Elodie : passion sous presse

Elodie, de La Ptite Bulle d'Elo

Au milieu des blogs de mode, des galeries de streetstyle et des tests beauté, La Petite Bulle d'Elo est un OVNI.
Des observateurs prédisent la mort de la presse papier mais Elodie rappelle qu'on peut aimer le web et le print : depuis 2011, elle présente chaque semaine une revue de presse des magazines féminins.
Pour rire, je lui ai envoyé il y a quelques jours une photo de famille de (presque) tous les magazines que je lis régulièrement. Et je me suis dit : bon sang, pourquoi je n'ai jamais interviewé Elodie sur ce sujet ? Parce que c'est une experte de chez experte !

Mais d'où lui viennent cet intérêt et cette assiduité ? Elodie s'est très gentiment pliée à l'interview. 


En tant que chargée de communication free-lance (community manager, attachée de presse, rédactrice web...) pour une startup d'information lyonnaise, tu baignes naturellement dans les médias mais on sent que cet intérêt, pardon, cette passion! remonte à bien plus loin... 
Depuis toute petite! En primaire, je collectionnais les Minnie Magazine :) Sinon, adolescente, j'adorais les Star Club (shame on me, je sais) et j'avais l'habitude de lire les Voici de ma maman en vacances, quand je ne passais pas mes après midi dans les tabac-presse pour lire les magazines (je me suis d'ailleurs plusieurs fait chasser par les buralistes, qui me disaient que leur boutique n'était pas une bibliothèque municipale! ^^). Et puis, en m'installant à Lyon, j'ai pris l'habitude de me rendre régulièrement chez le buraliste pour m'acheter Grazia, Be, et surtout Cosmo, dont je ne ratais aucun numéro, notamment pour m'occuper dans le métro. L'intérêt est venu donc très naturellement. Et oui, c'est une passion! J'aime cet univers, celui de la presse, ce qui peut expliquer que je me sois tournée vers les relations presse dans mon travail, également :).


Certains estiment que les blogs et Internet tuent la presse papier. Tu sembles prouver le contraire, puisque tu as un blog et lis plus d'une douzaine de magazines papier chaque mois.

Il faut bien l'admettre, beaucoup de filles, de femmes et même de personnes en général se sont tournées vers les blogs pour obtenir des conseils et des astuces au quotidien, faisant davantage confiance aux filles "lambda" qui tiennent leurs blogs qu'aux journalistes pourries gâtées par les marques, qui peuvent également favoriser leurs annonceurs dans leurs articles. C'est également plus pratique puisqu'à portée de clic et gratuit!
Toutefois, les blogueurs ont tendance à voir leur activité se professionnaliser et à devenir aussi "vendues" que certaines journalistes, et la frontière se floute entre les deux.
Personnellement, je considère la presse papier et les blogs comme complémentaires puisqu'on a l'expertise des journalistes pros et le ressenti "réel" des blogueuses, qui ont les mêmes problématiques que nous.

Quant à Internet proprement dit, là encore, grâce aux applications mobiles notamment, il est en effet plus simple et plus pratique d'avoir accès aux revues et journaux, sans avoir à passer par la case buraliste, et je pense que c'est une véritable tendance. Avec nos préoccupations concernant l'environnement, je pense que c'est une bonne chose que l'on utilise moins de papier! :)  Aux rédactions maintenant de savoir monétiser ceci avec des offres d'abonnement et des publicités en ligne, mais aussi de proposer du contenu vraiment pertinent pour se démarquer. 
Toutefois, me concernant, je préfère largement lire un magazine papier que je peux tenir dans mes mains, malgré que quasiment tous les magazines que je lis proposent une version digitale, disponible sur tablette de leurs numéros, et que cela m'éviterait d'avoir 3 magazines dans mon sac à main, qui pèse lourd au final! ^^  Je trouve cela plus confortable et j'aime sentir le papier :).

Depuis 2011, date à laquelle tu as ouvert ton blog, quelle évolution as-tu constaté dans les magazines ?


Je n'ai pas constaté de grandes évolutions, si ce n'est qu'il y a quelques mois, 3 magazines importants ont changé de charte graphique, quasiment tous en même temps: Biba, Grazia, et Be. Et pour moi, le virage le plus réussi est celui de Be: le design est plus graphique, plus smart et plus en adéquation avec sa cible, qui, je pense, sont les filles urbaines et "trendy" entre 25 et 35 ans. Il est également passé d'une version hebdomadaire à une version mensuelle avec succès, puisque les articles sont fouillés et très intéressants, avec une assez grande diversité. Alors qu'auparavant, il était surtout question de stars, il me semble, et d'articles à destination de filles plus jeunes.
Je constate toutefois que certains magazines comme Paulette sortent du lot, avec un contenu plus alternatif, plus original ; et des vraies filles en couverture et dans les pages "stars". J'aime! :) Et j'espère que c'est une tendance qui va perdurer :).



Comment t'est venu l'idée d'un blog ? Je crois bien que tu es la seule à publier une revue de presse de qualité professionnelle sur une thématique grand public. Ce doit être un boulot de dingue! 
C'est une excellente question, que je me pose souvent ^^ Je crois que ça m'est un peu venu comme ça, après avoir découvert la blogosphère en aidant un ami pour ses relations presse :) Et comme effectivement, je n'avais pas trouvé d'équivalent, je me suis lancée. Mon petit blog a 3 ans presque jour pour jour, l'été est souvent une période propice pour la création de blogs, je crois :) 
Oui, c'est effectivement du travail: entre le temps de lecture, le scan des pages des articles que je mets en avant dans mon billet et la rédaction, j'en ai pour plusieurs heures! Mais quand on aime, on ne compte pas :).


Mensuels ou hebdomadaires, le panel de magazines que tu présentes sur ton blog est très large mais ce sont essentiellement des féminins. Pourquoi ?
A part Néon, qui est un magazine très décalé et totalement unisexe, je ne lis que des féminins. Je pense que c'est essentiellement par manque de temps, étant donné que je lis tout de même Marie Claire, Biba, Be, Glamour, Les 69èmes et la version mensuelle de Madame Figaro chaque mois, Paulette et Pâtisseries tous les deux mois et Grazia et ELLE toutes les semaines. 
Mais j'aimerais lire davantage de magazines axé sur le cinéma et les séries, par exemple, ou bien plus de revues économiques comme Alternatives Economiques, que je lisais quand j'étais étudiante. Toutefois, je lis toute la presse d'info quotidienne sur Internet, notamment dans le cadre de la veille que je peux faire sur Twitter dans mon travail :).
Ces féminins sont une petite bulle d'évasion pour moi, mais aussi d'inspiration, d'idées...Un moyen parmi d'autres de s'ouvrir sur le monde, de découvrir des choses :) 

Pourtant, les féminins ont très mauvaise presse. Vendus, débiles...


"Programme corps sexy", dans le ELLE du 8 août
Le fameux article m'a tellement fait hurler de rire
que je l'ai twitté il y a quelques jours
(cliquez pour agrandir)
C'est vrai que l'on dit souvent que la presse féminine est futile et qu'il faut pas avoir beaucoup de cerveau pour la lire. Mais je pense que c'et surtout parce que l'on a une image de la femme très dégradée que l'on pense forcément qu'il faut lui apporter des choses "débiles" à lire pour qu'elle les comprenne. Certes, la mode et la beauté sont des sujets "futiles", mais peuvent parfois soulever de vraies questions (les tests sur les animaux, l'environnement, les conditions de travail des ouvriers au Bangladesh, par exemple...). Il faut gratter un peu le vernis! 
Même si, je le reconnais, certains articles sont à la limite de la niaiserie et de l'instrumentalisation sexuelle (cf le dernier article Avoir un Corps Sexy de ELLE, qui n'a rien de très classe ou délicat). Et que les féminins profitent de certaines périodes de l'année pour nous vendre leurs "marroniers", leurs sujets récurrents, comme "Régime minceur avant l'été", "Soyez tendance pour la rentrée", ou le fameux régime détox de janvier :s. 
Ils m'apportent des idées et de bonnes astuces en termes de mode et de beauté, par exemple, et me permettent de me tenir au courant de certains faits d'actualité, qui ne sont pas toujours traités par la presse papier (ou les chaînes d'info) quotidienne ou hebdomadaire, plus "masculines". Ou bien un éclairage différent sur certaines actus.

Tu es abonnée ou tu les achètes au coup par coup ?
Je suis abonnée à presque tous les magazines que je lis, car en général, je lis vraiment tous les numéros ; c'est également plus économique et c'est souvent pratique de recevoir ses magazines dans la boîte aux lettres :). Hormis pour Les 69èmes et Pâtisseries, qui n'ont pas encore de formule d'abonnement, et Paulette et ELLE, juste pour le plaisir d'aller chez le buraliste. Parce que oui, c'est un plaisir pour moi :) #personnefolle

Non, je te comprends! Je suis impressionnée par le nombre de magazines que tu suis. Je me demande quel mag tu n'as jamais acheté (et/ou qui ne t'a jamais attirée) ?
Hormis la presse à scandales type Closer et Public, rien ne me "rebute". Après, il y a sûrement des magazines dans lesquels je ne me reconnais pas, tout simplement parce que je ne suis pas la cible: presse sportive, pour femmes plus âgées...


Quelle est la dernière découverte qui t'a séduite ?
Il y a un an, la rédaction d'Avantages m'a fait parvenir l'un de ses numéros d'été: je ne m'étais naturellement jamais tournée vers ce magazine, car je pensais qu'il s'adressait davantage aux femmes plus âgées que moi: alors certes, c'est le cas, mais c'est aussi une revue bourrée d'astuces pour la maison, avec des pages shopping aux prix un peu moins exorbitants que dans les autres magazines. Un magazine plus proche de nous, quoi :) 
J'ai également découvert le magazine Pâtisseries et Compagnie grâce à mon travail, dont le premier numéro est sorti en avril: je l'adore car la mise en page est sublime, les photos sont magnifiques et le papier est de très belle qualité. Et oui, ça compte! En plus, le contenu est top, avec plein de jolies recettes, mais aussi des focus sur certains produits, comment les travailler et des interviews de chefs. Parfait pour la gourmande que je suis :) J'ai appris qu'il était passé d'une version trimestrielle à une version bimestrielle, et j'en suis ravie :) 
Pour terminer, je lis également avec beaucoup de plaisir Vanity Fair : on y trouve des sujets très intéressants et très fouillés sur les grands de ce monde, qu'ils soient des légendes du cinéma, de la mode ou des personnages historiques, ou bien des personnes très influentes en ce moment. C'est une incursion dans le monde des puissants, et je trouve ça passionnant :) 

Un magazine qui t'a déçu et que tu as zappé de ta liste ?

Je n'ai pas eu de déception à proprement parler. J'ai par exemple zappé Cosmo de ma liste de lectures, tout simplement parce que je trouvais son contenu un peu redondant avec Biba: des articles très lifestyle, très "happy attitude", un peu de mode, un peu de beauté, quelques stars... et comme je préfère la mise en page de Biba, j'ai tranché en sa faveur. Et je l'ai remplacé par Marie Claire, qui s'adresse à un lectorat un tout petit peu plus âgé, avec des sujets de "société" souvent axés sur la cause des femmes, qui me tient à coeur. Et qui, du coup, vient bien compléter l'offre de mensuels féminins que je lis!

J'ai en revanche été un tout petit peu décue par un magazine lyonnais, féminin, appelé Les 69èmes. Auparavant, sa version bimestrielle était assez complète avec des articles de fond sur notre ville et des bonnes adresses à aller tester. Puis, en passant à une version mensuelle, il s'est allégé, pour finalement être un city guide : truffé de bons plans, certes, mais j'ai eu le sentiment de ne plus rien apprendre de réellement intéressant sur Lyon. Toutefois, il semblerait que la rédaction en soit consciente puisque le dernier numéro était de nouveau un bon mélange des deux: espérons que ça continue! :) 
J'ai également zappé Vogue, qui pour moi est certes magnifique avec toutes ses photos, mais un peu trop pauvre pour moi en contenu écrit.
Pour finir, je n'ai malheureusement plus le temps de lire Néon, à mon grand désespoir :(.

Y a-t-il quelque chose que tu aimerais trouver dans les féminins et que tu regrettes de ne pas trouver ? Et quelque chose qui te séduit vraiment dans ces mag' ?

Je regrette de ne pas trouver plus souvent de sujets sur le jardinage, ou bien de pages "geeks": avec des focus sur de nouvelles applis, de nouveaux smartphones/tablettes/PC, ou bien des astuces pour bien se servir de ces appareils ou de certains logiciels, voire pour "coder": on pense souvent que ce sont des sujets réservés aux garçons mais je ne suis absolument pas d'accord. J'ai été agréablement surprise de voir que le Glamour UK par exemple proposait ce genre de rubriques et j'aimerais que le rédaction France en fasse de même :).
Sinon, j'aime bien aussi quand les magazines font des sélections shopping "hypermarché" avec des produits alimentaires que l'on peut effectivement essayer. 
Enfin, l'accro au thé que je suis aimerait qu'on en parle davantage mais là, c'est vraiment un goût personnel! J'ai d'ailleurs la chance de recevoir tous les numéros du magazine Bruits de Palais édité par Le Palais des Thés et je me régale car j'apprends plein de choses sur ma boisson préférée :) 

Bref, quel serait le mag de tes rêves ? 
Ce serait un magazine hyper complet, avec des thématiques Mode, Beauté, Société, Stars, Geek, Vie Quotidienne, des sélections shopping qui ne soient pas hors de prix (parce quand on s'achète un magazine à même pas 2 euros, on a rarement les moyens de payer un tee shirt à 200 euros!) et des mannequins pas trop maigres/jeunes/retouchées (aucune mention n'est inutile). J'aimerais également un magazine inspirant, qui me donne envie de croire en moi et qui ne me verrait pas uniquement comme un utérus (et un portefeuille!) sur pattes qui n'a aucune ambition professionnelle (malgré tout le respect que j'ai pour les femmes au foyer) Ah, et bien sûr, la forme étant aussi importante que le fond, la mise en page serait soignée, avec de beaux visuels et un joli papier. Et qui ne soit pas trop cher! Aucun souci pour moi s'il y a beaucoup de pubs : c'est ainsi que les rédactions financent leur magazine sans que cela ne se répercute trop sur le prix de vente.


C'est vrai que la maquette joue un grand rôle. La preuve : Avantages a une image un peu ringarde alors que c'est, en effet, un magazine très sympa. Et j'achète Madame Figaro juste pour sa maquette : suis une #personnefolle aussi! As-tu parfois des retours des rédactions ou des journalistes ?
Non, la plupart des rédactions semblent assez indifférentes à ce que que je fais, peut-être parce que je suis pour le moment la seule? Pourtant, mes lectrices me disent souvent qu'elles vont acheter un magazine suite à la lecture de mon billet :) Certes, je dévoile certains contenus des magazines mais j'explique également toujours qu'il s'agit d'une lecture très subjective, que je ne mets en avant que certains articles qui m'ont interpellée et que d'autres que je n'ai pas mentionnés peuvent les intéresser. Et que donc, aller en kiosque peut être une bonne idée :).
Toutefois, j'ai été tout de même été ravie de recevoir un mail de félicitations de la part du directeur commercial de Grazia, et depuis quelques mois, nous sommes en partenariat, puisque je reçois les magazines gratuitement dans ma boîte aux lettres. J'ai également eu une période de partenariat avec Madame Figaro, mais elle a pris fin quand mon contact (que je remercie!) a été remplacé. Je suis également en très bons termes avec la rédaction d'Avantages, qui m'envoie un exemplaire de leur chouette magazine de temps en temps et avec celle de Bruits de Palais donc :).

Je confirme que c'est ton blog qui m'a par exemple poussée à acheter Grazia pour voir la nouvelle maquette. Et je parie que tu es consultée en douce par des journalistes ou des attachés de presse ;-)

Bon anniversaire au blog d'Elodie et pour le découvrir, c'est par ici : La Ptite Bulle d'Elo

PS : Tous les smileys sont d'origine : je les ai laissés parce qu'ils sont symptomatiques de sa bonne humeur et de sa gentillesse. 


Portrait et bannière : La Ptite bulle d'Elo

stelda

22 commentaires:

  1. A travers cette interview fort intéressante on voit toute la problématique de la presse féminine. En effet, qu'attendons-nous d'elle ? Un langage pas trop niais et des articles qui s'adressent aux femmes (à côté de la beauté et de la mode il existe d'autres sujets...) Maintenant il s'agit de définir le terme "niais" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'en effet c'est ce qui manque le plus aux féminins : plus de sujets pas orientés beauté/mode/enfants

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Ah, je suis contente de faire connaître le travail d'Elodie. Elle est super.

      Supprimer
  3. Très intéressant comme article, je me sens moi seule car j'achète des magazines tous les mois bien que je sois une vraie geekette ! Pour moi c'est Causette ( j'adore les articles qui ont du fond, les sujets abordés sans tabous), Madame Figaro mensuel (une vraie écriture, des articles intéressants, une sélection culture pertinente), Vogue (parce que .... c'est Vogue mais comme Elodie, je me lasse d'une fond délaissé au détriment d'une forme) et l'Officiel, c'est Vogue avec une écriture et des articles approfondis. Et j'adore Stylist, un gratuit décalé que ma mère me récupère à Bordeaux, j'aime le ton et la chronique d'Audrey Diwan !
    Et ce que je ne trouve ni sur le net, ni dans les magazines, j'essaie de le faire sur mon blog ! ( essentiellement un angle de vue qui croise mode et culture )

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'accroche pas trop avec Causette, j'avoue. L'Officiel est en effet méconnu, il s'est fait vampirisé par Vogue et c'est regrettable.Stylist est très bien fait, j'aimerai qu'il soit plus gros! C'est un genre de Néon à la sauce girly :)

      Supprimer
  4. Je n'achète plus aucun magazine, sans doute à cause de l'image "dégradée" de moi-même - pour reprendre l'expression très juste d'Elodie - que me renvoie la presse féminine.
    Ah Je regretterai toujours le défunt "20 ans"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouahhh! Je regrette Isa. Je garde religieusement les quelques numéros qui me restent. C'était drôle, intelligent, pas axé utérus/poils disgracieux. Une bouffée d'oxygène! Il avait d'ailleurs été dirigé par Isabelle Chazot, l'ancienne rédac chef de 20 ans.

      Supprimer
  5. J'achète quelques magazines en fonction de mon humeur. Par contre je lis tous ces résumé de magazines vraiment très bien fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elodie fait un excellent travail. Quelle patience, elle a!

      Supprimer
  6. Merci pour cette jolie découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie. La Ptite Bulle d'Elo est un blog qui sort de l'ordinaire.

      Supprimer
  7. Passionnante ton interview, tu as rencontré là une personne sympa et qui parle effectivement des magasines féminins sans jugement sexiste. Merci pour cette découverte, j'irai voir son blog de temps en temps, je crois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pensais pas faire une interview aussi longue mais le point de vue d'Elodie était si intéressant qu'il méritait d'être partagé.
      Sur son blog, elle parle aussi beauté, gourmandises, bref, coups de coeurs et quotidien.

      Supprimer
  8. merci pour cette découverte. J'irai faire un petit tour son son blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'en prie :). Bonne ballade, Gweny!

      Supprimer
  9. Oh une Lyonnaise ! Oh une fille qui adore la presse et qui n'est pas gnian-gnian ! Oh j'ai envie de la rencontrer !
    Merci Stelda ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Longue vie aux Lyonnaises! J'espère que vous aurez l'occasion de vous rencontrer.

      Supprimer
  10. Même si j'achète des magazines (probablement moins qu'Elodie, c'est évident !), je suis toujours déçue. Les astuces sont souvent vues et revues, les produits présentés sont offerts par les annonceurs et les séries modes importables. Sans parler du ton auquel on s'adresse à nous. J'aimerai pouvoir, comme elle, arriver à lire un magazine sans me prendre la tête mais c'est souvent tellement misogyne (on se rappelle tous de "la pipe ciment du couple" de ELLE, autoproclamé magazine féministe). Au final, à part causette, le seul qui sort un peu du lot est marie claire à mes yeux pour des thématiques moins futiles parfois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais ELLE, ils les collectionnent... Ils ne sont pas les seuls, d'ailleurs. Je suis tombé sur un truc l'autre jour, j'ai cru que j'allais vomir.
      Glamour a des articles assez intéressants et j'aime beaucoup les pages News de Grazia (je ne l'achète que pour ça, d'ailleurs)

      Supprimer
  11. Hello Stelda!
    Merci pour cette interview très intéressante et la découverte du blog d'Elodie, je me retrouve beaucoup dans ce portrait car je suis moi-même une #personnefolle de la presse magazine et des féminins! Cela me fait plaisir de savoir que je ne suis pas la seule à autant aimer cette presse ;)
    Dans tous les cas, je crois qu'Elodie a raison lorsqu'elle dit que l'été est une période propice à la création de blogs...voici le mien fraîchement ouvert, si ça te dit d'aller jeter un œil: lagazettedejuliet.blogspot.com.
    Bonne journée et bravo pour ta rubrique "mode & lifestyle" dans TMVmag, c'est l'une de mes préférées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, une deuxième tourangelle aujourd'hui! C'est fou, ça. Bienvenue sur la blogosphère, Juliet. Et je suis ravie que tu aimes TMVmag <3. Merci!

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox