Ralph et Russo, l'Australie à l'assaut de la haute couture

Jusqu'ici, la seule marque australienne qu'on connaissait, c'était Ugg. Ils avaient beau imaginer des bottes de mariées à paillettes blanches ce n'était pas ce qui allait nous faire nous bousculer à leurs défilés.
Depuis un an, Tamara Ralph et Michael Russo ont fait entrer la couture australienne dans la cour des grands. Leur mode est féminine, encore un peu académique mais s'est déjà beaucoup affinée en deux collections.
Le travail est particulièrement impressionnant sur la robe en tulle noire et la blanche à godets.

Il y a un air de Dior qui flotte chez Ralph et Russo, un petit je-ne-sais-quoi de la dolce vita. C'est une garde-robe de soirée pour Audrey Hepburn.











stelda

9 commentaires:

  1. En effet, c'est du beau travail. Une jolie découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est exactement ça. De la belle ouvrage. Un peu trop académique mais qui peut, je pense, aller loin parce qu'ils sont perfectionnistes et font les choses consciencieusement.

      Supprimer
  2. Très beau, avec un air délicieusement démodé, surprenant venant d'un continent si neuf

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout à fait : les anglo-saxons peuvent avoir une passion pour le rétro qui nous étonne :)

      Supprimer
  3. Mais que c'est beau
    Merci du partage
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les ai découvert l'an dernier grâce à Eudoxie qui a fait des dessins à tomber!

      Supprimer
  4. Magnifiques silhouettes, très rétro avec ces tailles fines!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis fan de ces tailles étranglées <3

      Supprimer
  5. C'est sublime, merci pour le compte rendu !

    Estelle
    lamodeestunjeu.fr

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox