Drama Queen


dedrama

Chaque changement de saison me donne envie de tenter des expériences vestimentaires, plus ou moins réussies mais il n'y a que ceux qui ne font rien qui ne cassent rien qui n'ont l'air de rien.

Donc ce matin, j'ai habillé Lutin n°2, 7 ans, à peu près comme ci-dessus.

"Mais Maman, ça ne va pas du tout ensemble!" s'est-elle écriée désespérée.

"Mais siiii ma chérie, tu es très mignonne." (je ne suis pas objective, je sais)


Je voulais "dédramatiser" sa jupe. Sortir du t-shirt bateau et tenter la marinière plus sport-chic, quoi.

Manifestement, elle préfère le premier degré.

L'avantage d'avoir des enfants, c'est qu'on peut les utiliser comme cobaye. Je suis un monstre, voilà la vérité.

stelda

21 commentaires:

  1. c'est ça qui est fou: ils n'ont que qques années dans la vie et sont déjà pétris de préjugés (sexistes, modesques, tout ce que tu veux)... ça, ça m'a toujours fascinée!!!! (j'aime bcp l'association, moi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me rassures : j'avais peur de l'avoir déguisée :(. Bien sûr qu'ils ont leurs préjugés : il y a plein de choses qu'ils trouvent belles ou moche. Parfois, je rigole bien en les écoutant!

      Supprimer
  2. Dommage, bel ensemble, mais votre fille a déjà ses propres idées - ça promet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous me rassurez bis ;-). Elle est très autonome, c'est une drôle de petite bonne femme.

      Supprimer
  3. Elle a du caractère c'est tout ! Elle n'a pas envie que tu joues à la poupée avec elle, c'est plutôt bien, non ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que je me suis dit ;-).

      Supprimer
  4. Ne pouvant plus jouer au poupon et à la pouée, expériences régulièrement tentées sur moi-même. Le jury se compose de fils et fille. Le premier est d'un classicisme de bon aloi et valide rarement. La deuxième est plus fantaisiste, donc assez souvent enthousiaste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les essayages doivent être r'n'r', dis donc!!

      Supprimer
  5. mouahahaha!!!
    issue d'une très grande fratrie, il y a des munchkins à la maison parentale qui ont encore 5, 8 et 9 ans... C'est le défilé de mode le matin. Et assister à la selection du petit dernier, c'est toute une histoire.
    Il attrape le bas et le haut, le place contre lui, les regarde à bout de bras, pince les lèvres, repose... refait ca plusieurs fois avant de choisir sa tenue du jour. Et quand celle ci est sur lui, il se tourne autour du mirroir pour etre sur que ca lui plait. Il se mate le popotin pour s'assurer que son slim tombe bien.
    Puis il se tourne vers son public, un énorme sourire aux lèvres, et s'en va jouer aux pompiers (grand winner les pompiers auprès du dernier ^^).
    Moi je suis systématiquement morte de rire depuis mon poste d'observatrice!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Waouh... j'imagine la scène, c'est trop drôle! C'est curieux de voir que certains s'en fichent et d'autres au contraire se sentent très concernés par leurs vêtements. Ton frère est le futur Andre Leon Talley :)).

      Supprimer
  6. Et oui les enfants sont des individus, pas des poupées ... et certains ne se gênent pas pour le faire savoir. Bon moi j'aime bien le mélange jupe blanche et pull "marin". En revanche, ce qui me gêne, et j'ai déjà évoqué cette position sur d'autres blogs, c'est cette volonté absolue de vouloir tout "dédramatiser"ou "rockiser", cela va souvent de pair... A force, je trouve que cela à souvent un effet pervers avec des femmes/enfants qui se retrouve, à mon sens, à porter toutes plus ou moins la même chose, du casual, sous pretexte de dédramatiser... Et ce n'est plus de la fantaisie ni prendre des risques mais, au contraire, se retrouver à porter le même jean ou jupe, le même blouson en cuir ou jean, la même paire de boots. Bon OK je raccourci et caricature un peu mais vous comprenez l'idée... Pour ma part, et bien je ne dédramatise pas et je dis.. crotte ! Crotte aux diktats (oui parce que cela devient aussi un diktat) et parfois porte la "totale", enfin mon style. Je n'ai ni slim ni baskets (montantes ou pas, enfin bon j'ai acquis cet été, grâce aux soldes, une paire de "baskets" pour enfants très particulières, argentées, ahem pardon pour l'aparté)ni blouson en cuir noir (le blouson de moto ça compte ?)ni boots beige(asse ?!!)qui dégoulinent sur le pieds ou autres. Bon j'arrête encore ma diatribe. Et non tu n'es pas un monstre, c'est souvent les mères aussi qui aident les enfants à forger leur style (ou non style aussi), soit en allant dans le même sens, soit en prenant le contre pieds.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve génial qu'elle s'exprime. Je les laisse souvent choisir leur tenue le matin. Pour la "dédramatisation", j'ai justement en tête un billet là-dessus ;-). Une génialissime interview de Stephano Pilati m'a rappelé l'urgence d'en parler.
      Et j'aime bien tes diatribes : surtout, continue ;-)

      Supprimer
  7. Même à 7 ans, mon fils choisissait sa tenue. Il est assez atypique pour que je m'en mêle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve ça bien. Ca les rend autonome et leur permet de s'affirmer.

      Supprimer
  8. ah ça c'est une fille:), et c'est fou comment les enfants ont encore plus de clichés ou rigidité sur certaines choses, faut dire le regard des autres est plus dur à assumer tant qu'on ne s'est pas construit... tente sur toi maintenant lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je tente, c'est mon mari qui me dit "Mais ça ne va pas du tout ensemble!!!" ^^

      Supprimer
  9. Ah, ah, ah sacré Stelda! Je vois la scène!
    Déjà toute petite (genre 3, 4 ans) ma grande aimait choisir ses vêtements elle-même au début je disait "mais oui ma chérie sois créative, sort des schémas, sois toi" (elle me regardait avec de gros yeux ronds genre mais qu'est-ce qu'elle dit la folle?) puis j'ai vu le dégâts rien que d'en parler j'en ai encore des sueurs froides des mélanges de couleurs, de matières... Je suis vite redevenu la principale décisionnaire de ses tenues.
    En revanche elle a vite aussi mit le hola sur certaines tenues que je voulait lui faire porter! Autant je peux être excentrique pour moi autant parfois j'adooore le style preppy pour les petits. Et ça bon elle n'était pas d'accord du tout! Dès 8 ans elle voulait se fondre dans la masse jean, tee-shirt, basket (drôle après sa petite enfance si farfelu!)
    En tout cas avec la petite qui ne peux pas trop protester (quoique...) je fait ce que je veux et du coup ses premières chaussures étaient la quasi réplique de mes chaussures de baptême! Tu sais style chaussures anciennes j'adore! Bon je lui ait aussi acheté des converse violettes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elles se lâchent quand on leur laisse la bride sur le cou!
      Le preppy séduit rarement les petits : ça ne fait généralement tripper que les mamans :D.

      Supprimer
  10. Trop chouuu ! Moi j'aime bien :) me demande comment elle va appréhender la mode plus tard avec une maman comme la sienne :)

    RépondreSupprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox