Erreurs de jeunesse


Paco Rabanne, hiver 2014-2015

Grave discussion hier soir, entre la soupe (aux poireaux) et le fromage.

Moi, paniquée : Je ne sais plus trop comment je m'habille. Et si j'avais l'air d'une vieille petite fille ? Et si je m'habillais comme une ado attardée ? 

Mr (visage de marbre) : je ne sais pas.

Moi,  interloquée : ben quand même! tu vois bien de quoi j'ai l'air. J'ai l'air de quoi ? Normale ? D'une vieille petite fille ??

Mr : tu sais, je t'ai vue habillée en léopard, en robe de nonne, en slim... je ne peux pas dire.

Pourquoi faut-il toujours qu'on vous renvoie à vos erreurs de jeunesse ?
Si je me pose toutes ces questions, c'est que depuis mon retour à la fac, j'ai remisé mes escarpins et mes jupes crayons. C'était trop difficile de s'assoir par terre dans la cour.

Et un bon journaliste doit être passe-partout (sauf dans la mode). Mais quand vous allez interviewer des taxis, des militaires, des agriculteurs, vous évitez de débarquer avec des talons vernis. D'abord, parce que vous allez les fusiller, ensuite, parce que vous perdrez toute crédibilité.

Pourtant, je me verrais bien dans cet ensemble Nina Ricci. A la rigueur, pour couvrir les meetings politiques... Parce que là, vous avez le droit d'être apprêtée et de sortir un peu de féminité. Le seul risque, c'est qu'on pensera immédiatement que vous essayez de vous faire remarquer du candidat pour gratter une place de chargée de communication à la mairie s'il gagne.

Cet ensemble Nina Ricci passerait peut-être parce qu'il est BLANC. C'est neutre. Ne riez pas : pour l'anecdote, cet après-midi, j'ai suivi une réunion UMP. Une jeune journaliste avait des bottes bleu roi. Les collègues lui ont demandé si elle avait aussi une paire rouge, une verte, une rose et une marine.

Du coup, je me suis dit que, vue la qualité du débat politique actuel, il valait peut-être mieux le voir sous l'angle de la mode. Et j'ai tweeté sur les chaussures d'une candidate. Si on s'en tient au choix de ses escarpins, elle mérite largement de s'installer dans le fauteuil du maire (son adversaire portait des cuissardes noires sur un pantalon en cuir rouge).

Nina Ricci, hiver 2014-2015

stelda

18 commentaires:

  1. Très bel ensemble !
    Mais si tu dois t asseoir par terre ca va être compliqué.
    Tu as probablement raison de prendre le créneau de la mode qui semble avoir un avenir dans la presse politique. En ce moment c est surtout le people qui fonctionne (et je crois que malheureusement cela va durer... )
    Anonymement,
    L anonyme qui n en est pas une ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois aussi que le blanc, c'est un peu salissant ;-). Je m'amuse beaucoup à observer la politique d'un oeil de modeuse : ça m'aide à garder du recul et à dédramatiser.

      Supprimer
  2. Moi je te trouve très stylée
    Gros bisous ma belle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sylvie, tu es trop gentille! Tu m'as vue sous mon meilleur jour ;-)

      Supprimer
  3. Ouh la la, cruel dilemme. Il m'arrive souvent de l'avoir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf! Merci, Christine, je me sens moins seule.

      Supprimer
  4. Chouette article, comme d'hab ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Moi j'adore l'ensemble de la première photo qui fait très classe, qui a du style mais qui passe partout. Je suis moins convaincue par celui de Nina Ricci qui fait beaucoup plus apprêté.
    J'avoue que depuis que je bosse, je porte des choses plus basiques aussi... triste mais au final, s'il faut rentrer dans le moule, on a vite fait de tomber dans "l'ennuyeux" plutôt que dans le classique. Et je crois que c'est le piège le plus difficile à éviter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est très sympa. Le pantalon a l'air hyper bien coupé et j'ai eu un gros coup de coeur pour le gilet en cuir.
      Tu fais bien de me rappeler cet idée d'article sur les tenues basiques-pas-passe-muraille, je l'avais complètement z'oublié. Merci, Morgane.

      Supprimer
  6. Mais c'est bien ça de n'avoir pas de style définie ! Un jour, tu es ainsi, un autre comme cela... Bref, tu crées toujours la surprise !
    Et oui, cet ensemble Nina Ricci est chouette... sur le podium ! A voir en vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant, je trouvais ça drôle de changer de style tous les jours. Ca n'a fatiguée en vieillissant. Du coup, je change tous les 2 ans ;-)

      Supprimer
  7. La remarque de "Mr" m'a plié ;p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais séchée, tu m'aurais vue!!

      Supprimer
  8. Ahaaaa... hier, je suis allée à une conf de presse de NKM avec une jupe bleu roi : faute professionnelle ou acuité modesque ??? :D Je n'avais en tout cas jamais envisagé les choses sous cet angle-là ! C'est ça que j'aime bien sur ton blog, tu portes toujours un regard novateur sur les choses !
    Au fait, il est excellent, ton homme ! sa remarque m'a bien fait rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Mag'. Mr me fait beaucoup rire, j'avoue. Alors, je partage avec plaisir ses remarques mi-figue, mi-raisin :)

      Supprimer
  9. Un sourire à la lecture de votre article!
    On relève le défi de vous faire sourire avec le notre : http://www.cotondumonde.com/blog/morphologie/

    A bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :). Je file découvrir votre blog.

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox