Les bonnes surprises


Ce mur, c'est l'un des plus jolis secrets de Tours. Entre deux rues, un vestige d'un hôtel particulier Renaissance. Les roses poussent aux fenêtres. On dirait un décor de théâtre. 

C'est peut-être dû à ces quelques heures de soleil ou à la décision prise avec une amie de reculer plutôt qu'avancer (avancer, avancer, tout le temps avancer, c'est très surfait et hyper fatiguant) mais ce long week-end était plein de bonnes surprises. 

Florilège :
  1. Attendre à un feu rouge sous la pluie et voir votre voisin de trottoir, un monsieur très chic, vous tendre son parapluie avec un gentil sourire : "Je vous héberge ? "
  2. Sortir et marcher au soleil alors que la météo prévoyait une journée sous la pluie.
  3. Déjeuner avec des copines et réaliser que, punaise, on ne les voit pas assez et leur lancer : "Si je ne bosse pas le mois prochain, c'est pas grave, j'aurai du temps pour prendre soin de vous".
  4. A une terrasse de café, rigoler avec une vieille dame qui boit en douce dans la bouteille de bière de son mari et la soutenir quand son mari l'engueule.
  5. Voir dans la file d'attente à la boulangerie une jeune femme pas maquillée, pas apprêtée et réaliser à quel point la vraie vie est pleine de jolies femmes, pourquoi y en a qui se font chier à photoshopper des it-girls à la peau ruinée par les fonds de teint quand il suffit de faire 10 mètres dans une boutique pour croiser des canons de 20 à 60 ans ?
  6. Retrouver par hasard un collègue à une soirée, picoler comme un trou ensemble et se marrer comme des baudruches en échangeant sur les dessous du métier
  7. Se remuer les méninges pendant 2 heures avec une amie pour imaginer le magazine idéal (celui sans régimes mais avec des recettes en 3 mn chrono pour de vrai, des interviews de personnes inconnues mais passionnées et passionnantes et des reportage photos, du son...)
  8. Recevoir un mail d'une lectrice et se sentir super touchée par sa confiance.
  9. Voir tous ses collègues adorer des boucles d'oreilles qu'on a placé dans un shopping : "Mais c'est génial!!! On peut les acheter où ???" et se dire que finalement, même les pages shoppings intéressent les gens et qu'on sert à quelque chose.
  10. Voir un papa faire un gros bisous à son petit garçon, un de ces bisous plein d'affection, sur une petite joue qui ressemblait à une pomme.
Et j'ai osé : 
  1. Jeter un sac qui n'a plus l'air de rien mais parce que c'est le seul moyen d'arrêter de le porter, 
  2. Emprunter 4 livres à une amie, acheter une marinière (vous savez, le truc qui ne me va jamais ?) juste pour oser changer un peu de style et bouger les lignes, 
  3. Me dire que, peut-être, finalement, je pourrais s'engager en politique, 
  4. Bruncher au champagne à 13 heures (merci les copines!), 
  5. Me mettre un coup de blush avant de sortir sans me sentir over maquillée
  6. Me dire qu'on verrait bien demain et si mon contrat n'est pas renouvelé, j'aurais appris plein de choses, rencontré des gens passionnants et qu'au pire, j'écrirai des bouquins avec tous les sujets refusés par les rédactions. Ou je prendrai le temps de faire des photos.

J'ai un peu l'impression de vous raconter ma vie mais j'espère vous transmettre un peu de mon optimisme et de ma bonne humeur. Parce qu'en ce moment, j'en ai tellement que je ne sais plus quoi en faire! Bonne semaine à tous.

Photo : Stelda

stelda

22 commentaires:

  1. Croisons les doigts! Mais si tu lances le magazine avec ces idées là, j'achète DIRECT! Bisou

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce plein d'optimisme ! (que j'adore Tours, j'y ai vécu 3 ans ....)

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que tu l'aimes : Tours regorge de merveilles. C'est un musée à ciel ouvert.

      Supprimer
  3. C'est chouette ce florilège de beaux moments, tu m'inspires! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours trouvé que c'était encore plus triste de garder pour soi son bonheur que ses malheurs :)

      Supprimer
  4. ohh tes petites mots sont très touchants :)

    RépondreSupprimer
  5. Des belles surprises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein! Et ça continue, puisque finalement, mon contrat est renouvelé. Ca me laisse encore une montagne de projets en provision pour la suite ;)

      Supprimer
  6. Ça fait plaisir toutes ces pépites. Bouger les lignes en parlant marinière, (c'est top, si je puis dire). Tellement contente de n'avoir pas lu cette phrase que je ne peux plus entendre sans me voir pousser des boutons "sortir de ma zone de confort" (à toutes les sauces, évidemment !!). je croise les doigts pour le contrat ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as dû bien croisé les doigts : je travaille encore un mois :). Merci Laurence!
      PS : je déteste aussi "sortir de sa zone de confort" et plein d'autres expressions... Bouger les lignes, c'est déjà ma limite (mais bon, le clin d'oeil était trop facile pour que j'y résiste)

      Supprimer
  7. Et au fait, c'est où le shopping avec les boucles d'oreilles (ma folie à moi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais en parler, promis. Parce que c'est fascinant, vraiment... (teasing de la mort)

      Supprimer
  8. En fait, il faut juste voir la vie du bon coté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui :) Toujours. Parce que la vie est belle!

      Supprimer
  9. Magnifique photo pleine de symboles (enfin pour moi): le végétal et la pierre, la vie débordante et le passé etc...
    Je te souhaite le meilleur à venir:
    - le contrat pour assurer tranquillement l'avenir
    - ou pas le contrat pour t'inciter à explorer d'autres voies.
    Cordialement
    la désespérément Anonyme (je n'arrive pas à mettre un pseudo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi pour ça que j'aime ce mur. Il dit plein de choses... Je suis ravie qu'il te plaise.
      Si tu ne peux pas mettre un pseudo dans la case, tu peux le mettre à la fin du commentaire ;)

      Supprimer
  10. Votre optimisme fait du bien dans une ambiance plutôt grise, vous voyez la bouteille à moitié pleine, nous aussi en principe, surtout lorsqu'il s'agit du champagne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon côté rebelle : c'est la crise, l'horreur partout ? Ben non. Révoltons-nous et sourions, na :D

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox