Raf Simons chez Dior : le grand écart

Raf Simons (1968 -)
Raf Simons est officiellement le nouveau directeur artistique de Dior.

A 44 ans, ce styliste belge vient d'être choisi pour occuper le poste le plus convoité de l'année.

Les rumeurs avaient successivement désigné Phoebe Philo, Alber Elbaz, Marc Jacobs, Haider Ackermann... et c'est finalement le plus improbable de tous que Dior sort de son chapeau.

Improbable parce que tellement avant-gardiste qu'il ferait passer Galliano pour un conservateur réactionnaire.

modèle PAP Eté 2012  Jil Sander
Après avoir lancé sa ligne de prêt-à-porter masculin en 1995, Raf Simons devient directeur artistique pour la marque Jil Sander en 2005.
Sa formation en design transparait dans toutes ses collections. Ultra épurées, modernes, conceptuelles.
Autant vous dire que ce n'est pas ma tasse de thé.
Malgré son désamour du rétro, il avait mis un peu d'eau dans son vin lors de sa dernière collection pour Jil Sander : une façon de signaler qu'il était prêt à faire du vêtement vraiment féminin ?

modèle PAP Eté 2012  Jil Sander
Le choix de Dior est logique par certains aspects :
  1. créer la surprise en choisissant une personnalité discrète et peu connue du grand public. Pour une surprise, c'est une surprise et la première collection de Raf Simons sera attendue comme peu de collections l'ont été, avec le risque de se faire épingler par les critiques au plus petit faux pas.
  2.  tirer un trait définitif sur les fantasques années Galiano. Rigueur, exigence, simplicité : nouveaux maîtres mots de Dior! Mais les clientes sont-elles prêtes à tourner la page ? Dior sonne depuis 15 ans comme glamour, sexy, fantasmagorique, exubérant. Là, ce sont les fidèles de la marque qui peuvent bouder si le fossé est trop large. Et chez Dior, les clientes sont  reines, ce sont elles qui ont la carte bleue. 
Je suis dubitative ; je trouve la collection Jil Sander très décousue. J'ai l'impression que Raf Simons a tenté des silhouettes féminines et colorées sans vouloir renoncer à ses lignes fétiches et qu'il a perdu tout fil conducteur. Difficile pour un vulgum pecus comme moi de s'y retrouver. Ca ne me donne pas envie d'acheter, je n'entends pas ce que cette femme Jil Sander me dit, comment elle vit, je ne saisis rien de son univers. Est-elle séduisante ? sportive ? pratique ? drôle ? décalée ?... je ne sais pas. 
Si le créateur belge réussit à définir une vraie image pour Dior en lui redonnant un esprit neuf et cohérent, c'est qu'il est un grand styliste et capable de s'adapter de la tête aux pieds.

Je n'aime pas son style que je trouve bien trop expérimental pour être drôle ou séduisant à porter. En revanche, j'apprécie la droiture et l'engagement de cet homme qui semble vouloir donner du souffle à la mode. En travaillant le vêtement comme un objet de design, il relie clairement le stylisme à l'art appliqué et inscrit la mode dans les mouvements artistiques modernes. Pour lui, le vêtement ne doit pas se figer dans des clichés mais doit être porteur d'innovation.
Peut-être son arrivée chez Dior ramènera-t-elle la maison de couture à l'essentiel. Mais Raf Simons, qui s'était dit "étouffé par les exigences commerciales de la mode" résistera-t-il à la machine LVMH ? Parce que là, on lui demandera clairement de faire du cash.

modèle PAP Eté 2012  Jil Sander
modèle PAP Eté 2012  Jil Sander

stelda

18 commentaires:

  1. merci pour ce post, je ne connaissais pas du tout ce bonhomme; du coup je n'en pense pas gd chose, sinon que j'aime bcp le vert des derniers visuels!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pile le vert que tu aimes, en effet :).

      Supprimer
  2. C'est vrai que je suis comme toi, un peu surprise
    On verra bien
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse de voir sa première collection!!
      Bises, Sylvie :)

      Supprimer
  3. Aaaah! Moi que me posais un tas de questions sur ce bonhomme, j'ai choisi la patience plutôt que Wikipédia car j'étais sûre que tu allais nous ponde un topic passionnant! Et c'est le cas :)

    Pour ce qui est du bonhomme... Wait and See ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh, être consultée avant Wiki, ça c'est la classe internationale :)) Merci ma Gabee!!!

      Supprimer
  4. Il m'a l'air solide.
    Je suis d'accord avec toi sur la femme Jil sander. Néanmoins, il se dégage un savoir faire. Cet homme apparemment, à plus d'un tour dans sa besace.
    Merci de nous le faire connaître.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui me fait dire qu'il pourrait réveiller un peu le luxe et j'espère qu'on le laissera travailler à sa manière. Sinon, quel gâchis! Son meilleur atout, c'est justement cette solidité, comme tu dis.

      Supprimer
  5. J'ai entendu la nouvelle ce matin à la radio et je ne savais pas CQFEP (Ce Qu'il Fallait En Penser) vu que je ne connais absolument ce Raf ! Désormais, grâce à toi, je vais pouvoir me la jouer "j'ai un avis" alors merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie si j'ai pu t'éclairer ;-)

      Supprimer
  6. Géraldine de "café modeé a aussi écrit un article sur lui.
    J'attends de voir ce qu'il va donner. Ton article est très interessant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christine ; du coup, j'ai filé le lire!

      Supprimer
  7. J'avoue que je ne connais pas bien le style de Raf Simons, mais j'aime le contraste qu'il existe entre lui, centré sur la ligne et l'épure, et le style Dior par Galliano, tellement excentrique ! Je trouve qu'une marque doit évoluer avec son temps pour continuer à plaire, ce qui ne veut pas forcément dire renier ses origines. Après tout, le métier d'un DA est de s'adapter à la marque pour laquelle il travaille tout en lui insufflant une dose d'air du temps (cf l'expo Marc Jacobs au Musée des Arts Décoratifs, et le mur de sacs impressionnant!).
    Et puis, n'avait-on pas pointé du doigt Galliano lui aussi quand il est arrivé chez Dior ?
    Vivement juillet, qu'on voie ça ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On verra si justement il a le génie de s'adapter ;-) Car ça n'a pas toujours été le cas et il y a eu des stylistes très doués qui n'ont pas été à l'aise pour reprendre les rênes d'une maison de couture.
      Mais ce que je crains le plus, c'est que LVMH ne lui coupe un peu les ailes...
      Vivement juillet, en effet!

      Supprimer
  8. Ulala oui la collection me touche pas particulièrement...Espérons qu'il saura se réinventer chez Dior..!

    RépondreSupprimer
  9. La dernière collection qu'il a créée pour Jil Sander, pour l'hiver prochain, est visible ici :
    http://www.vogue.fr/defiles/automne-hiver-2012-2013-milan-jil-sander-2/6161/diaporama/defile-1521/8842/pag.
    C'est plus homogène mais je la trouve fade, je n'accroche toujours pas.

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox