Le naze et les autres


N'importe quelle blogasse de bas étage préfèrerait être vue aux Tuileries en jogging Topshop  que photographiée à côté de Pierre Cardin, ce vieux ringard...

Par contre, toucher l'avant-bras de Marc, porter les chaussures de Karl,  ramasser un mouchoir de Jean-Paul, ça ferait planer n'importe qui. Même les modasses les plus blasées. Oui, oui... Pierre Cardin, c'est teeeellement  dépassé qu'on n'en parle même plus. Faut dire qu'il s'est ridiculisé en dessinant des trucs des meubles et en posant des licences sur des paquets de mouchoirs. Y a de quoi rire. 

Ils ont donc bien ri, ils en rient encore. Et pourtant, de décennie en décennie, les grands de ce monde la mode ont tous suivi son chemin. Avec plus ou moins de bonheur. On peut répertorier :

  • Chantal Thomass et son lave-linge, ses capsules Carte Noire, ses lits
  • Jean-Paul Gautier et ses bouteilles de Coca-Cola, d'Evian
  • Karl et ses bouteilles de coca-Cola, But, Canderel
  • Christian Lacroix et ses rames de TGV, ses bouteilles d'Evian, ses bûches Lenôtre, ses boîtes de Nana
  • Philippe Stark et son déambulateur...
Bref, on en a vu de toutes les couleurs. Ca ne me choque pas. si ça les amuse, c'est leur droit. C'est la hypitude des dits objets en fonction de la cote momentanée de leur auteur qui me sidère.

Donc voilà, Marc Jacobs a imaginé un vélo en bambou. Plutôt sympa. Ca reste anecdotique pour moi (surtout à 5 000 $).

Et Claude Montana est aussi resté anecdotique pour d'autres. C'était bien lui, notre inconnu du défilé! Pourtant Montana était une star des années 80. Les épaules rectangulaires, les énormes manteaux de fourure, c'était lui. 
En 1990, on lui proposa de prendre la tête de Dior, ce qu'il refusa. Il préféra Lanvin et reçu deux Dé d'or par la Chambre syndicale de la couture, un fait unique. Il a formé, entre autres, Julien Fournié et Isabel Marant.
Malgré un beau succès, la maison Montana dépose le bilan en 1997, après des pertes abyssales (plus de 50 millions de francs) ; le nom est racheté mais Claude Montana cesse ses activités. 

Cet été, il a réapparu timidement. Le jeune couturier Eric Tibusch l'a invité à partager son défilé et Montana a créé les 3 silhouettes ci-dessous. J'ai trouvé le geste gentil.

Bon week-end à toutes! 


Bravo à Manal et Laurence qui ont deviné. Vous êtes trop fortes, les filles!


PS : j'ai des soucis avec blogger, il ne veut plus me laisser répondre aux com' depuis 2 jours. J'espère pouvoir réparer ça d'ici ce week-end. 

stelda

15 commentaires:

  1. Tu as oublié tous les parfums des couturiers : certains réussis et certains carrément immondes (les nouveaux Martin Margiela ne m'ont pas franchement convaincus !).
    Sinon, petite question : Isabelle, Isabel, Marrant, Marant ? Je m'y perds !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah, les parfums, n'en parlons pas! Il y en a de très chouettes et d'autres bien puants, en effet... JPG est celui qui a le mieux pris ce tournant. Je n'ai pas senti les Martin Margiela, tu m'intrigues... J'aime beaucoup les Prada, classiques et modernes à la fois.
      Et c'est bien Isabel Marant : j'ai fait une coquille que je viens de corriger, pardon!

      Supprimer
  2. J'ai loupé le post d'hier. Je reprends mon retard.
    Je connaissais un peu son histoire. Je ne savais pas qu'il avait formé Isabel Marant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus. Je viens de le découvrir...

      Supprimer
  3. Claude Montana avait pourtant marqué son époque, les épaules donnaient de "la carrure" aux femmes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et oui. Mais comme lacroix, dès que tu n'as plus de maison, tu passes à la trappe. On t'oublie très vite... D'un côté, c'est normal puisqu'un couturier existe parce qu'il fait (comme un chanteur qui ne chante plus est moyennement intéressant). Mais ce qui est triste, c'est de s'extasier sur de jeunes "génies" actuels dont le seul talent est d'être des as du marketing... La création semble passer de plus en plus au deuxième rang.

      Supprimer
  4. Un vélo en bambou, plutôt original à côté d'un bouteille de coca estampillé d'un créateur, bref cela me laisse évasive..... Un monde ou la couture resterai un monde si particulier et qui ne s'éparpillerait pas ainsi serait à mon goût bien plus approprié.
    Gros bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est largement plus intéressant que le lave-linge de Chantal Thomass. Mais bon, je pense que Marc Jacobs vaut tout de même mieux que ça :D. Gros bisous!

      Supprimer
  5. Je ne savais pas qu'il avait formé Isabel Marant tiens !
    Sinon, je me souviens d'un très bon reportage diffusé sur Arte il y a environ un an (Fashion!) où il était aussi question de Claude Montana, entre autres. Un nom de la mode qu'on oublie parfois et qui, pourtant, avait beaucoup marqué son époque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a beaucoup influencé la mode des années 80. Quand je pense qu'il a failli prendre la tête de Dior : ç'aurait complètement changé l'histoire de la mode.

      Supprimer
  6. Hello Stelda,
    Il faut dire que Cardin n'y est pas allé avec le dos de la cuillère : il a vendu des licences à n'importe qui pour n'importe quoi et les contrefaçons bas de gamme chinoises ont fini d'achever la marque. C'est dommage c'était une jolie griffe.
    Ca me fait aussi un peu penser à Daniel Hechter, un moment on en voyait absolument partout à toutes les sauces ou encore dans une moindre mesure Ted Lapidus.
    Bises et belle semaine <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai. Mais les bouteilles de Coca revues par Karl ou JPG, franchement, ça n'a aucun intérêt. Un étudiant de 1° année en art appliqué ferait le même job pour moins cher (mais serait moins buzzant, ça c'est sûr).

      Supprimer
  7. Monde cruel de la mode où celui qui a été adoré hier est naze aujourd'hui. je me souviens à mes débuts, Montana c'était juste merveilleux. Une rédactrice américaine avait même lancé la formule "voir Montana et mourir". C'est comme Gaultier, on ne bousculait aux show comme à un concert de rock.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle jolie formule! Je pense souvent aux couturiers qui ont dû arrêter : ce doit être si dur de ne plus faire ce qu'on aime...

      Supprimer
  8. Do you love Coca-Cola or Pepsi?
    ANSWER THE POLL and you could receive a prepaid VISA gift card!

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox