A la fin de l'envoi, je retouche

Stelda au naturel




Stelda retouchée (merci à Sandrine, graphiste aux doigts de fée)


L'excellent article de CamilleG sur les photos retouchées m'avait poussée à regarder le reportage en intégralité.
Et je n'ai pas été déçue du voyage!! Plus encore qu'aux crèmes anti-rides, je suis allergique à la mauvaise foi.

Photos en trompe l'oeil (reportage Envoyé Spécial 2010)

Mes réactions en vrac :
  • A l'attention du chanteur lyrique qui veut "gommer tous les défauts" de son visage : au contraire, cher Monsieur! C'est cette veine, cette cicatrice... qui vous donnent une gueule unique. Lissé comme du Marc Lévy, vous perdez certes 15 ans, mais également tout votre personnalité Là, après les retouches, y a plus rien qui transpire de la photo.
  • De la minute 04.00 à la minute 09.00, j'ai failli casser l'écran pour taper sur l'espèce de photographe du dimanche pour qui "la photo n'est qu'une étape" et "la retouche commence dès le maquillage" : non mais tu nous prend pour des clients de La Poste ?! Si je mets un coup de blush, ça ne viendra à l'idée de personne de me dire que je suis retouchée... Retouchée et maquillée, ce n'est pas la même chose. Photoshop n'existait pas sous les romains. Le rouge, si. Ah, pardon!! ils avaient déjà la palette graphique sous Jules César...
palette graphique en vente chez Drouot - idéal pour les webdesigners
  • Et il enfonce le clou : "le vêtement est beau sur cintre". C'est dit sans rire de la part d'un grand photographe de mode... Au secours!!!! 
Oui, un vêtement réussi est beau sur un cintre. Mais s'il est moins beau sur une femme, c'est qu'il raté. Enfin, je crois que c'est le principe (et si c'est une vue de l'esprit, elle a été validée par un certain nombre de grands couturiers mais là, je m'égare, je ne suis pas une grande photographe de mode).
Et je passe sur la goujaterie du monsieur qui réduit la femme à un cintre.

Robyn Lawley est parvenu, exploit, à faire la couverture du Elle et du Vogue australien. Mais pour combien de temps ? La tentation est grande de fondre comme neige au soleil pour un défilé Chanel.
Pourquoi faut-il faire du 32 pour les couturiers ? Plusieurs réponses me viennent à l'esprit. Je ne suis pas modéliste mais en y réfléchissant...
  • Parce que c'est plus facile de couper un vêtement pour un corps qui n'a pas de forme que pour un corps "unique" (bien qu'on le soit tous, on est d'accord)
  • Parce que si le mannequin est beau, la robe attirera moins l'oeil... et si elle est raté, ça se verra encore plus! Au fond, la féminité, c'est quoi : de beaux yeux, une belle poitrine, des fesses... et si la mannequin est attirante, elle sera plus regardée que la robe (entre Marylin Monroe et un cintre, ben...)
Robyn Lawley - photos de Max Doyle pour Vogue Australia

La mode pour les squelettes, c'est à mon sens pure fainéantise et surtout égocentrisme inconscient de la part des créateurs. 

Et la retouche photo portée à l'extrême, comme elle l'est actuellement, un non-sens.
Quand on réduit les pieds de moitié, coupe la tête d'un modèle pour le remplacer par un autre, peut-on affirmer sans rire qu'il n'y a pas de tricheries ?? C'est comme le mari qui dit "je trompe pas si j'embrasse pas".
C'est à se demander pourquoi ils exigent des mannequins qu'elles soient blondes, y a qu'à les blondir à l'écran.
Je ne sais même pas pourquoi ils emploient des photographes. Autant embaucher directement un bon illustrateur qui fera les 2 étapes (photos + retouches) en 1 seule.

Démonstration :
Sharon Stone en 2008 - l'actrice est maquillée, (sans doute botoxée) mais pas retouchée si on excepte les contrastes, un peu de sueur zappée, le basique, quoi...

la même en 2008 et 2010. Heu, mais est-ce vraiment la même ?? Oui, bien sûr. 
Nan, y a pas de tricherie, je vous jure. C'est juste la crème qui marche trop bien et puis, on l'a un peu mise en valeur, mais c'est tout. 
Hiiiiiiii, P*$*, Dior, c'est trop magique!!! J'en veux, j'en veux. 
Bon, y a un truc bizarre, elle a vachement changé en 2 ans. Ca doit être des soucis dans sa vie privée...

illustration de Mr Z
 on économise le cachet payé à Sharon 
Voilà, voilà...

Alors bien sûr, je ne suis pas une idiote ni un mammouth arrimé à son passé. Bien sûr, les retouches, ça peut être sympa. Mais à petite dose et pas pour transformer la réalité en univers virtuel. A quoi ça sert ? A part nous coller des complexes et nous faire acheter des wagons de crèmes amincissantes / anti-rides / bronzantes / matifiantes / purifiantes... 
Je comprends tout à fait la retouche à bloc sur la photo d'art ou d'expression, comme Goude, par exemple. C'est un style à part.
Mais dans les magazines, on n'en est pas à ce niveau-là. Ce qui me rassure, c'est que Lindbergh est d'accord avec moi. Et je ne pense pas que les femmes qu'il photographie lui en veulent de les montrer telles qu'elles sont, un peu ridée, un peu transpirantes, un peu fatiguée... mais loin de l'icône figée qui les contraint à être control freak.
L'intervention du spécialiste du luxe, à la 18° mn, confirme qu'il s'agit bien, par les retouches, de transformer l'égérie ou la mannequin en femme parfaite, inaccessible et fantasmée pour nous vendre du rêve. Mais là, le rêve me donne la nausée.

Monica Belucci - photo de Peter Lindbergh pour ELLE
Monica Belucci - pub Dior
Pour aller plus loin : Balibulle a écrit un joli billet sur les stars qu'on ne reconnait plus.

EDIT : pour les passionnés, un article très étayé sur la retouche depuis l'origine de la photographie

stelda

24 commentaires:

  1. Valérie { Atelier rue verte }10 février 2012 à 06:57

    Celui,qui trouveras un jour le produit miracle pour "vraiment " retarder le plus possible le vieillissement seras un homme riche et puissant...

    RépondreSupprimer
  2. Dès le matin, j'ai envie de vomir... Franchement, "on peut avoir de mauvaises expressions"... dit il juste avant la 4ème min... ouais ça s'appelle la vie, j'crois...
    Le mec, là, il s'est trompé de boulot.
    Et moi aussi, tiens!

    SUPER ARTICLE!!!

    RépondreSupprimer
  3. je suis d'accord avec toi: je trouve la photo retouchée largement pire que le botox. En ce moment, sur les affiches d'arrêt d'autobus, Sharon Stone ressemble plus à Glenn Close qu'à elle même! Et quand photoshop déconne (et les photoshoppeurs avec), ça donne ça...

    RépondreSupprimer
  4. @ Valérie : C'est la quête éternelle depuis toujours, je crois. Et là, on entre dans un espèce de jeunisme virtuel qui me fait unfroid dans le dos! Et quand on voit les films d'anticipation qui ont été fait sur le thème, ça ne donne pas envie :((

    @ Bree : désolée de t'avoir rendue malade :D "La mauvaise expression", ben c'est toujours mieux que pas d'expression du tout... Comme sur les dernière pubs Opium, par exemple ou Dior.
    Oui, comme tu le dis très justement, je crois qu'il s'est trompé de boulot...
    Et toi, comme Zoé, tu fais des photos magnifiques sans retouches!!!

    @ Jicky : bon sang de bonsoir, c'est monstrueux!! on dirait que le modèle a 3 pieds. Ou 4 mains. Enfin, on ne sait plus. On dirait une pieuvre. La pauvre!

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement, je n'arrive pas à me sentir complexée par ces femmes qui n'existent en fait que dans les pubs des magazines et pas dans la réalité.
    Je trouve proprement hallucinant en plus qu'elles soient idolatrées alors qu'elles sont comme nous toutes, uniques et différentes.
    Fin bref, les photos de Lindbergh par contre, j'aime bien ^^

    RépondreSupprimer
  6. La retouche photo enlève toute véracité au modèle et cela nous donne des images comme clonées, même si le sujet est différent, je suis contente que tu cites Lindbergh, j'adore la véracité de ses photos, je trouve à chaque fois ses photos plus belles que celles retouchées, tu as mis en plein dans le mille au niveau des tailles des vêtements des couturiers, c'est voulu il faut que la femme s'efface au profit du vêtement, il n'y guère que JPG qui ose faire défiler des vraies femmes, l'article que tu nous a fait sur lui m'a énormément plu, une bonne journée à toi et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  7. @ Pipou : tu as bien raison de ne pas être complexée!! qui voudrait ressembler à une poupée Barbie ?! C'est pas nous, c'est pas nous! (chanté sur l'air des 3 Petits Cochons, mouahhhh)
    Et quand on voit Monica Belucci pas maquillée, je pense que n'importe quel homme serait ravi de la trouver dans sa baignoire :D
    Je suis contente que tu apprécies Lindbergh ; c'est sûr qu'entre lui et Mr Je-Ne-Citerai_pas_son-Nom-Pour-Ne-Pas-Lui-Faire_pub, y a pas photo!

    @ Blandinette : tu rejoins Pipou sur Lindbergh ; il nous parle, hein ? Parce qu'il aime les femmes comme elles sont... comme JPG!
    Bonne journée à toi aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Je suis archi d'accord avec toi quand tu dis que la mode pour les squelettes, c'est de la fainéantise. Mais c'est aussi un signe de déshumanisation, ces filles sont désincarnées, attention hein, je ne lance pas le débat sur la maigreur des mannequins:-), elles apparaissent plus que jamais comme des objets dont on peut modifier le corps et l'apparence à volonté, comme un vulgaire produit. J'attends désespérément un mouvement de révolte de toutes ces femmes dont on nie la réalité. Madonna révolte toi !!!
    Merci pour cet excellent post Stelda:-)

    RépondreSupprimer
  9. moi j'adore la photo de Stelda avant retouche, trop ressemblante !! hihi ;-)

    RépondreSupprimer
  10. @ LaPtite Madeleine : Je pense que la révolte ne peut venir que de nous.
    Je ne compte pas trop sur Madonna pour mener la fronde! Bardot et Moreau ont tenté, elles se font traiter de vieilles peaux.
    Comme dit Pipou, c'est à nous de refuser d'être assimilées à ce modèle déhumanisé et quand ça ne marchera plus, y en aura plus :D
    bonne semaine, jolie Madeleine ;-)

    @ Dadette : t'as vu ça ? ! je savais que ça te ferait marrer ;-) Bisous, poulette!

    RépondreSupprimer
  11. Ben il est passé où mon commentaire?
    S'il revient, tu le supprimeras. Je disais hier que j'allais vivre dangereusement ce matin en sortant non retouchée !! Et que blague à part, j'adhérais totalement à l'article et aux commentaires. Freddy je t'adore !!!

    RépondreSupprimer
  12. @ Laurence : mince, je crois qu'il y a des bugs sur les commentaires, en ce moment. 2 autres copines ont vu leurs commentaires passer à la trappe. Pourvu que ça ne dure pas!
    J'adore l'idée de vivre dangereusement, avec de mauvaises expressions et toussa :D
    Bon, j'ai quand même mis du mascara et rasé ma moustaphe ce matin ; est-ce assimilable à de la retouche ?!
    Bisous, Laurence et merci pour tes jolis commentaires!

    RépondreSupprimer
  13. Nan mais c'était une blague, parce que Madonna, tant que ça lui rapporte des sous, je crois qu'elle s'en tape bien d'être considérée comme un vulgaire produit:-)

    RépondreSupprimer
  14. Ah oui, tout à fait de la retouche le mascara !! Tu me rappelles une vieille photo de ma mère qui trônait sur le manteau de sa cheminée, en noir et blanc, bien sûr, à l'époque on faisait faire des photos par un pro. Imagine le gros plan tête penchée, aucune imperfection, et des traits un peu raides pour fournir les cils.
    Ah oui, je voulais saluer l'allusion à Cyrano. Nez non retouché, et vivent les péninsules !!!

    RépondreSupprimer
  15. J'adore le titre, parfaitement approprié, et j'ai eu du nez… car excellent papier.

    RépondreSupprimer
  16. Oh! Ce que j'ai aimé ton article!
    Depuis que je bosse dans la com' et que j'ai appris à utiliser Photoshop, je dois avouer que je décèle bien plus facilement les retouches, puisque je sais qu'elles sont partout!
    C'est tellement énervant.
    Ce qui l'est moins et qui m'a bien fait rire, ce sont les premières images de ton article XD

    RépondreSupprimer
  17. J'y ai pensé tout le weekend à ton article. A la fois, j'ai détesté le cynisme de certains photographes du reportage (celui qui enlève un bras est parfaitement suffisant), à la fois, je trouve que photoshop est un instrument incroyable. Peut-être pas pour les rides, au fond on devrait ne pas s'en soucier des rides, surtout pour les colorations "impossibles" que ça permet d'obtenir, pour un ajout esthétique différent d'une photo naturelle et pourtant aussi captivant.

    RépondreSupprimer
  18. @ LaPtiteMadeleine : j'avais bien compris que tu l'entendais ainsi :D Je pense comme toi que Madonna est ravie d'être un produit, c'est elle qui s'est transformée en produit et en effet, pourvu que ça lui rapporte des sous et de la reconnaissance...

    @ Laurence : tu m'as fait mourir de rire! Quand les photographes comprendront que la beauté peut aussi être dans l'imperfection, on aura tout gagné! Vive Cyrano :D

    @ Mademoiselle du Petit Bois : merci :-) Le titre est venu tout seul!

    @ miss Zaza : merci, jolie Miss!

    @ Gabee : oui, une fois qu'on est dedans, on n'est plus dupe.
    Pour la photo, c'était pour faire suite à la blague de Bree qui me disait que j'étais aussi belle que Fredy . Elle m'a trop fait marrer! Mais bon, on en est presque là... Je n'ai pas mis de vidéos mais en tapant "miracle photoshop", il y a quantité de petits films.

    @ Eudoxie : suffisant, c'est ça!!! Ce Mr est tout boursoufflé de lui-même :D
    La retouche a toujours existé et je trouve aussi que photoshop est pratique et peut permettre des rendus quasi impossible à faire.
    Mais c'est l'utilisation malsaine qui en est faite qui m'énerve et là, ces photos archi lisses, je ne leur trouve rien d'artistiques. elles sont fades. et j'ai l'impression que les photos se ressemblent de plus en plus... Entre une pub Dior, Hermès, Lancel ou Burberry, on a l'impression que tout sort du même moule et du même photographe.
    Hommage aux graphistes malgré tout :D

    RépondreSupprimer
  19. Hé bien hé bien... c'est bluffant. Voilà entre autre, pourquoi je déteste les retouches. Ça sonne faux, c'est moche, c'est de la triche pure et dure. Et en plus, ça à le don de m'énerver... greuh.

    Ton article est tout simplement génial :)

    RépondreSupprimer
  20. Zoé, t'es comme Bree : une puriste ;-) Le plus dur, je pense c'est vraiment de trouver la photo qui claque, plus que le fini parfait. Ton petit moineau, par exemple, il était craquant. Bien plus sexy quee Monica en Dior :D

    RépondreSupprimer
  21. une fois qu'on sait ça on ne voit plus les modèles, acteurs etc comme avant mais faudrait que les jeunes s'aperçoivent de ça aussi

    RépondreSupprimer
  22. @ miss Bavarde : ils le savent... mais beaucoup trouvent ça normal car ça fait partie de leur univers. ils grandissent entourés de beauté virtuelle. Le risque est qu'ils n'aient plus conscience de la beauté de la vraie vie. Comme les jeunes filles du 19° qui rêvaient toutes au mari charmant en lisant des romans de chevalerie ;-)

    RépondreSupprimer
  23. Since our founding in 2002, Hanbridge Mandarin has provided thousands of learners with high-quality campus-based courses, online classes, and intensive cultural immersion programs. Utilizing easy, fun and rewarding methods, we work hard to ensure our students can understand, use and ultimately master Mandarin communication skills.




    More Chinese learning tags : Mandarin Learning in Shenzhen | Chinese Online Learning | mandarin online lesson

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox