Grace Coddington, la mémoire et la fantaisie

"Si Wintour est le Pape. . . Coddington est Michel-Ange, en essayant de peindre une nouvelle version de la Chapelle Sixtine douze fois par an. " - Times, 2009

Grace Coddington (1941- )

Le mot styliste fait généralement référence aux couturiers. En réalité, c'est une déformation. Le styliste est un compositeur. Et il n'est pas nécessairement couturier. Voici la reine des stylistes, Grace Coddington.


Elle aurait pu rester "le secret le mieux gardé de la mode" s'il n'y avait pas eu The September Issue, le célèbre documentaire qui la propulse sur le devant de la scène en 2009. Les lectrices de Vogue découvrent avec stupéfaction que derrière les plus célèbres séries de photos de mode, se cache une inconnue, Grace Coddington. Cheveux roux, tenue noire (a contrario de Anna Vintour qui déteste cette couleur), Grace Coddington ne s'intéresse qu'aux vêtements et aux personnes. 
C'est elle qui choisit les vêtements et imagine les fils conduteurs. Elle a un talent miraculeux pour proposer des idées inédites sans être provocantes, artistiques et accessibles à la fois.

Rien que pour elle, ça vaut le coup de regarder The September Issue. Le film révèle une femme travailleuse et passionnée, qui prend soin des mannequins, respecte le travail des photographes et  a gardé un regard d'enfant.

Grace Coddington

Tombée dans la mode déjà petite fille, elle faisait des pieds et des mains pour se procurer Vogue dans son village au fin fond du Pays de Galles. A 17 ans, elle devient mannequin et entre enfin dans les pages du magazine, bien loin d'imaginer qu'après y avoir posé, elle participerait à sa création.
Elle part à Londres, sa figure devient emblématique du Swiging London. A l'époque, rappelle-t-elle, les mannequins s'habillaient, se coiffaient et se maquillaient elles-même. Il fallait donc avoir un bon coup de main et de l'imagination pour se mettre soi-même en scène.


Grace travaille pour les grands photographes de mode de l'époque avant qu'un accident de voiture ne la défigure. A 26 ans, sans métier défini, elle ne connait que la mode. Elle est courageuse, travailleuse, passionnée. Elle entre à Vogue UK comme rédactrice et petit à petit, va exploiter l'oeil qu'elle a acquis durant ses années de manequinat.  
En 1988, elle devient la directrice artistique de Vogue US, formant avec Anna Wintour le tandem le plus détonnant qui soit. 
Sans aller jusqu'à la comparer à Michel-Ange, Grace est bel et bien un Sisyphe moderne qui recrée chaque mois une atmosphère différente. Et ça marche, chaque mois. Depuis plus de 20 ans.

Publication: US Vogue, September 2009
Photographer: Meisel
Fashion Editor: Grace Coddington
Publication: US Vogue, September 2009
Photographer: Meisel
Fashion Editor: Grace Coddington


Publication: US Vogue, July 2011
Photographer : Peter Lindbergh
Fashion Editor: Grace Coddington

Publication: US Vogue, July 2011
Photographer : Peter Lindbergh
Fashion Editor: Grace Coddington


Editorial: "The Heat of the Moment"
Publication: US Vogue, March 1998
Photographer: Ellen von Unwerth
Model: Naomi Campbell
Fashion Editor: Grace Coddington


Editorial: "The Heat of the Moment"
Publication: US Vogue, March 1998
Photographer: Ellen von Unwerth
Model: Naomi Campbell
Fashion Editor: Grace Coddington


Editorial: "The Heat of the Moment"
Publication: US Vogue, March 1998
Photographer: Ellen von Unwerth
Model: Naomi Campbell
Fashion Editor: Grace Coddington
On sent chez elle une curiosité et un intérêt insatiables. C'est elle qui disait qu'il fallait toujours regarder par la fenêtre, car tout peut être inspirant. On ne peut que suivre ce conseil : ses mises en scène sont bourrés de détail, tout est à regarder...

En 2012, voilà enfin ses mémoires. 50 ans de mode, de passion, de souvenirs, de rencontres. Mon anglais est hélas trop mauvais pour que je lise la version originale, il me faudra attendre l'année prochaine pour la version française. Mais la sortie de ce livre est l'occasion de la mettre un peu en lumière et de rendre hommage à son travail. Si des bilingues le lisent, je serai ravie d'avoir votre avis sur cet ouvrage.
Grace Coddington

stelda

31 commentaires:

  1. Il faut lire le livre de cette papesse!
    Bises
    Jenny
    http://jennyontheblogmode.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu savais comme je regrette mes lacunes en anglais :((

      Supprimer
  2. c'est vrai qu'elle a un parcours de folie et qu'elle est toujours dans l'ombre d'Anna Wintour, mais c'est ça aussi qui fait son mystère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et je pense que ça la rassure, d'être dans l'ombre, elle travaille avec moins de pression et de critiques.

      Supprimer
  3. ça donne envie d'en lire plus tres bon article, bien documenté, des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valentina. Je pense que c'est une belle personne et une grande artiste. Je l'ai trouvé très touchante.

      Supprimer
  4. Je vais me pencher dessus :)
    Merci encore pour toute cette inspiration jour après jour!
    Des bisous
    Lucie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi de me lire jour après jour, Lucie <3

      Supprimer
  5. Zut je vais attendre 1 an pour le lire.
    Je te trouve impressionnante sur tes articles modes toujours pointus. Continue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, toi aussi ? c'est frustrant, n'est-ce pas ? Merci Christine, tu es adorable. J'ai un million d'article en tête mais hélas, le temps me manque :(

      Supprimer
  6. Ils ont parlé d'elle dans le Grazia de la semaine et j'avoue que cette femme me fascine :) chouette billet! bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai lu ça : j'étais contente, parce que son travail mérite vraiment d'être reconnu.
      Merci Elo et gros bisous

      Supprimer
  7. The September Issue est un des meilleures documentaires qui ait été fait sur la mode. On y voit clairement que Anna Wintour est la commerciale et Grace Coddington la créative, et quelle créative ! C'est elle la patronne, sans aucun doute. Je lirai ses mémoires avec plaisir, mais en français comme toi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce documentaire est génial. Mais il peut dégoûter de ce milieu, on y voit clairement le livre de Lauren W., Le Diable s'habille en Prada.

      Supprimer
  8. Ouh il me fait enviiiiie ce livre !
    Une fois de plus j'apprend un truc sur la mode ! Je m'étais jamais posée la question de savoir qui oeuvrait à la mise en scène de ces shootings ! ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, on en parle peu... Au Vogue Paris, c'est généralement Emmanuelle Alt, la rédac' chef.

      Supprimer
  9. merci pour cet article. une fois de plus, je m'endormirai moins bête ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement, je ne crois pas que tu aies besoin de moi pour t'endormir pas bête :))

      Supprimer
  10. Si tu as vu "the september issue", tu auras remarqué qu'elle a un rôle extraordinaire et sa façon d'encaisser les diktats de Wintour, elle est zen et ce petit sourire qui n'en pense pas moins m'a bien plu. Tu donnes envie d'aller plus loin, merci encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore surtout comme elle y défend "ses" photos, avec passion, en parlant de chaque détail... On sent l'artiste. Je vais le revoir, tiens ;-) Merci à toi!

      Supprimer
  11. Je connaissais certains de ces shootings et surtout celui avec Caroline Murphy que je trouve excellent ... par contre, je ne connaissais pas Grace Coddington , merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai mis que le centième... 20 ans d'édito de Vogue, ça fait un sacré paquet de shootings ultra célèbres!
      Je suis contente de te l'avoir présentée ;-)

      Supprimer
  12. Figure toi que je viens de découvrir cette grande dame que récemment un parcours exceptionnel, je ne suis pas bilingue, je vais devoir attendre la traduction, des bisous,un bel article.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa collaboration avec Balenciaga l'a mise un peu en avant ces derniers temps.
      Décidément, la version française va être attendue avec impatience ;-).
      Gros bisous, Blandinette

      Supprimer
  13. Depuis que j'ai vu The September Issue je suis fan de Miss Grace Coddington. Son parcours est fascinant. Le passage où elle est à Versailles et se confie est une merveille. Si j'aime tant le Vogue US c'est pour y retrouver son travail. J'ai hâte de lire ses mémoires.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa vision de la mode est vraiment celle d'une passionnée d'art et d'une perfectionniste. J'aime!

      Supprimer
  14. Que de choses j'apprends avec toi, parfois je me sens très novice (rires), mais c'est un réel plaisir de te lire et de découvrir toutes ces choses.
    Merci.
    Tout pleins de bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à Miss Grace Coddington dont le merveilleux travail et la belle personnalité m'ont inspiré cet article ;-). Gros bisous!

      Supprimer
  15. Très intéressant ! Sais-tu si le documentaire September Issue est sorti en DVD? J'aimerais beaucoup le voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Je l'ai acheté sur Amazon il y a quelques mois ;-)

      Supprimer
  16. I love your site!! Every thing appears therefore tasty: )#) As well as your photos tend to be stunning. My own really are a function happening haha!

    Buy FIFA 15 Coins
    lol欧服代练

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox