Tu montes, ma poule ?

"Parler d'un parfum, c'est la chose la plus difficile qui soit", écrivait Marion Lahore dans son dernier article. C'est vrai. Pourtant, elle a su merveilleusement parler de Tralala, la dernière création de Penhaligon's.
J'aime beaucoup Marion. Je ne l'ai rencontré qu'une fois mais elle m'a touchée. Et j'ai adoré sa façon de parler de Tralala. Quand j'ai senti ce parfum, franchement, je l'ai détesté alors que je suis une grande fan de Pendaligon's, surtout de leurs parfums pour hommes. Mais en la lisant, j'ai eu envie de le sentir à nouveau. Alors je m'en suis re-pshitté deux coups. Je ne l'aime toujours pas mais maintenant, je le comprends. Merci Marion. 

Et en lisant son billet, en sentant Tralala, j'ai réalisé que les nouveaux parfums étaient très désuets. On doit chercher l'odeur des vieilles maisons, de nos grands-mères, des greniers dans lesquels on jouait enfant... Je ne sais pas après quoi on court, mais j'ai le sentiment que par ces nouveaux parfums, on veut rattraper un monde qui disparaît. J'ai l'impression qu'il y a un retour de la violette, de l'iris, de la rose, du cuir. Des odeurs très identifiables et si communes qu'elles sont forcément personnelles et nous rapprochent de nos souvenirs.

Tout le monde ne partage pas cette vision chichiteuse. Y a un mec, par exemple, qui s'est dit un jour : "Y a plein de types qui adorent mes bagnole. Si je leur vendais du parfum de bagnole ? Ca coûte moins cher à fabriquer, ça se stocke plus facilement, ce sera tout bénéf."

Et comme c'était un homme, un vrai, il a mis son idée en pratique. Il a mis la grosse cylindrée en bouteille.


Eau de Toilette mercedes-Benz, 48 € / 40 ml

Si ça se trouve, il sent très bon (le parfum, pas le mec). Mais embaumer la Mercedes, je ne sais pas, ça ne me séduit pas. Je trouve ça un peu racoleur.

Je vous laisse, je dois aller chez Nocibé pour en avoir le coeur net. Oui, il y a une version femme.


PS est-ce que l'une d'entre-vous l'a senti ou testé ?

stelda

18 commentaires:

  1. Après tout je vends bien des sacs Volkswagen. Pourquoi pas des parfums.
    Je n'ai pas sentie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des sacs Volkswagen ? Ca alors! Je ne savais pas que ça existait. Tu m'apprends toujours une foule de choses, merci, Christine.

      Supprimer
  2. Je trouve le flacon pour homme plutôt réussi, après les jus des people, des marques Bic and co, c'est pas mon truc. Pour moi le parfum en résumé ça doit vendre du rêve et là ça fait cheap. Et la version féminine...no comment :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais oublié le parfum Bic, c'est vrai ;-)

      Supprimer
  3. Nan, connais pas Mercedes, sauf celle de Janis !!! On revient beaucoup vers les parfums du passé. Pourvu que Balenciaga réédite Le Dix ! En revanche je ne supporte plus les énièmes version d'un même parfum. Et pourtant je ne suis pas loin de préférer la version Parfum Initial de Shalimar à Shalimar lui-même.... A présent, je me tourne vers les parfums de niche, type Frédéric Malle, Jovoy, etc... donc j'en achète moins, forcément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, je déteste ces fausses nouveautés, ces jus vaguement retravaillés. J'ai l'impression qu'on me prend pour une quiche (mais n'est-ce qu'une impression ? pas sûr...)
      Et je suis convertie aux parfums de niche. Il y a vraiment une différence.

      Supprimer
  4. Cela me rappelle ton post sur le parfum pizza hut... ! Parler du parfum, c'est comme parler du vin non ? Il faut passer par beaucoup d'images, d'associations, pour l'évoquer. Je trouve que Jean-Claude Elléna, dans son Journal d'un parfumeur, trouvait des mots justes pour parler des parfums, de l'odorat et plus généralement de son métier. Je ne sens pas trop les parfums en boutique actuellement car j'ai le sentiment d'avoir trouvé le mien : "Sables" d'Annick Goutal, où l'on retrouve l'odeur de l'immortelle dans la lande après une chaude journée d'été (cette sensation que la chaleur a une odeur, ça me rendait folle). C'est une madeleine à chaque fois que je le respire. Malheureusement, il est volatile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si ça continue, on aura le parfum "Maison propre" :D. Le livre d'Elléna est vraiment joli. Ca m'énerve toujours un peu quand on décrit un arum de façon trop technique : ça ne me parle pas, c'est trop intellectuel. Je préfère qu'on me partage des impressions. Là, j'imagine bien mieux le jus.
      Je vais aller sentir Sable, tiens ;-)

      Supprimer
  5. Il y a bien eu un parfum Porsche, il nous semble...apparemment ça reste dans le haut de gamme, on voit mal un parfum 2 CV :)
    C'est vrai, il semble se dégager un léger vent de nostalgie par rapport aux parfums. Personnellement, nous aimons bien la connotation de luxe qui s'en dégage, ce n'est pas un déodorant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sûre qu'un parfum "Coccinelle" aurait du succès ;-)

      Supprimer
  6. tu me diras si ça sent le diesel... (d'ailleurs, "Fuel for life", ça fait bizarre aussi, tiens)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Diesel a gazé, sur ce coup-là (ok, je sors)

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Je n'ai pas pu le sentir, impossible de le trouver en parfumerie, hélas. On a parfois de bonne surprise malgré le nom ^^

      Supprimer
  8. My my... quel concept charmant... Moi qui n'ai pas la mémoire des odeurs, c'est terrible... Du coup je choisis vraiment sur le visuel, l'image qu'il véhicule *tout jeu de mot est purement fortuit*
    Là, je ne choisis pas! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clairement, oui, je comprends que ça ne te fasse pas rêver.

      Supprimer
  9. J'étais curieuse aussi, j'ai testé : rien d'original mais assez sympa... Mais l'idée de sentir la voiture ne me plaît toujours pas :)

    Soldes parfums

    RépondreSupprimer
  10. C'est fou ! Fou parce que je me suis réveillé ce matin en me disant que, vu que mon parfum de toujours n'existerait plus jamais -le feu Empreinte de Courrèges- j'erre de parfum "à peine acceptables" à moyens, mais aucune histoire d'amour avec, aucun coup de foudre. Je me disais donc que le prochain avec qui je finirai ma vie aurait l'odeur du cuir !
    De plus j'adore l'odeur des voitures, et j'ai eu une superbe Mercedes de collection, bleu layette au grand volant blanc, jantes et flancs blancs. Alors il se pourrait cette fois qu'une histoire d'amour naisse à ce jour :))

    Merci Stelda

    Sylvie ♥

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox