La dérision du Chapisme


Plus complexe encore que la Sape, le chapisme est le nouveau courant anglais.  Le chapisme a vocation à changer le monde. Rien de moins.
Le burlesque a réconcilié des femmes avec leur corps, la sape a réconcilié un pays et le chapisme veut réconcilier le monde moderne avec ses racines.Comment peut-on changer le monde avec une veste ou une pipe ? En allant au-delà de l'apparence et en cultivant l'esprit. 
Amoureux du rétro, bienvenue : les Chaps nous projettent dans un film en technicolor des années 40. "Anarcho-dandy", ce courant de mode est la révolution de tweed. Le chapisme est fondé par Gustave Temple et Vic Darkwood en Angleterre en 1990. Un poil énervés par la grisaille et la froideur de notre société politiquement correcte et ultra moderne, les Chaps ont mixé Oscar Wilde, Churchill, Wodehouse, Agatha Christie pour inventer un type anglais post classique.
Comme ils sont british d'abord, les chaps ont érigé en valeur fondamentale l'auto dérision à haute dose.  Ils cultivent Ils se drapent dans les stéréotypes anglais : chapeau melon et vestes de tweed pour les hommes, tailleur de drap de laine et bibis pour les dames. Et parce que l'humour fut l'arme la plus spectaculaire des anglais durant le Blitz, Gustave, Vic et leurs disciples savent bien que le rire est le meilleur des arguments. Les Olympiades chaps en sont une démonstration abracadabrante : duel de parapluie / concours de jeter de sandwichs au concombre / élection du meilleur Martini, les Chaps rigolent bien. 

La culture chap étant ce qu'elle est (fumer des cigares, se prélasser dans des bains chauds et boire des gins tonic), les adeptes doivent tout de même faire quelques compromis avec leur vie actuelle : dans les open spaces, c'est encore mal vu de boire des long drinks en tirant sur un porte-cigarette. Ils se vengent en lançant des pétitions pour la sauvegarde des camions laitiers à l'ancienne ou en organisant des envois massifs de télégrammes fax. 


Les chaps ne se font, je pense, aucune illusion sur la portée globale de leurs actions. Mais partant du principe que l'océan est formé de gouttes d'eau, ils ont le mérite de remettre l'action individuelle au coeur de la société. Et de nous rappeler que toutes les "avancées" n'en sont pas forcément. Sans retourner à l'époque de Cro Magnon (ou élever des chèvres dans le Larzac), il est bon de se recentrer sur l'intérêt de notre quotidien. A quoi bon lire des kilomètres de blogs blagues sur internet si on ne rit plus avec sa famille ? A quoi sert de promouvoir une vie ultra safe et vivre jusqu'à 93 ans si c'est pour être seul dans son coin ?
Le chap part en guerre contre le trop lisse (qui nous endurcit méchamment) en jouant des codes ultra policés de la gentry.  Une guerre fine, sans excès. Il ne se roule pas non plus par terre en hurlant. C'est là toute sa grandeur. On gagne mieux avec son cerveau, n'est-il pas ? Et si femme qui rit met un pied dans le lit, les chaps doivent avoir du succès auprès des dames.
Enfin, icing on the pudding, le chapisme a le bon goût de mettre les femmes au même rang que les hommes. Si Mr trouvera dans le Manifeste Chap la forme idéale d'une moustache qui se respecte, Mrs pourra y lire les bases d'un maquillage bienséant.
Pour une perchée comme moi, le chapisme est un mouvement selon mon coeur. 
Je rêve d'un mouvement similaire en France ; et qui élirait à l'unanimité Jean Rochefort comme tête de file.


Pour aller plus loin : Le Manifeste chap, petit traité de vie extravagante et manuel de savoir-vivre révolutionnaire pour gentleman moderne (Editions des Equateurs, 135 p., 20 euros)
Le paradigme de l'Elegance, article sur le chapisme
Elleadore, devenir une chapette

extraits du Manifeste Chap
L'Écoute
"Prendre le thé chez une vieille tante peut être terriblement éreintant surtout lors des interminables échanges de potins. Cependant, feindre d'apprécier un récit amusant les yeux écarquillés et le buste incliné peut faire des miracles sur les muscles intercostaux." 

stelda

7 commentaires:

  1. Je me sens chapette à mort!!!

    RépondreSupprimer
  2. Chouette, chouette, chouette!! Longue vie aux chapettes :D

    RépondreSupprimer
  3. Du coup aujourd'hui j'ai remis mes escarpins un peu rétro, et toc!

    RépondreSupprimer
  4. Et qui est la pro du Martini?

    RépondreSupprimer
  5. Tu vois je me disais que nos demoiselles-fashion étaient indifférenciables des filles nouvelles vagues, si ce n'est la gestuelle, l'accent (il manque les négations: j'n'aime pas, je n'sais pas"). J'adorerais un truc comme ça en France, version années 40 avec de grosses semelles de bois, des chignons bananes, des bibis et des types à moustache et bicyclette, un crayon vissé derrière l'oreille. )

    RépondreSupprimer
  6. @ Anonyme : toi ? :D

    @ Eudoxie : j'adorerais aussi!! je m'inscris d'ores et déjà : je signe pour les semelles de liège, le bibi et les tailleurs en crèpe de laine (pas le chignon, j'ai les cheveux trop courts) ;-)

    RépondreSupprimer
  7. I am no longer sure the place you are getting your info, but
    good topic. I must spend a while studying more or figuring out more.

    Thanks for great information I was on the lookout for this information for my mission.


    My blog post: www.wildpartygirls.org

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox