Gare au poisson!


Soleil + été = sandales et doigts de pieds à l'air. Tout ça nous pousse souvent à faire une bonne pédicure histoire d'entamer la saison du bon pied.
Plusieurs de mes amies ont testé la fish pédicure et en étaient ravies mais je n'ai jamais tenté l'expérience : l'idée de me faire lécher les orteils par des poissons rouges m'enthousiasmait moyennement. Je tombe sur cet entrefilet et là, je me fais de gros bisous dans le cou pour avoir attendu avant de sauter le pas :


La "fish pédicure", proposée par un nombre grandissant d’instituts de beauté en France consiste à plonger ses pieds dans un bac rempli d’eau et de petits poissons qui mangent les peaux mortes. Depuis son apparition il y a trois ans, il connaît un succès incontestable. Mais, à en croire l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (Anses), ce soin ne serait pas sans risque.
L’alerte. Il n'y a en effet aucune réglementation sanitaire pour encadrer cette pratique. Or un simple manque d'hygiène peut favoriser la transmission de maladies. L'eau, en effet, ne peut être désinfectée, sous peine de tuer les poissons. Si les clients sont porteurs de germes ou de bactéries, il y a donc un risque que ceux-ci se transmettent d'une personne à l'autre.
Y a-t-il danger ? D'après l'Anses, il n'y a pas de danger. Si la peau est saine, on ne risque rien. En revanche, certaines catégories de personnes sont particulièrement exposées. C'est le cas notamment des diabétiques, qui souffrent souvent de lésions aux pieds, des personnes dont le système immunitaire est fragilisé, ou encore de ceux qui ont des plaies cutanées. Dans ces trois cas, l'agence recommande de s'abstenir.
Quels poissons utiliser ? L'Anses s'inquiète aussi des poissons utilisés par les instituts. Pour la "fish pédicure", ils doivent normalement avoir recours à une espèce très spécifique, le "Garra rufa" ou "poisson docteur". Celui-ci a en effet la particularité de ne pas avoir de dents, et donc de pouvoir seulement "sucer" les peaux mortes.
Mais dans beaucoup de cas, ceux qui proposent ces soins des pieds optent pour d'autres poissons, plus gros et surtout bien équipés de dents. Le risque, c'est que le poisson, en avalant les peaux mortes, cause des micro-plaies, et facilite par la même occasion la transmission de maladies. - source Europe1


Beurk, beurk, beurk. Naïvement, je ne m'étais jamais inquiété de la désinfection de l'eau, elle me semblait évidente et comme je suis bien incapable de distinguer un garra-truc de l'un de ses cousins denté, je campe sur mon abstention. Mais sans hurler à l'attaque de piranhas enragés, l'article a le mérite de nous rappeler qu'une pédicure n'est pas si anodine que ça. Elle est même très contrôlée et ne peut être réalisée que par un podologue, qui est un professionnel de santé. Il est formé à l'utilisation des instruments spécifiques et aux règles d'hygiène. Lui seul peut traiter les cors, les durillons, les callosités.

L'esthéticienne n'a le droit de réaliser que le "soin des pieds", c'est-à-dire un léger ponçage avec une pierre ponce ou une râpe, la pose d'une crème hydratante ou d'un vernis, un massage... En gros, elle n'a pas le droit d'utiliser quoi que ce soit qui risque de couper la peau.

D'où une inquiétude légitime face aux fish pédicures.

Alors je vais continuer à prendre soin de mes petits petons en 4 étapes :
  1. un RV de début de saison chez la pédicure qui va enlever les callosités formées pendant l'hiver (merci le frottement dans les chaussures fermées!) et polir les ongles
  2. un gommage maison hebdomadaire
  3. un bon crémage vespéral au beurre de karité comme le conseille Géraldine de Café Mode
  4. du vernis à gogo.
Pas de poissons au menu.

stelda

38 commentaires:

  1. Je n'étais déjà pas trés partante pour que mes peaux mortes soient le petit dej' d'un poisson, mais alors si en plus il a des dents et que l'eau te refile des bactéries...Non merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça ne donne pas envie! J'aime beaucoup ton pseudo ;-)

      Supprimer
  2. Je trouvais ça déjà pas mal dégueu de se faire manger les pieds par les poissons, alors ton article ne risque pas de me faire changer d'avis. Je vois fréquemment la pédicure mais surtout je crème chaque soir et ça, ça limite vraiment les dégâts ! C'était un peu un phénomène de mode ces fish & feet, non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas. J'en ai vu plusieurs à Tours qui n'est pourtant pas une ville très avant-gardistes donc j'imagine que ça doit fonctionner... mais je préfère, comme toi, les méthodes classiques.

      Supprimer
  3. Beurk! J'ai l'estomac fragile! Attention :)

    RépondreSupprimer
  4. oui, entendu ça hier matin comme toi à la radio... Bon de tte façon, j'étais pas tentée, déjà essayé ds un lac de montagne (involontairement, et sur les fesses!); ben... bof!! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :D Je t'imagine dans l'eau, en train de te faire grignoter les pieds par une truite!

      Supprimer
  5. J'ai tenté une fois. Passage au lavage et à la désinfection des pieds ensuite enveloppés dans des chaussons stériles avant de les plonger dans le bac. j'ai trouvé ça rassurant. Amusant car ça chatouille mais pour l'effet "pédicure" on repassera (ou alors il doit falloir faire ça tous les jours).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si l'eau n'est pas désinfectée, cet institut a fait le maximum. C'est déjà rassurant :)

      Supprimer
  6. On me l'a proposé et je n'ai pas osé. AUtant de petites bêtes sur moi...

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai fait une fois et j'ai pas du tout aimé, les problèmes d'hygiene ne font que me conforter
    Gros bisous jolie Stelda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as été plus courageuse que moi : tu as tenté le truc ;-) Gros bisous

      Supprimer
  8. Ah oui, je n'avais pas pensé à l'aspect désinfection de l'eau....Beurk! je plussoie donc tes 4 étapes en rajoutant des massages reguliers le soir à base de crèmes riches en urée (au moins 25%)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bête, hein ? j'étais persuadée que l'eau était désinfectée...

      Supprimer
  9. J'avoue y avoir déjà songé, même si je pensais qu'en fait, ils utilisaient à chaque fois un bac d'eau différent dans lequel ils versaient les poissons. de toute manière je ne pense pas du tout que ce soit une pratique que je pourrais aimer...Peur que ca me chatouille, que ce soit sale... tout ça quoi ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grosse peur des chatouilles pour moi aussi :D

      Supprimer
  10. Ah oui quand même, je n'y avais pas pensé non plus, mais je n'ai jamais tenté, je trouve cela plutôt bizarre en fait ! Je préfère le faire comme toi au naturel mais par contre, je le fais moi-même pas en institut, je ne sais pas si c'est abordable... La crème que je mets en ce moment c'est calendula de Weleda, le karité ça doit être bien aussi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne fais faire que la pédicure, le reste, je le fais moi-même. Il faut compter 30 à 50 euros pour un soin des pieds en institut, je trouve que ce n'est pas donné. Je l'ai fait une fois et franchement, le résultat est le même que le soin maison!

      Supprimer
  11. Niiiouh je suis aussi tombée sur un article qui en parle hier et ça m'a définitivement refroidie (bon en plus jsuis méga chatouilleuse donc jsuis pas sûre que c'est le genre de soins pour moi hé hé)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûr que non, ma pauvre! tu te tortillerais pendant une demie-heure :D

      Supprimer
  12. J'ai des amis qui l'on fait en Thaïlande, ils ont aimé. Je ne suis pas tenté par l’expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi non plus ? On est un certains de nombre de peureuses du peton, alors, ça me rassure ;-)

      Supprimer
  13. mais quelle horreur ce truc, la prmeière image me fait frémir, moi j'ai jamais eu envie car je suis légèrement phobique des poissons alors t'imagines, enfin bref vu en plus ce que tu écris mais au secours revenons aux bonnes vieilles méthodes, bisous et bon we!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi, je te sens horrifiée! Pardon, je ne voulais pas t'effrayer :D. Bisous et bonne semaine

      Supprimer
  14. Les poissons ne passeront pas par (sur) moi non plus !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurence, viens prendre ta carte au Club des Peureuses du Peton :)

      Supprimer
  15. Pareil pour moi sur ce coup je m'abstiens et je fais confiance à ma pédicure ;)
    bises

    RépondreSupprimer
  16. pas de poisson pour moi non plus, et de toute façon, j'aurais trop peur qu'ils me chatouillent lol :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au Mexique, tu n'as pas croisé de drôles de bêtes ?

      Supprimer
  17. Effectivement quand certaines de mes amies me proposaient de les accompagner j'étais tenté, je trouvais ça assez drôle mais je n'ai jamais franchi le pas. Je me suis toujours inquiété du côté hygiénique de cette pratique. Étant une flippée des microbes et maladies le fait d'avoir ces petits poissons qui suçottent des dizaines de pieds puis les miens ne me rassurait pas. Et quand je lis ton article je sais désormais que j'ai bien fait de ne pas tenter cette expérience!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours tentant d'essayer un nouveau truc mais tu as eu du nez :)

      Supprimer
  18. Je me suis arrêtée une fois par curiosité dans un salon de fish pedicure, et je confirme que les exigences ne sont pas vues à la hausse.
    Les gens entrent, se déchaussent, se rincent vite fait les pieds, et hop, dans le bassin! Ca m'a fait froid dans le dos...
    Donc la bonne vieille méthode pédicure, gommage, hydratant me semble en effet bien plus appropriée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beurk, beurk! Tu viens de m'achever, Peregrine.

      Supprimer
  19. J'aimerais bien tenté par curiosité mais j'ai un peu peur par rapport à l'hygiène. Même si les pieds sont lavés au préalable c'est un peu cracra ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait un peu bouillon de culture ^^.

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox