "soldes" très hypocrites. Autant ne pas en mettre, puisque, justement la plupart des produits n'ont pas de saisonnalité. C'est ça qui m'énerve.
      4. Ah, ça,... mais c'est un cercle vicieux.
      7. Cette hystérie sur les derniers trucs à la mode, j'en peux plus.
      Bisous

      Supprimer
  5. Euh, je ne crois pas être désagréable en tant que commerçante.
    Pour le reste, je ne sais pas trop quoi répondre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca, j'en suis sûre :) Et j'en connais d'adorables. Mais la semaine dernière, j'ai eu affaire à quelques portes de prison qui m'ont désolée.

      Supprimer
  6. 1) C'est qui ton fournisseur de chaussures?
    2) je proteste, parfois promod cela dure 10 ans aussi! (bon ok, c'était il y a 10 ans, je ne peux pas encore parler de ce que j'ai acheté l'an dernier, vu que je ne rentre plus dedans) (encore que ne pas porter ses fringues c'est un bon moyen pour ne pas les abimer!)
    3) j'aime bien Georges Chaulet! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai adopté Bocage. Leurs chaussures sont assez solides et beaucoup de modèles sont sympa.
      Quant à Promod, j'espère que leurs tee-shirt en lin seront plus résistants que leur tweed :)
      Et vive Georges Chaulet !

      Supprimer
  7. J'adore ce teasing! Vivement lundi!
    Bises,
    Maeve

    RépondreSupprimer
  8. Ahh Stelda, tu me prépares un bon week en perspective : ben oui, le temps que j'affute mes arguments plus ou moins corrects et de bonne foi sur le machin Marie Kondo qui marche si bien auprès des US et des anglo saxons (et sur le coup, pitié les frenchies, arrêtez de copier les ricains ou britons, pas là non pensez un peu que diable...).
    Bon je crois que tu vois déjà où je veux en venir pour ce "bouquin" qui rapporte pas mal à son auteur en attendant.
    Tu as de la "chance" : je bosse lundi avec une journée assez chargée donc je rongerais mon frein en attendant le soir pour répondre.
    Mais comme cela fait un moment que j'y pense et que tant de blogeuses se mettent à suivre plus ou moins ce genre de mouvement (Une chic fille - qui en revient d'ailleurs, Balibulle, L'armoire essentielle, Beauty and the Geek...), il est temsp de réagir et de remettre les pendules à l'heure. Mais je n'ai pas bien sur raison.
    Pour le reste :
    - elles viennent d'où tes chaussures ?
    - moi c'est les robes qui ne me vont pas, ou plutôt je n'ai pas encore trouver celle qui me mettrait en valeur. Mais bon, je crois que c'est une question de taille, je ne trouve quasi rien de flatteur désormais.
    - Promod, ça eu été bien et de bonne qualité : j'ai des tee shirts achetés il y ...euh ouais 15 ans, en coton épais qui tiennent encore le coup et gardent leur couleur. Pareil pour pantalons en lin. Maintenant, euh pas certaine du tout.
    - voilà voilà.
    A lundi donc, je m'en pourlèche les babines d'avance (eh eh rire un peu sadique).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est pour ça que j’ai très peu de robes, dur d’en trouver qui tombent bien, en haut comme en bas. Une ou deux marques chouettes proposent des robes "à la carte" à un prix abordable mais elles sont à Paris. Et j'hésite quand même à prendre le train juste pour faire du shopping, même si je pense que je m’y retrouverai en achetant des vêtements de meilleure qualité.
      A lundi et passe un bon week-end.

      Supprimer
  9. Haha ! J'ai hâte de lire ton avis sur le livre de Marie Kondo ! En bon mouton, je l'ai lu il y a quelques temps, et il m'avait laissée mi-figue mi-raisin. Je me retrouve assez dans ce qu'en dit Balibulle... A suivre lundi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J’ai l’impression que nous avons la même vision des choses ;)

      Supprimer
  10. Bonsoir Stelda, bonsoir à toutes,
    Je rebondis sur le 3 : ayant passé l'après-midi à fuir la canicule parisienne, je me suis réfugiée un moment dans les deux géants du boulevard Haussmann. Alors, si j'ai savouré l'air plus frais, j'ai effectivement constaté que dans les corners beauté, on sentait à peine les soldes, et s'en était presque reposant !
    Partout ailleurs dans les corners, on croulait sous les pancartes jaunes "Soldes Suprêmes (!)" et les -60% et -70%. Les sacs, pourtant de grandes marques étaient parfois entreposés dans des bacs...J'étais un peu écœurée et par ces étalages de produits si chers et hors de portée le reste de l'année, bradés sans raffinement, en décalage avec les lieux...
    Je rêve de plus en plus de prix justes toute l'année et pas du tout de soldes "suprêmes"...oui à la marge pour les marques, bien évidemment, mais non aux prix de " perception " sans lien réel avec la qualité du produit !
    Je suis désolée, c'est légèrement hors sujet !
    Par contre, les vendeuses et vendeurs étaient très souriants et prêts à converser :-)
    Et pour le 7, les best-sellers du rangement et de l'organisation, j'attends ton avis avec impatience, je n'en ai lu aucun, j'ai déjà pas mal de livres qui m'attendent, je passerai mon tour !
    Bonne soirée!
    Carole Eve

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Carole Eve,
      Merci pour ton commentaire, je suis ravie de te lire.
      Ces bacs sont toujours d'un triste... C'est là qu'on voit la vacuité des prix "haut de gamme" pour certains produits. Imagine-t-on un bac plein de robes faites sur-mesure ? Ou de rivières de diamants ? Ou de fleurs magnifiques ? Non. Tu as raison, ces soldes montrent à quel point certains prix sont surfaits et déconnectés de la réalité de l'objet. J'ai acheté le Moment M4, un traité d'économie qui "décrit notre moment théorique de la valeur, et son modèle, qui depuis quelques décennies ont pris possession de l'économie réelle : le Moment M4 où, désamarrée de toute référence à la physique des choses, l'économie se prévaut de sa capacité magique à donner de la valeur au rien et à dévaloriser ce qui, hier, valait tout..." J'espère tenir jusqu'au bout, si c'est aussi hard que Etat de Violence, je risque de lâcher en cours de route...
      Bonne soirée :)

      Supprimer
  11. J'ai laissé tombé Minelli il y aqq. temps et je fais partie des 2,3 millions de personnes qui croient en la fée du rangement alors j'attends ton billet avec impatience !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Minelli a bien salé ses prix tout en baissant la qualité sur pas mal de modèles. Comme André. Trop dommage!

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox