Sur les sentiers de la gloire : Elie Saab

Elie Saab (1964 -)
On l'appelle "l'homme qui aimait les femmes "... qui le lui rendent bien! Ce que j'aime (et bien d'autres avec moi), c'est qu'Elie Saab garde la femme au centre de la couture.
Il fait des robes pour elles et ne les oblige pas, contrairement à d'autres, à se raboter à coups de régime / de lipossuscion pour rentrer dans ses divines créations ; mieux encore : ses robes sont généralement mieux portées par ses clientes que par ses mannequins. D'où un bouche à oreille phénoménal. Halle Berry la première a créé l'émeute en se glissant dans une robe Saab pour recevoir son Oscar. Saab a misé sur le bon cheval : la belle remporte la gloire et lui, un buzz monstrueux.
Parce que, oui, certains créateurs ont des univers fantastiques mais pas toujours évident à intégrer. Avec Elie Saab, pas de conceptuel, de darknessitude. Saab, c'est la valeur refuge : vous serez belle, vous aurez l'air d'une princesse, point final. Et d'ailleurs, les princesses, c'est sa spécialité. 
tsss
Agé aujourd'hui de 47 ans, Elie Saab est né à Beyrouth. La légende veut qu'il ait débuté sa carrière en découpant les rideaux de sa mère! Pas sûr qu'elle ait apprécié sur le coup mais aujourd'hui, elle doit être fière de son fils. J'espère qu'il lui a en offert depuis quelques paires pour la consoler.
Il se met donc à la couture à l'âge de 9 ans ; assis au milieu du salon, avec des patrons, il reproduit consciencieusement des modèles choisis par ses soeurs... en taillant dans les rideaux ! Ses frangines sont ravies, ses parents sans doute moins. Mais il a trouvé sa voie et au sortir du lycée, s'inscrit à des cours de couture pour devenir tailleur. Après quelques semaines, il se dit qu'il en sait déjà bien assez pour se lancer. Et Mr Saab ouvre son atelier à 18 ans. Le début d'une autoroute de la gloire qui le conduira avenue Montaigne. 









La Chambre de la Haute Couture parisienne l'invite pour la première fois en 2000, 3 ans après son premier défilé à Rome. En 2002, il ouvre son premier salon de couture à Paris. Et depuis 2007, sa boutique trône fièrement près des Champs Elysées. Elie devient le fer de lance d'une nouvelle génération de couturiers. Longtemps éclipsés par leurs confrères français, anglais, italiens... Les années 90 avaient vu l'explosion des couturiers japonais, dans les années 2000, ce sont les couturiers orientaux qui percent enfin.
collection Hiver 2009-2010
Le Liban est réputé pour ses excellents tailleurs et brodeuses ; Elie Saab en a gardé les tissus brillants, les mousselines et les broderies. De l'Occident, un sens inné de la ligne et du marketing. Il a bien compris que les meilleures pubs ne vaudront jamais les tapis rouges. Son style très glamour ne pouvait que séduire les starlettes américaines friandes de robes longues.
Mais Saab ne se cantonne pas à la robe du soir, ses collections jour, très architecturales, sont à l'opposé de ses lignes soir romantiquesContrairement à Versace, il a su mettre de l'eau dans son vin. En Couture, il équilibre les paillettes par des teintes monochromes. Et bannit tout détail trop forcé : pas de décolleté au nombril, pas de clous, pas de cuir. 

Ses collections sont toutes construites de la même façon : les modèles défilent par couleur, quatre ou  cinq, toujours unies, déclinées en plusieurs modèles (long, courts, bustier, fourreau, amazone ou à manches papillon, jupe ou pantalon). Chaque femme peut donc trouver son bonheur en choisissant la tenue dont la coupe + la couleur la flatteront au mieux. Pas la peine d'emmener son personal shoper chez Saab. S'habiller chez lui, c'est l'assurance de faire d'une pierre deux coups : trouver un excellent couturier et un bon conseiller en style! 
modèle PAP Elie Saab Eté 2012
La seule chose décevante chez Saab ? sa collection accessoires qui est vraiment très mauvaise manque cruellement de subtilité.  Il y a 2 ans, ses modèles avaient l'air sortis tout droit de Jenyfer. On ne peut pas être bon partout... et là, on sent que le coeur n'y est pas. C'est un modéliste hors pair mais pas un accessoiriste. Chez lui, c'est la robe qui tient le haut du pavé. Il y a du progrès, comme en témoigne le cabas ci-dessous, mais ce n'est pas encore ça (cf les deux sacs de dame en croco)... Ses défilés très dépouillés en sont la meilleure démonstration : maquillage naturel, pas de bijoux, pas de chapeaux. La robe, juste la robe.
modèle Elie Saab Eté 2012
modèles Elie Saab Eté 2012
modèles Elie Saab Eté 2008

On peut reprocher beaucoup de choses à Saab : son perfectionnisme (il aurait fait refaire 20 fois le bouchon du flacon de parfum lancé cet hiver!), son absence de risques (on ne peut pas dire que faire des robes en mousseline brodées, ça révolutionne la haute couture), son côté bling bling... 
Mais c'est sans doute l'une des maisons de couture les plus rentables en ce moment. Alors, pourquoi ? peut-être justement parce qu'il n'impose pas son univers aux clientes ; il se contente de répondre à leurs désirs. Denrée plutôt rare en ce moment dans le milieu de la mode! Là où tant d'autres jouent les artistes maudits, Saab se contente d'être un artisan. Mais un excellent.


modèles PAP Elie Saab Eté 2012








stelda

13 commentaires:

  1. oh dis donc, ce bleu merveilleux de la dernière robe...

    RépondreSupprimer
  2. Oui, il est par-fait!! Il y a aussi des robes d'un jaune d'or à tomber.

    RépondreSupprimer
  3. Avant je ne connaissais de ce créateur que les "robes de princesses" que l'on voit sur les tapis rouges... Et je découvre là que ses créations prêt-à-porter plus "courtes" sont superbes aussi ! Merci pour ce plaisir des yeux :)

    RépondreSupprimer
  4. Je t'en prie, Diode ;-). J'avoue que j'ai un peu fait une indigestion de de ses robes de tapis rouge! Mais sa collection PAP est très jolie.

    RépondreSupprimer
  5. merci Stelda pour cet article très instructif !

    RépondreSupprimer
  6. Absolutely fantastic!!! You have an amazing blog! You're brilliant! Have a great day! :-)

    the-white-list.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  7. @ Gweny : toi qui aimes les beaux tissus, le défilé regorge de beaux crêpes et mousselines ;-) Merci à toi de ta gentillesse et de ta fidélité!

    @ White list : oooooh, thanks a lot. So nice of you to come and visit my blog ;-). See you soon!

    RépondreSupprimer
  8. Superbe ces robes!!
    Ces vrai que les accessoires ça n'a pas l'air d'être son fort hé hé

    RépondreSupprimer
  9. Pipou, il y a des robes magnifique dans son défilé haute couture Eté 2012!!
    J'avoue que ses sacs, bof, bof :(

    RépondreSupprimer
  10. De cet article, en dehors du fait qu'il est intéressant, qu'il parle d'Orient et que j'aime et que la mode libanaise a un truc sur le monde entier, je retiendrai surtout le commentaire english que tu as reçu. You're an international blogger star. I'm so proud of you.
    Mouahhhhh

    RépondreSupprimer
  11. Bree, c'est bien grâce à toi!!!! Mais hélas, si j'étais an international blogger star, je ne travaillerais plus là où je travaille...
    Et retiens SURTOUT le fait que j'ai réussi à bredouiller three english words, mouahhhh :D

    RépondreSupprimer
  12. Tu ne bredouilles pas, tu t'exprimes, et fort bien, ma foi.
    Carry on my dear.

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox