L'esprit du style

Peut-être vous en souvenez-vous... il y a quelques mois, j'avais lancé un appel pour un article participatif. Le thème ? la diversité dans la mode.

Vanessa Paradis
cette petite dame est classée dans le top 5 des icônes de style des françaises
Gabee m'avait envoyé sa participation, gardée précieusement dans mes cartons :
Pour moi, la diversité dans la mode, c'est avoir l'opportunité et la possibilité de piocher un peu partout, de ne pas avoir un style mais NOTRE style propre. Je suis aussi fan de streatwear que de fringues hyper classes que de sapes un peu plus "bobo". 
Je n'aime pas l'idée de ressembler à la fille dans la vitrine ou sur la couverture de la redoute. Je veux mixer et remixer. Une robe avec des Nike Dunk? Un blazer hyper classe et hors de prix avec un tee-shirt Tortues Ninja à moins de 10 euros? Même pas peur! Je suis pour les associations improbables pour peu qu'elles soient de bon goût. Cette liberté de choisir, je la trouve formidable. 
J'aime aussi admirer le style de certaines personnes, même s'il est très loin du mien, il est leur et les complète dans toute leur singularité. Le vêtement nous offre une occasion de nous exprimer différemment chaque jour. Et j'aime m'exprimer! :D - Gabee, de All & C°
Pourquoi je la cite aujourd'hui ? Parce qu'elle m'a semblé coller à une interrogation que nous nous posons souvent : "mais comment fait telle fille pour avoir autant de style ?" Le style, cet obscur objet du désir! A l'heure où les femmes dont le style a marqué les annales de la mode sont plus que jamais érigées en icônes, la tentation est grande de les imiter. Mais la copie égale rarement l'original. Il est préférable (et bien plus amusant) de copier... soi-même!
Le style se forge par un esprit créatif, bien sûr, de la curiosité mais aussi la connaissance de soi et j'ajouterai même l'honnêteté. Car l'essentiel est là : les femmes dont le look semble inné est souvent celui qui correspond à leur identité. Leur apparence est en total accord avec leur être ou leur humeur. Quelque soit leur tenue, elles la choisissent pour elles avant tout. Et un écrivain l'a admirablement bien synthétisé. Sa réflexion s'applique à l'écriture mais pourtant, elle correspond totalement au style vestimentaire :
"Mettre sur le papier ce que l'on sent... voilà le style! Tout le reste, c'est de la crème sur un cake! De la décoration, de l'embellissement! On croit que le style, c'est la fantaisie. En réalité, c'est la vérité. Même si ma vérité, c'est d'entendre crier les dinosaures... Et la vérité, c'est aussi la simplicité biblique, la simplicité de la métaphore. Ayez la même simplicité que le Coran, le Talmud, la Bible et l'on se souviendra de vous." Ray Bradbuy, in Le Monde (mai 1986)
Vu comme ça, c'est limpide! S'accepter, accepter ses goûts, sa morphologie, ses qualités et ses défauts, ses contraintes... Accepter d'être soi et non pas un être fantasmé. Ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas jouer au caméléon ; nous avons souvent plusieurs facettes. On a le droit d'être très féminine le lundi et garçon manqué le mardi si on se sent un jour l'un, un jour l'autre. Mais surtout, ne pas s'habiller pour épater la galerie ou être une autre. Ca marche rarement. A moins d'être Marilyn, la Marchesa Casati, Madonna, Dita von Teese, Michael Jackson ou quelques autres qui se sont réinventés de A à Z avec une énergie hors-normes (mais pour beaucoup avec la fin que l'on sait).

Jennifer Lopez a quelques belles démonstrations de style à son actif...
et quelques loupés!
Spéciale dédicace à Gabee, en la remerciant pour sa brillante participation

stelda

23 commentaires:

  1. Très bel article. Tout simplement.

    Mais j'avoue que parfois je suis un peu perdue, dans le sens où je sens que le choix de telle ou telle pièce est fortement influencé : parce que c'est la mode, parce que les magasins ne proposent que cela etc...

    Après j'adore trouver LA pièce que je n'ai jamais vue nulle part. L'argument "fait en seulement XX exemplaires" (avec XX plus ou moins grand, hein), c'est le petit argument qui peut me faire basculer, derniers achats en date : un sac à main en matière improbable, une montre dont la fabrication est stoppée depuis 50 ans...

    Mais voilà, à côté de ça, je m'achète de jeans et des basiques chez Monop (et souvent des vernis au passage).
    Et mes chaussettes noires en lot de 10 à chaque commande sur internet. Merde, aucune créativité.

    Je demande votre indulgence face à ce commentaire, il est 6h du mat', et au moment de valider, je me demande si je ne devrais pas me relire ou relire l'article pour voir si je ne suis pas à côté de la plaque...
    Tant pis, j'ai la flemme. Par contre je "dédicace" mon commentaire à Dadette parce que je sais qu'elle kiffe les dédicasses ;)(bon ce n'est qu'un commentaire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as toute mon indulgence :D. De toute façon, ton commentaire est tout à fait clair. Et tu as la même conception du style que Gabee : non, on n'est pas obligé d'avoir les it chaussettes :D; Gros bisous, Vic

      Supprimer
  2. ton article est très intéressant, et tu as bien fait de publier sa participation. j'ai longtemps pensé que je n'avais pas de style car je ne suivais pas les tendances. en fait pour moi avoir du style c'est plus une question de feeling, savoir ce qui nous plaît à tel moment, être à l'aise dans ses vêtements, et ne pas forcément vouloir acheter la dernière pièce que tout le monde s'arrache. bref, merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on a souvent le complexe du "je ne suis pas à la mode". Mais je pense qu'il ne faut suivre une tendance que si elle nous convient. Autrement, autant passer son chemin ;-)

      Supprimer
  3. Je suis bien d'accord. Même s'il y a des jours où je sens que je m'habille complètement à côté de mes pompes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais tu le sens ;-). tout est là!

      Supprimer
  4. Je suis entièrement d'accord avec toi, et avec ce que dit Gabee. La plupart du temps le style reflète la personnalité de la personne, mais il arrive que ce soit l'inverse aussi : j'ai souvenir d'une amie qui était mal dans sa peau, qui se cherchait, et qui s'adaptait au style vestimentaire des filles avec qui elle trainait. Quand je voyais certaines de ses tenus je me disais "Mais non, c'est pas ELLE, ça ne lui correspond pas du tout !".
    Après... il y a des pièces qui me font envie, que je suis à deux doigts d'acheter mais que je laisse en rayon parce que je sais que je ne les mettrais pas parce qu'ils ne me correspondent pas ^^

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, ton amie n'avait pas de style : elle avait des tenues ;-). Ca ne reflétait pas ce qu'elle était, comme tu le dis très bien.
      Comme toi, il y a des pièces que je trouve merveilleuses et que je n'achète pas car je sais (ou je pense) qu'elles ne me correspondent pas vraiment... c'est parfois dur d'y résister!

      Supprimer
    2. Oui je suis d'accord ! Mais après ça reste au fond du placard, alors bon... :)

      Supprimer
  5. Très intéressant ce billet, je te suis à 300%, non je vous suis...
    Le style n'est pas une question de tendance mais plutôt l'affirmation de sa personnalité grâce aux vêtement et accessoires.. Vouloir ressembler aux autres une grossière erreur...
    Bisous Stelda

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sylvie ; j'imagine que ce doit être l'un de tes premiers points vus avec tes clientes, non ? Rester soi-même et le montrer ;-).
      bisous et bonnes vacances

      Supprimer
  6. bonjour stelda, bel article comme j'aimerais en lire plus souvent sur la blogo, tu as parfaitement raison, avoir du style, cest effectivement, se connaître, savoir ce qui te va ou pas, savoir dans quoi tu te sens bien et affirmer tes gouts, après les tendances passent et on y pioche ce qu'on veut, on se laisse inspirer et c'est normal, on n'est pas étanche, mais ne pas se déguiser, n'être que soi, ça c'est ce qui nous rend unique et qui donne du style !
    des bises ma belle!
    valentina
    http://valentinafalls.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valentina! Tu en es d'ailleurs une très bonne illustration : tu as un style qui te correspond et ça se sent ;-). Bisous à toi et bonnes vaccances

      Supprimer
  7. Joli article, complètement d'accord. Depuis que je ne cherche plus à ressembler aux filles des magazines et que je sais ce que j'aime et qui me va, je crois que je suis bien mieux habillé. J'ai trouvé MON style, et je suis à l'aise à l'intérieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A l'aise à l'intérieur" : jolie expression!! Oui, il ne faut pas essayer de ressembler aux filles des magazines... de toutes façons, elles disent elles-même que le résultat est artificiel :))

      Supprimer
  8. Hey mais c'est ma participation :3
    Merci de l'avoir ainsi mise en valeur, je ne m'y attendais pas :)

    Bien entendu, je te rejoins sur absolument tout ce que tu dis. Aaah, ces questions de style, tout de même, on a pas fini d'en entendre parler. En ce moment, je me bat avec ma petite soeur de 14 ans pour qu'elle soit moins vulgaire alors qu'elle est si "enfant", encore... Un combat de toute générations ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis le temps que ta participation était dans mes cartons, elle méritait une place de choix ;-).
      Pour ta petite soeur, console-toi en te disant qu'il vaut mieux qu'elle ait un look pas possible à 14 qu'à 30, ce serait pire!! En général, ça se calme à 20 ans. Et puis, avec toi, je pense qu'elle aura vite les bons réflexes ;-)

      Supprimer
  9. 100% d'accord !
    Le style ça peut être un reflet de la personnalité et quand c'est réussi, c'est quand on l'a choisi pour soi et par pour le regard des autres ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement de personnes l'oublient...

      Supprimer
  10. Je te rejoins.
    Ils m'arrivent certains jours d'être à coté de la plaque, de ne pas être bien mais en fait, cela m'arrive quand je ne suis pas moi.
    Enfin si on me comprend, une envie idiote de suivre la it tendance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on se sent tellement plus libre et sereine quand on est soi-même ;-)

      Supprimer
  11. Très bien ton article et je suis tout à fait en accord avec la pensée de Gabee sur le principe de la mode. Ressembler à une vitrine ne fait vraiment pas partie de ma tasse de thé !
    Pleins de bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôle, c'est exactement ce que m'a dit une copine il y a quelques jours!!
      Gros bisous, Lilly

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox