Revue d'excès

Jusqu'où peut mener la folie du vêtement ?
Bien plus loin qu'on ne pense. Elle peut même nous faire carrément perdre toute dignité.

On avait déjà vu deux exemples assez incroyables :
 
  • Se faire tatouer le nom d'une marque en échange de tenues gratuites à vie (plus récemment, un athlète américain a mis aux enchères sur eBay le tatouage d'un sponsor sur son épaule)

  • S'afficher à côté de sa mère en 4x3 (quand elle n'a ordinairement pas le droit de mettre un orteil dans notre chambre)
Mais là, je crois qu'on touche au grandiose :

 

  • Se balader en sous-vêtements dans les magasins (alors qu'on pousse les hauts cris lorsqu'un un douanier veut nous faire enlever notre veste) : dernière idée fine et classe de Desigual.

stelda

39 commentaires:

  1. ben ouais, c'est aussi classe que Desigual, quoi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mouhahaha! J'allais le dire, tu m'ôtes les mots de la bouche!

      Supprimer
    2. Haha, vous rejoignez Dimitri :D

      Supprimer
  2. J'ai cru au début que c'était une plaisanterie ! C'est tellement Desigual en même temps.
    Une marque classe avec des idées classes... ou pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'a aussi cru Nina quand j'ai présenté le parfum Pizza Hut. Mais non, je ne plaisante jamais avec les horreurs, Dimitri :D

      Supprimer
  3. La vaaaache, c'est violent quand même comme concept...!
    (le coup du tatouage d'une marque aussi !!)

    RépondreSupprimer
  4. Couvrant l'évènement ça ne m'a pas choqué. Les gens n'ont pas été longtemps en sous-vêtements. Ils sont montés à bord d'un bus tout habillé, ce sont déshabillés dedans et lorsqu'ils sont arrivés ils n'ont eu qu'à traverser un trottoir pour s'engouffrer dans le magasin vide mis à part les journalistes. Je pense que j'ai vu pire dans le vulgaire. Après il y a celles qui trainaient en culotte pour se faire remarquer mais bon moi ça ne m'a pas choquée. Certaines émissions de télé-réalité font bien pire. Après chacun sa conception c'est certain. Je me suis bien amusée et eux aussi je crois.Bises miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous donner ton point de vue "de l'intérieur", Dame Skarlette. Ce qui me choque et que je trouve très violent, c'est que l'appât d'une marque pousse certains à faire des choses qu'en temps ordinaire, ils auraient refusé en poussant des cris d'indignation. Un peu comme ceux qui racontent leur vie sur FB et se plaignent d'être fiché par les RG... Tu vois ce que je veux dire ? Et pour moi, c'est le même principe que la télé-réalité, d'ailleurs (sur laquelle il y aurait beaucoup à dire).
      Gros bisous, Dame Skarlette ;-)

      Supprimer
    2. Pour la télé-réalité je suis d'accord là il y en avait qui étaient là juste pour ce faire remarquer et d'autres vraiment parce qu'elles ou ils aimaient la marque et les fringues et n'avaient peut être pas les moyens de s'en acheter. Je comprends ton point de vue mais parfois je vois pire sur la plage dans certains comportements ou même au quotidien. Vraiment mis à part certaines ça m'a vraiment amusé. Bonne journée et bises

      Supprimer
    3. Merci :) Gros bisous à toi, Dame Skarlette

      Supprimer
  5. Je crois qu'il avait déjà fait cette action. Je ne sais plus si c'est en été ou l'hiver dernier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à Lyon et dans d'autres villes. Il y a un article très intéressant sur la manip' de Desigual ici : http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/06/27/soldes-en-sous-vetements-juppe-eu-peur-de-levenement-facebook-233371?sort_by=thread&sort_order=ASC&items_per_page=50&page=1

      Supprimer
  6. J'ai vu ça ce matin ... je ne crois pas que ce soit une première mais c'est en tout cas un sacré coup de pub !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et j'ai la bêtise de le relayer ^^

      Supprimer
  7. Ben, le même concept chez La Perla, je comprendrais à la rigueur l'enthousiasme, mais pour des fringues Desigual, ça confine au masochisme !!! - N.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, pas beaucoup de fans de Desigual ici :D.

      Supprimer
  8. Poser avec ma mère pour comptoir perso j'aurais pas dit non.
    Mais en même temps j'ai jamais essayé.
    Le tatouage heuuu comment dire ... non
    En soutif et photographiee? No way

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais ce qui m'as fait rire en cherchant des images de la 2° vague CDC ? C'est que les affiches présentent la fille en bien plus grand que la mère :))
      J'ai beau adoré les fringues, je ne me soumettrai pas aux diktat d'une marque pour gratter un ensemble à 150 € et en plus leur offrir de la pub sur mon dos... C'est aussi une autre chose qui me choque. Dans le cas du tatouage, ça va hyper loin : c'est vendre son corps.

      Supprimer
    2. Oui c est clair que de mettre la fille en plus grand c est bof... les 1eres campagnes "photo de famille" etaient plus sympa.
      Et je me reconnais dedans dans le sens où avec ma mere on partage certaines de nos pieces depuis bien longtemps (non ma mere ne ressemble jamais a une ado)
      Derniere piece en date une jupe agnes b achetee hier

      Supprimer
  9. Le délire on ne saura jamais où il s'arrête, c'est toujours plus haut, plus fort!!! des bisous pour toi et les tiens et une belle année 2013.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Blandinette <3. Bon, je me demande ce que sera la prochaine étape dans l'escalade, quand même :(

      Supprimer
  10. c'est Miss Pandora qui va être contente...! ^ ^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rooooh, je l'encense régulièrement, ceci compense cela ;-)

      Supprimer
  11. La pour une fois je n'ai rien à dire... Vous avez tout dit mais en fait vous abordez un sujet pratiquement philosophique
    Il ne s'agit pas de mode, mais plutôt de nature humaine...
    Nous sommes toujours aux jeux du cirque
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Sylvie pourtant je croyais que tu adorais sur ta réponse sur mon blog ? biz

      Supprimer
  12. Assez terrible ce que certaines personnes peuvent faire pour avoir des fringues ! Je trouve que c'est un peu un grand n'importe quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est aussi terrible, c'est jusqu'où certaines marques vont pour booster leurs ventes :(

      Supprimer
  13. C'est moins violent, mais je n'aime pas non plus le concept de Nafnaf qui, à certaines dates, fait des ristournes aux filles venues en robe - ou en robe de soirée.
    C'est quoi le message ? Qu'on est toujours récompensée quand on met une robe ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou qu'il faut faire une performance pour obtenir un vêtement ^^ ?

      Supprimer
  14. Déjà même toute habillée je n'y vais pas ce n'est pas pour y aller à poils! Disons que ce n'est pas mon style de vêtements.
    Hormis le fait d'aimer ou non la marque je ne vois pas l'intérêt d'un tel event. Après si les gens qui y sont allés se sont éclatés c'est cool mais moi personnellement ce genre de truc j'ai du mal à comprendre je trouve que ça manque de classe tout simplement. Enfin en ce moment ce qui compte c'est le buzz avant tout et comme les gens y vont les marques ne vont pas se priver!
    Pour le tatouage là c'est pire il faut être dingue et ne pas respecter son corps. Moi qui regrette certains de mes tatoos ayant pourtant une signification et un vécu, je serai bien triste de l'avoir dégrader pour des fringues ou de l'argent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le tatouage, la marque a fait machine arrière et retiré son offre face au tollé. L'athlète qui l'a fait devait être désespéré et je comprends mieux sa position : un sportif de haut niveau sacrifie tellement de choses à son sport que ça se justifie presque. Un tatouage n'est pas grand chose face aux dizaines d'heures d'entraînements par semaine, aux régimes, etc. Après, est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? C'est une autre histoire ;-).
      Me déshabiller, je sais que je ne le ferais pas même pour un sac Hermès! C'est une question de principe, je refuse de me plier au diktat d'une marque ;-)

      Supprimer
  15. Non mais vraiment, se déshabiller pour une marque... mouais. Par contre, je veux bien me faire tatouer Chanel si la marque m'allonge des sacs toute ma vie. Y a moyen :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais si Chanel se met à faire des sacs immondes dans 2 ans... tu te seras fait tatouer pour rien! On n'est pas à l'abri, Karl a 80 ans... et des stylistes fous, ça s'est déjà vu :D.

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox