Le vernis en politique

 
Une question de la plus haute importance m'a tracassée tout le week-end : pourquoi les femmes politiques ne portent-elles jamais de vernis à ongles ? Je crois que j'ai regardé trop de JT en boucle cette semaine, pardon! Mais même Roselyne Bachelot a jeté le sien par-dessus les moulins. Profil bas également chez Rachida Dati qui a pourtant assumé bien plus extravagant qu'un cm2 de laque rose ou pourpre.

Deux exceptions : Michèle Alliot-Marie et Samia Ghali. Deux femmes aux styles totalement opposées mais ce détail est peut-être un signe de leur caractère bien trempé.

 
 
Pourquoi cet absence de vernis, en tout cas de vernis de couleur ? Quatre réponses évidentes :
  1. Elles n'aiment pas le vernis : c'est leur droit le plus strict et bien des femmes "lambda" ne l'aiment pas non plus.
  2. Elles n'ont pas le temps de se vernir les ongles : ça, ça serait cohérent. Quand tu es ministre / députée / sénatrice, tu as d'autres chats à fouetter que te vernir les ongles (sauf Mme Duflot qui twitte dans quel ordre il faut manger les smarties de couleur pour se détendre...).
  3. Les couleurs sont trop connotées : qu'elles choisissent le bleu, le violet, le vert, le rouge, le noir, le rose ou l'orange, chacune de ces couleurs symbolise un parti politique (et ce ne serait pas forcément le leur). Reste le jaune, pas facile à porter. Ou le marron. Bof.
  4. Elles ont peur de passer pour des greluches superficielles : elles masculinisent leurs mains pour faire oublier leur féminité.

 



 


 

stelda

24 commentaires:

  1. Le vernis n'est pas forcément facile à porter selon la couleur en effet. Le rouge fait vite femme fatale, les couleurs flashys pas sérieux etc. Il faut aussi savoir le poser sinon bonjour les vieilles traces et là autant ne rien porter. Ou alors avoir sa manucure perso mais en temps de crise, pas sûre que ça soit du meilleur effet. Mais surtout, je pense que déjà être femme en politique n'est pas chose facile, quand on voit les commentaires quand certaines portent des robes. Alors si en plus elles portent du vernis, elles ont peut-être peur de pas être prise au sérieux.
    En tout cas, article intéressant, merci :)

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "avoir sa manucure perso mais en temps de crise, pas sûre que ça soit du meilleur effet." tu m'as trop fait rire!

      Supprimer
  2. à mon avis elles ont peur de faire pouffiasse, déjà moi dans mon boulot je n'ose pas mettre de couleurs pétantes et je ne mets que du doux, alors j'imagine elles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même fou, non ? Les films porno sont mieux acceptés socialement qu'un verni mimosa ^^.

      Supprimer
  3. c'est vrai ce que tu dis, c'est dingue, ça... le vernis est peut-être le maquillage à la fois le plus connoté et le plus controversé (le rouge à lèvres l'est moins il me semble); la question que tu soulèves, je l'associerais qd même bcp à la vie extrêmement active de ces femmes: un vernis doit être impeccable, au même titre que le RAL d'ailleurs, mais il est nettement moins facile à retoucher qu'un RAL (en plein conseil des ministres tu peux toujours filer au toilette refaire ton RAL, mais je ne me verrais pas bien partir avec le dissolvant en 5 mn ds les toilettes, et un vernis écaillé, rien de pire comme fashion faux pas!!!!! tu passes en 2 mn de la pouffiasse - éventuellement - à la pouffiasse cheap). MAM fait classe, mais Rachida Dati (je ne sais pas si elle en porte, il me semble que si), déjà plus bling bling, si elle met du vernis, ça peut frôler la vendeuse de chez Zara déguisée en ministre.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, c'est étrange : je n'arrive pas à comprendre cette connotation du vernis... MAM m'a bluffée : je ne m'attendais pas à la voir avec du vernis noir!
      Je pense qu'un gris, un orange fumé ou un vieux rose conviendrait bien à Rachida ;-)

      Supprimer
  4. ps: je n'avais pas vu que tu l'avais mise, Rachida, donc tu vois... c'est bien ce que je dis, je suis d'accord avec moi-même :-)... heureusement qu'elle n'en a pas.... ça depend de la dame....

    RépondreSupprimer
  5. La féministe en moi pencherait pour l'option 4 ! Parce que malheureusement, je pense qu'on en est encore, en 2013, à ce niveau de jugement sur les femmes politiques, et de tous bords, cf le cot cot cot !!
    Bref, c'est compliqué d'être une femme dans l'absolu - trouver ce juste milieu entre ce qu'on a envie d'être et le jugement qu'on va poser sur nous - mais ça l'est encore plus pour les femmes politiques !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je penche aussi pour le 4. C'est malheureux, tout de même.

      Supprimer
  6. Peut-être que le vernis est plus connoté futile que du ral ? C'est un peu l'accessoire du maquillage, se faire belle "jusqu'au bout des ongles", qui nécessite d'avoir pris du temps pour soi, avec un côté "je ne peux rien faire car j'ai du vernis sur les ongles"...
    Effectivement, c'est assez intéressant comme question, je serais curieuse de voir ce qu'en pensent les autres.
    En même temps, MAM porte du vernis, mais une couleur très sombre, qui ne "choque" pas l'oeil au premier regard. La couleur foncée illustre bien à mon sens son côté "femme de pouvoir". À côté, Ghali avec son vernis rose et sa veste rose, même moi qui suis une femme, je trouve qu'elle fait un peu greluche et pas très crédible (au secours, j'ai l'impression de parler comme un homme !).
    Je reviendrais lire les futurs autres commentaires....tu as éveillé ma curiosité !
    Bises :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on est tous plus ou moins conditionnés face à ces signes : les talons = femme, vernis = greluche, etc. Mais dans le cas de Ghali, la longueur des ongles joue beaucoup. Des ongles courts auraient totalement changé la donne, non ?

      Supprimer
  7. Il y a surement le coté superficiel et peut être aussi le problème du vernis qui ne tient pas et là, on fait vite négligée. En politique tout est décrypté, donc le profil bas est surement le plus sur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je crois que tu touches du doigt une bonne raison :)

      Supprimer
  8. Je pense que c'est surtout le temps, avant d'avoir des ennuis de santé je n'avais jamais le temps d'en mettre ... maintenant que je suis cantonnée à mon canapé j'en mets presque toute la semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une très saine occupation :) Je te souhaite surtout de vite retrouver la santé.

      Supprimer
  9. J'ai beaucoup aimer ton article. :)

    Je fais des études en politique, et j'adore tout ce qui est très féminin. Je fais très attention à moi. Mais lorsque cet été j'ai fait un stage dans un milieu très administratif, je peux te dire, que j'ai vite couper mes ongles, et j'ai opter pour le vernis transparent. Car je ne me sentais plus à l'aise de porter un rouge pétant ou une autre couleur tendance avec des ongles un peu longs.

    Pour ma part c'était un peu toutes les raisons à la fois. Plus trop le temps quand tu as beaucoup de travail, tes ongles deviennent un peu ton dernier soucis. Tu préfère l'effet "ongles propres" en optant pour des nudes ou des bases. En plus dans un milieu très masculin ça aparait vite comme superficiel. Les mains sont très visibles, en politique on parle avec les mains, et attirer l'attention uniquement sur une partie du corps ça n'est pas le but, le but étant qu'on vous écoute, qu'on vous regarde quand vous vous exprimez. Je pense que c'est aussi ça.
    Les couleurs peuvent vite avoir une connotation, un rose ça fait un peu barbie, un rouge pétant ça fait un peu la bourj' de service, le bleu ça fait pas crédible.

    Une femme politique doit se tenir à un protocole, elle ne doit pas normalement se lacher dans les couleurs, et rester assez sobre. C'est un peu tout ça qui fait que le vernis n'est pas leur meilleur ami. Dommage pour OPI et autres marques que l'ont s'arrache. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, merci beaucoup Sarah :). Ton argument est très intéressant. C'est vrai qu'en politique, attirer l'attention sur les mains peut être délicat.
      Ce n'est donc pas demain qu'on verra une femme politique devenir égérie d'OPI ou Essie :D.

      Supprimer
  10. Nous n'avons jamais fait attention à cela, trop absorbées par les discours...
    Mais c'est vrai, dans le monde politique, tout doit rester neutre, surtout ne pas être trop voyant, même pour ces chers messieurs, la seule fantaisie réside dans la couleur de la cravate !
    Et pour les femmes c'est encore pire, elles sont toute de suite cataloguées - il faudrait bien que ça change un peu, un peu de gaité dans une ambiance pas toujours réjouissante.
    Côté pratique, il est vrai, que des ongles vernis doivent être impeccables, donc pas toujours évident pour ces dames entre la coiffure, le maquillage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au-delà du vernis (qui reste anecdotique), c'est en effet triste de voir les femmes stigmatisée dès qu'elles portent une robe à fleurs. Et ches les hommes, c'est uniforme croque-mort de rigueur. Dommage qu'ils ne soient pas aussi stricts sur leur déontologie et leur souci des citoyens ^^.

      Supprimer
  11. Marrant je n'avais jamais remarqué, pourtant pour moi qui ne me maquillle pas le vernis est bien plus facile qu'un RAL par exemple, mais plus marqué, moins classique; On attend d'une femme qu'elle se mette du ral, par contre pas obligatoirement de vernis, surtout si elle est sérieuse:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100% d'accord avec toi : je trouve le ràl bien plus contraignant que du vernis!

      Supprimer
  12. C'est comme la mini-jupe. Connotée jupe de p*te, elle est classe, élégante, professionnelle cf. Ally McBeal. A contrario un jean sur allô quoi t'as pas de shampooing - j'ai oublié son nom - est vulgaire. J'imagine que pour le vernis c'est idem. Avec toutes les nouvelles technologies ce n'est pas une question de temps, elles prennent bien le tps de se brusher/maker/saper... ! J'imagine qu'elles sont juste perdues avec toutes ces couleurs ;-) ou alors elles ont des mains affreuses et ne veulent pas attirer l'attention!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison et je crois que tu devrais proposer à ces dames tes services de conseillère ès couleurs ;-). Tu ferais un malheur !!!

      Supprimer
  13. Je ne l'avais jamais remarqué !! Bravo! Quel oeil! C'est en effet flagrant à la vue des photos. Mais cela ne reflète -t-il pas la réalité? Y-a-t-il tant de femmes qui portent du vernis à ongles finalement? Autour de moi peu et perso, je n'en mets quasiment jamais. Trop contraignant! Mais en politique, tu as raison, c'est peut-être une question d'image. Je partage l'avis de Sarah. Se mettre du vernis à ongles, c'est l'image cliché de la dinde qui n'a que ça à faire. C'est dommage.

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox