V comme vitrine

vitrine Hermès

Le deuxième outil de communication d'une marque, c'est la vitrine. La vitrine touche forcément 99 % des consommateurs. Si on n'assiste pas tous aux défilés, si certains ne lisent aucun magazine, en revanche on voit tous la vitrine avant d'entrer dans un magasin. Et qu'il s'agisse d'une boulangerie ou d'un bottier, la vitrine est le premier contact avec le client.
J'adore les vitrines d'opticiens : je les trouve souvent très créatives (pour un produit qui n'est guère vendeur en soi : des lunettes, c'est des prothèses!).

J'ai longtemps été persuadée qu'une vitrine devait être jolie mais Bree m'a expliqué que non, pas du tout et qu'une vitrine n'est pas toujours ce qu'elle a l'air d'être. Bree, c'est ma super amie, ma compagne de V3 (vernis, Vouvray, vitrines), elle est décoratrice-étalagiste (merchandiser en langage moderne) et chargée d'imaginer les vitrines ; elle peut aussi travailler comme décoratrice de mariage ou scénographe sur un clip, une pièce, une expo... Comme le scénographe de défilé, c'est l'une de ces petites mains qui travaille à nous vendre du rêve mais justement, comment travaille un étalagiste ? Que se trame-t-il en arrière boutique quand on voit ce fameux drap blanc sur une vitrine, ou qu'on y lit le fameux panneau "vitrine en cours" ? Pourquoi celles de H&M me donnent TOUJOURS envie d'entrer (même si je ressors SOUVENT déçue) alors que d'autres me font fuir ?

Donc j'ai interviewé Bree et lui ai soutiré quelques infos sur les dessous de la vitrine. 

Une vitrine de Bree
Ce que nous dit Bree :
Une vitrine c'est comme les nanas avec le maquillage : on met le paquet pour attirer. Il faut que tout soit impeccable et bien mis en place de façon à ce que ça attire l'oeil, suffisamment pour rentrer dans le magasin et déclencher un achat (un produit bien mis en valeur - couleur, éclairage, mise en place... donne envie). La vitrine est la première chose qu'on voit, si elle est négligée, sur un quelconque aspect, la clientèle peut ne pas s'arrêter. En revanche, le décor ne doit pas prendre le dessus, il est là pour servir le produit.

Il y a parfois des rappels de la vitrine dans la surfance de vente : c'est un ensemble, il doit y avoir une cohérence afin que le client ne se perde, dans tous les sens du terme.

La vitrine est créée en fonction des tendances : elles se renouvellent parfois chaque semaine, en fonction des évènements (saisons, soldes, calendrier) pour coller à ce qu'attend le consommateur. De là à dire qu'il y a une adéquation, je ne sais pas...

Pour les créer, les techniques utilisées sont très variées : bricolage en tout genre (fabrication des meubles, pose de tapisserie, parquet, peinture, collage au pistolet à colle, agraffage - l'agrafeuse est notre meilleure amie, plastifieuse, gainage - quand on habille un support, quel qu'il soit, avec un tissu, laquefolie...) et imagination : on utilise des matériaux tellement variés (de la plume au carton, du bois au voilage) qu'il faut aviser. 
Bien sûr, il y a des contraintes : comme pour tout métier "artistique" c'est le cahier des charges (respecter la demande du client, les règles de mises en place "le merchandising"), les contraintes matérielles (pas ou peu de place, peu de moyens, timing) et le dépassement de soi : il faut pouvoir accepter de "créer" quelque chose qui ne nous plait pas, voire pire. 
Quant à l'inspiration je la trouve chaque jour, partout, chez tout le monde : magazines, internet, boutiques, une rue, une photo, une discussion, une copine (surtout les copines).

vitrine Hermès
Merci, Bree : grâce à toi, je ne regarderai plus jamais une vitrine de la même façon. J'ai ressorti un échantillon de vitrines Hermès et les ai lues avec l'oeil de Bree. Elles sont très différentes les unes des autres, toutes sont hyper chic, poétiques mais épurées.  Dans chacune, c'est en effet le produit qui est la vedette, l'univers n'est qu'une toile de fond légère. Au vu des mini paysages et scénarii présentés, on aurait pourtant imaginé le contraire.





Dédicace à Bree, of course et à Anne qui aime tant les jolies vitrines de son quartier.

stelda

33 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui, Bree m'a fait regarder les vitrines autrement.

      Supprimer
  2. Je crois me souvenir que dans un de tes articles tu avais mis une photo d une vitrine. Tu y avais acheté un truc. Et justement c était à 100% ce qu il ne fallait pas faire. C était très rigolo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahlala, oui, c'était la MOCHE VITRINE par excellence, qui présente tout ce qu'il y a en stock. Du coup, tu ne vois rien et en plus, c'est très laid. Zéro intérêt. Et il y en a plein comme ça à Tours!!!

      Supprimer
  3. Quand j'étais jeune (hum, hum) je travaillais chez Agatha en extra et c'était toujours un moment excitant quand la "pro" venait de Paris pour faire les vitrines. Elle pouvait mettre en valeur des bijoux que nous avions un peu ignorés voire snobés. Et dans les quelques jours qui suivaient nous faisions plus de chiffre, c'était très net !
    Il y a des trucs bizarres quand même. Par exemple je n'ai pas aimé les vitrines Vuitton de la fin de l'été avec les gros yeux globuleux hyper colorés...là le produit n'était pas mis en valeur, il n'y avait pas un sac dans la vitrine. Et puis cette uniformisation mondiale du décor me dérange également. Bref, je n'aime pas Vuitton.
    Idée d'article : les vendeuses Vuitton a travers le monde sont elles toutes aussi aimables ? Celles de Monaco sont charmantes, en revanche à Nice elles se la pètent (à Nice, même la vendeuse de chez Mim se la pète, remarque...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, c'est aussi ça, une vitrine : choisir quel objet mettre en avant. Il faut trouver celui qui parlera aux badauds.
      Je n'aime pas non plus quand les vitrines sont les même à paris et à Nantes, je trouve ça dommage...
      Je note ton idée d'article mais y a pas de Vuitton ici et je ne suis jamais entré dans un magasin Vuitton (à Marseille, je me contentais de lécher la vitrine et à Paris, c'est tellement énorme que je fais une crise d'angoisse à l'idée d'entrer). Je vais transposer à Etam :))

      Supprimer
  4. ton article est très intéressant, c'est une des choses les plus présentes dans la mode et personne n'en parle !!! la vitrine hermès est magnifique je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est fou. Les vitrines d'Hermès me fascinent, je les trouve fines et futées.

      Supprimer
  5. Tout à fait d'accord avec ton analyse, encore une fois !!!
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est Bree qui a fait le gros du boulot, cette fois :).
      Gros bisous Sylvie.

      Supprimer
  6. Merci pour ton article, et qui très intéressant! Et merci à Bree !

    Les vitrines d'Hermès sont superbes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Bree était chouette de se plier à l'interview. Ca m'a fait très plaisir qu'elle parle de son métier trop peu connu alors qu'on en voit toutes les résultats au quotidien.
      La première vitrine avec sa petite oie, je la trouve juste craquante.

      Supprimer
    2. moi aussi! j'aime beaucoup la vitrine avec les photos de visages, c'est poétique.

      Supprimer
  7. BREE t'es juste la meilleure !! Je suis à 100% en phase avec toi !! et je te reconnais bien dans ta 1er phrase: " Une vitrine c'est comme les nanas avec le maquillage : on met le paquet pour attirer" ! Tellement vrai !
    Merci Stelda pour cette article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette phrase m'a aussi fait mourir de rire :D

      Supprimer
  8. Merci pour cet article qui me servira à coups sûrs!
    Très instructif et utile, comme d'hab :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, merci Lucie <3 Tu travailles en boutique ?

      Supprimer
    2. Pas encore mais j'ai en projet d'ouvrir ma boutique après ma grossesse :) Donc d'ici 1 an à peu près!

      Supprimer
  9. Ça doit être super intéressant comme métier :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça semble très varié. J'aurais adoré faire ça!

      Supprimer
  10. J'aime bien aussi les jolies vitrines, souvent d'ailleurs elles sont plus belles que ce que l'on trouve à l'intérieur donc je suis comme toi quand tu ressors d'H&M, je suis déçue. Merci pour ces explications !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah, toi aussi ? Chez H&M, c'est flagrant. Leurs étalagistes sont trop fortes!

      Supprimer
    2. Je confirme, H&M est la machine de guerre en matière d'étalgisme.

      Supprimer
  11. Merci pour cette article que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire !
    Bises ma belle.

    RépondreSupprimer
  12. merci à toutes les deux. Un univers artistique que je ne connais pas bien, donc, ça m'intéresse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bombardé Bree de questions et elle a réussi à répondre de façon très synthétique. Elle est trop forte !

      Supprimer
  13. Merci à toi d'avoir pensé à moi et aux filles pour leurs com' sympathiques.
    Je précise que le terme de décorateur étalagiste se perd, on parle davantage de VM = visual merchandiseur (et en anglais on dit window display), ce qui revient à peu près au même.

    A Tours, comme tu le dis Stelda il y a du travail, en dehors des GL, il n'y a pas de boutique qui se démarque ou qui soit très originale.
    Chez moi, je te rassure, c'est pareil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Window Display, c'est trop mignon <3.
      Merci d'avoir jou le jeu, une interview, ce n'est jamais facile. Tu es une star-née :)).

      Supprimer
  14. On regarde sans penser au travail qu'il y a derrière et pourtant !!!

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox