Chères vendeuses


C'est une charmante vendeuse de chez Princesse TamTam qui m'a rappelé à quel point les vendeuses avaient un rôle de conseils souvent sous-estimé. Il y a deux sortes de vendeuses : celles qui te prennent pour un Mickey et celles qui te donnent envie de leur offrir des fleurs.
vendeuses

Les compétences de la vendeuse ne sont d'ailleurs pas toujours liées au standing de la boutique. Une bonne vendeuse, tu lui achètes le magasin ; une mauvaise te donne envie de fuir, voire d'écrire au siège. J'ai longtemps boycotté Séphora, par exemple, après m'être fait snober à 3 fois reprises selon le cas n°1 ci-après.
J'ai parfaitement conscience qu'une vendeuse ne va pas me trouver ma taille si elle ne l'a plus / transformer un pull rose en vert si j'ai envie de vert / me faire une réduction de 90% pour mes beaux yeux.
J'ai parfaitement conscience que la plupart d'entre elles subissent dans la journée 78 clientes odieuses / qui puent / qui ne disent pas bonjour / qui laissent les vêtements en boule dans un coin des cabines (quand ce n'est pas pire). 
Je travaille au contact de la clientèle et j'ai tenu une boutique. Ca me donne une certaine empathie avec les vendeuses mais aussi un minimum d'exigence. Ca nous arrive à toutes d'être mal lunées ; le jour où tu t'es fadé 78 clientes caractérielles, la 79° prend pour les autres. C'est humain (qui a dit que l'adjectif humain n'était utilisé que pour caractériser ce qui était petit ?... je ne sais plus, mais c'est vrai. Bref, je m'égare). C'est malgré tout fort désagréable pour la 79° cliente qui ne reviendra pas.
Et il y a des attitudes que je trouve rédhibitoires!!

Le pire du pire : 
  1. la potiche qui papote avec ses copines et t'ignore superbement alors que tu zigzagues de la tête comme une girouette et que tu cherches manifestement de l'aide (voire tu l'interpelles poliment : "Mademoiselle..." mais elle n'entend rien). Et te regarde d'un air exaspéré lorsque tu viens la tirer de son concilliabule (elle te fait la grâce de travailler alors qu'elle est à son poste ; comment la remercier ?!)
  2. celle qui est là par hasard : saisonnière, intérimaire... elle a une formation de biologie nucléaire mais ne trouvant pas dans sa branche ; elle a échoué comme une malheureuse chez Caroll et sait à peine distinguer une jupe d'un sac à main : vous cherchez un chemisier à col claudine ? c'est quoi, un col claudine ? (je tente la pédagogie : " Alors c'est un petit col arrondi qui retombe sur l'encolure du chemisier... vous savez, le truc qu'on voit dans tous les magazines cette année ?" Et ça se termine souvent par " ah, vous ne regardez pas de magazines... je vous comprends, c'est nul. Indiquez-moi juste la pile de chemisiers qui est arrivé dernièrement, je vais me débrouiller. Merci.")
  3. celle qui t'évalue de la tête au pied quand tu rentres et essaye d'imaginer le plafond ou la couleur de ta carte de crédit : bleue ou platine ? achètera ou n'achètera pas ? (ben ça dépend en grande partie de toi, chérie ; mais là, je sens que je ne vais pas acheter, aller chez le voisin et revenir comme Pretty Woman...)
  4. celle qui est formée comme un commercial en photocopieuses et t'assiège à peine entrée : aujourd'hui vous bénéficiez de 20% de réduction sur le 5° produit acheté (comme j'ai à peine besoin d'un seul produit, je ne suis pas sûre de me laisser tenter par cette offre mirobolante). Là, c'est l'enseigne que j'ai envie de tuer. Faut être au degré -1 d'une école de commerce pour infliger un discours pareil à son personnel.
  5. celle qui te prend de haut  : c'est du cuir, madame quand elle vous voit blêmir devant une minuscule pochette affichant gaiement une étiquette avec trois zéros (oui, ben manquerait plus que ce soit de la fiente de moinneau, à ce prix-là)
  6. celle qui manque de psychologie : c'est la tendance! (nan, mais avec mes cheveux en vrac et mon sac qui date de 2 saisons, est-ce que j'ai l'air d'une fashionista ? Ou au contraire, j'ai l'air si désespérée et has been que tu estimes devoir me remettre dans le droit chemin d'urgence ? dans les 2 cas, schkreugneugneu.)
  7. celle qui te prend pour une dinde : non, ça se porte loose. (Bien... et là, c'est tellement loose que je le perds quand je marche devant la glace. Alors dans la rue...). Variante : c'est du cuir, ça se détend / le cachemire brodé main de fils de soie, ça passe à la machine sans problèmes / c'est tout à fait votre taille (il y a déjà un bouton qui a sauté et ses petits frères ne demandent qu'à le rejoindre pour un pique-nique moquette)
  8. ...

Et puis, il y a les vrais vendeurs, ceux qui méritent ce nom de "conseiller de vente" ; parce qu'ils te comprennent, connaissent leur marchandise, aiment leur métier, respectent leurs clients et ont envie que tu reviennes.

Spéciale dédicace à
  1. une vendeuse de Petit Bateau : drôle, maligne... je faisais des détours juste pour aller traîner à son corner et lui dire bonjour
  2. une vendeuse de Princesse Tam Tam, fine psychologue, hyper souriante (un premier jour de soldes, à 16h!!) qui a repéré en un clin d'oeil ma taille et n'a pas essayé de me refourguer le quart du magasin parce qu'elle sentait qu'au contraire, en me laissant la bride sur le cou, j'achèterais le tiers et reviendrais ravie!
  3. une vendeuse Burbery qui a déballé la moitié du magasin pour un foulard et n'a pas hésité à me dire de prendre mon temps pour aller regarder chez Hermès si j'hésitais
  4. un vendeur de Beryl qui a appelé le SAV à 18H00, avec 3 clientes en caisse pour s'assurer qu'il reste bien une paire de ballerines léopard en 37. Alors que je venais de lui dire que ce n'était pas grave, que je trouverais bien mon bonheur dans son stock (d'ailleurs, faut que j'aille les chercher à La Poste, ces fameuses ballerines)
  5. deux vendeuses de Zara toujours souriantes et disponibles, alors que Zara n'est pas connu pour être la boutique la plus agréable où bosser
  6. un vendeur et une vendeuse de BizzBee, qui connaissent leur métier et m'ont donné envie de revenir
  7. une vendeuse Sisley qui a pris le temps de me poser des questions sur ce que j'aimais, ce que je n'aimais pas
  8. une vendeuse Comptoir des Cotonniers qui m'a laissé mettre une paire de chaussures d'exposition dans un sac à main pour juger de sa contenance et des points d'accroche (je voulais vérifier que la fermeture du sac ne tiraillait pas lorsqu'il était très chargé)
  9. ... tous ceux qui m'ont donné envie de revenir!
Oui, un vendeur qui ne prend pas la cliente pour un boulet / un Mickey / un panaris, c'est drôlement chouette! Alors chères vendeuses, continuez à nous donner envie de revenir. Et merci pour votre patience, votre gentillesse, votre bon sens, votre sourire. Ceci est une déclaration d'amour!

Cet article est dédicacé à J. et à S., qui aiment leurs clientes... 
qui le leur rendent bien!

A lire : le joli article de S.

stelda

22 commentaires:

  1. Valérie { Atelier rue verte }25 janvier 2012 à 08:12

    Bel hommage aux vrais bons vendeurs !

    RépondreSupprimer
  2. Merci Valérie! Oui, je trouve qu'on les oublie trop souvent. Ils ne font pas un métier facile et ils méritent une petite déclaration d'amour...

    RépondreSupprimer
  3. Merci de ta dédicace!!

    Je me suis sentie tellement concernée par cet article, je l'ai lu avec grand plaisir :D

    C'est touts les vendeuses Princesse Tam.Tam alors qui doivent être gentilles ^^ Non :s

    Merci à toi de ce bel article!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah ! J'ai les mêmes près de chez moi !

    RépondreSupprimer
  5. S., Les vendeuses Princesse TamTam sont des amours!! Surtout, qu'elles ne changent rien ;-) J'en ai rencontré 2 qui étaient vraiment extra, de très bons conseil et toutes mes amies ont la même opinion.

    RépondreSupprimer
  6. @ Colinette : les pires ou les meilleures ? ou un peu des 2 ? ;-)

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que c'est tellement rare de tomber sur de bonnes vendeuses/vendeurs!! Moi aussi, ça me donne immédiatement envie d'y retourner!
    Et franchement chapeau pour le portrait tiré des mauvais vendeurs et vendeuses!! Je les ai tous reconnu !! (si cpas malheureux cha!) ^^

    RépondreSupprimer
  8. @ Pipou : j'en ai discuté avec mon amie Lady E hier soir ; elle aussi me confirmait qu'une mauvaise vendeuse la dissuadait de retourner dans le magasin... et elle validait le panel :D
    Puisse les respnsables nous entendre et former et motiver intelligemment leur personnel ;-) Pour le plaisir de tous, vendeurs et clients!

    RépondreSupprimer
  9. Je reviens toujours dans la boutique d'une vendeuse qui a été parfaite... et je suis odieuse avec celles qui en sont très loin et que tu décris si bien.
    C'est pas bien dans le second cas, mais oeil pour oeil...

    RépondreSupprimer
  10. Chère Béa, je vois que nous sommes nombreuses à pratiquer la "communication miroir" :D

    RépondreSupprimer
  11. Très chouette article ! Je crois qu'on se reconnaît un peu toutes dans les situations que tu as décrites avec beaucoup d'humour :)
    Et c'est vrai qu'il est tellement rare de tomber sur des vendeurs/vendeuses sympas, que quand ça arrive, on a envie de revenir...

    RépondreSupprimer
  12. Chouette article, un hommage au vrai vendeur qui aime son métier.

    RépondreSupprimer
  13. Très bon article!
    J'ai beaucoup aimé!

    Et... J'ai toujours rêvé de faire comme Julia Roberts un jour. Je l'ai fait à plus petite échelle. A l'époque, je ne gagnais que 170 euros par mois car j'avais un tout petit boulot. Je suis allée chez Orcanta un jour et en gros, elle ne me sortait que des soutif' hyper chers. Je lui ai demandé des choses plus simples et abordables et elle a pris la mouche en me disant que, "en même temps, à votre âge, il vaut mieux aller chez Etam ou H&M si vous n'êtes pas prête à mettre le prix!". Elle a été odieuse et dédaigneuse à souhait. Du coup, l'autre jour, j'y suis allée avec une amie. Nous gagnons toutes les deux plutôt bien notre vie pour un début. Mon amie a fait une razzia, moi, je regardais les modèles chers en disant à haute voix "il est joli celui là... et pas si cher..." et la directrice de magasin (qui n'a pas changé depuis) me sors "mais essayez mademoiselle! faites vous plaisir!". Autant te dire que je l'ai recallée comme il se doit en lui disant que je préférais claquer mes sous chez Darjeeling et Princesse Tam Tam :p

    Dommage pour elle.

    Sinon, j'ai de très très bonnes vendeuses dans mon Sephora et je me fais un plaisir d'aller vers elle à chaque fois.

    RépondreSupprimer
  14. Très bon article, comme d'habitude !

    J'en profite pour parler des vendeuses de chez LMV. Elles sont super souriantes et très gentilles. Une vraie source de bonne humeur. Demain, je dois passer pas très loin du centre commercial et j'ai prévu de faire un détour par la boutique, juste parce que les vendeuses sont adorables!

    [ commentaire non-sponsorisé ;o) ]

    RépondreSupprimer
  15. Bel article et j'en profite pour te raconter une petite histoire/
    Un jour j'entre avec mon fils dans une boutique branchée de vêtements pour femmes.
    Mon fils 10 ans fait la tête.La vendeuse lui demande ce qui se passe et lui répond:

    J'en ai marre, dans les magasins je ne trouve jamais ce que je veux, je cherche une chemise col jabot. (Mon fils est fan de Brett Sinclair).
    Gros moment de silence de la vendeuse; c'est quoi un col jabot....

    RépondreSupprimer
  16. @ Diode : merci!! Mieux vaut en rire, sinon on risque de mordre comme dit Béa :D

    @ Blandinette : merci ;-). J'avais peur d'avoir eu la dent un peu dure avec les "pires" mais apparemment, les meilleurs sont reconnus! Ouf!

    @ Gabee : ah oui, quand même... beurk, beurk! Chez Princesse TamTam, elles sont toujours adorable. Chez Darjeeling aussi. Qu'est-ce que j'aurais aimé être une souris pour te voir la renvoyer dans ses buttes! on sait bien qu'une cliente est sensé acheter mais elle n'a pas toujours les moyens de le faire à chaque fois qu'elle met le pied dans une boutique non plus. Et un accueil de ce genre, ça te dégoûte d'y retourner.

    @ Gweny : merci ;-) Alors toi aussi, tu fais des détours pour aller voir les vendeuses sympa ? c'est fou comme elles peuvent nous attirer, les sympas! Et nous inciter à acheter, du coup, les bougresses :D

    @ Christine : Surtout, gros moment de solitude pour la vendeuse, la pauvre :D Se faire épingler par un enfant de 10 ans, ouch!

    RépondreSupprimer
  17. Très représentatif !
    Moi je bénis celle qui m aide à trouver des jeans

    RépondreSupprimer
  18. Faut que je te dise :
    J adore ton article, et ta sœur t'AIME !

    RépondreSupprimer
  19. à Vic : celle qui sait te conseiller le bon jean mérite un bouquet de fleurs ET une boîte de chocolat ;-)
    Merci pour ton adorable commentaire ; dis à ma soeur que ça me fait chaud au coeur :D

    RépondreSupprimer
  20. @Stelda : Okay, je fais l'intermédiaire !

    RépondreSupprimer
  21. j'aime l'image de mickey que tu as mis avec!! :)

    RépondreSupprimer
  22. Merci Simon !
    J'avoue avoir un faible pour les vanités et le côté décalé de celle-ci m'a tapé dans l'oeil ;-)

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox