La modestie se met à la mode

A l'origine, cet article devait paraître en septembre 2013!! Comment vous dire que j'ai bien des brouillons dans les cartons ? Mais les risques de récupération de la mode modeste m'ont sauté au yeux dans cet article (très récent) du Figaro.
Pas encore relayée en France, la mode décente, ou mode modeste, émerge aux Etats-Unis. La mode modeste se veut modesque mais on est assez loin du compte! Bien moins drôle que la Sape ou le chapisme, la mode modeste voulait, à l'origine, proposer une offre alternative à l'hyper sexualisation des fillettes. L'idée peut être judicieuse lorsqu'on pense aux horreurs qui nous ont envahi ces dernières années : string taille 6 ans, bikini rembourré, spa pour petites filles, jean taille ultra basse, tee-shirt brassière, robe léopard, chaussures à talons dès 3 ans (17 mois pour la fille de Beyoncée), perruques pour bébé... sans parler des concours de mini miss ni des séries d'enfants maquillées et bijoutées de Cartier et Bulgari dans Vogue Paris (scandale qui a scellé le renvoi de sa rédac' chef Carine Roitfeld).


La petite fille apparaissait plus que jamais le miroir déformant d'une beauté et d'une apparence fantasmée. Tout mouvement entraînant son contraire, ces excès ont donné une poussée d'urticaire à des mamans et elles ont pris les choses en main.
D'abord en boycottant les marques trop osées. Puis en proposant des cours d'éducation à la mode fort éloignés de Belle Toute Nue : le mouvement américain Pure Fashion forme les jeunes filles à la décence vestimentaire. Jupe au genou voire à la cheville, décolleté et épaules couvertes, et bien sûr, maquillage discret. On fait la guerre à la résille, au moulant, au transparent.

Le magazine Eliza, fondé par une ancienne mannequin de l'agence Ford, est l'un des relais d'opinion de ces terroristes de la fringue et la mode modeste a lancé sa propre fashion week. Plusieurs blogs de mode se sont également engagés dans ce nouveau courant. Il y a même un annuaire de référencement! L'idée de départ est saine mais le concept va très loin, de plus en plus loin : le site Mode-Sty propose des maillots de bain qui ressemblent plutôt à des combinaisons de plongeur.

modèle de maillot de bain en vente sur Mode-Sty

Ca m'a laissée sans voix. Il y a quelques jours, dans une interview à Fashion Mag, le fondateur d'une agence d'analyses de tendances rappelait que lorsqu'une mode naît, son opposée apparaît aussitôt. Le string apparent a engendré le maillot de bain intégral. Entre les fesses à l'air dans la rue et la baignade les cheveux au sec, je pense qu'on peut trouver un équilibre.

Pour aller plus loin : un excellent article paru dans Le Monde 

16 commentaires:

  1. il faudrait lancer, comme le slow-food, la slow mode... celle du respetc du produit et du consommateur (intégrant l'écolo mode d'ailleurs.. cf l'édifiant reportage sur le Chrome VI dans les godasses l'autre soir: ou le cancer attrapé par les paires de shoes... effrayant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La slow mode existe mais elle est plus discrète. Ce genre de reportage est vraiment important pour prendre conscience des produits qu'on porte et des conditions de fabrication dramatiques.
      Et je proposerais bien aussi la slow politique!

      Supprimer
  2. Les excès ne sont pas mieux. C'est dur de trouver le juste milieu.

    RépondreSupprimer
  3. Je pense aussi ! Cela me laisse également sans voix :D
    Tu as l'art de mettre le doigt là ou il faut
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La cagoule-casquette est le détail qui tue, quand même, non ?
      Gros bisous!

      Supprimer
  4. hmm je suis extrêmement méfiante, il me semble que le terme de "modestie", rattachée à l'habillement, est très connoté religieux. Chez les juifs orthodoxes, il y a la "tsniout".
    ça me fait irrésistiblement penser à cette planche BD de Marjane Satrapi, où elle montre des jeunes Iraniennes obligées de revêtir de longs vêtements amples sous peine d'être accusées d'appel au sexe, et à côté d'elles, de jeunes Iraniens vêtus de jeans moule-burnes ou dévoilant largement leurs caleçons.
    bref, la "modestie" c'est toujours pour les mêmes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison : on ne parle jamais de "mode modeste" pour les hommes.

      Supprimer
  5. Je ne connaissais pas du tout le concept ! Dans un sens c'est réconfortant de constater qu'existe une réaction à certains excès de la mode. Même si le maillot me parait difficile à porter sur la plage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans les années 2000, on a vraiment vu arriver n'importe quoi pour les fillettes et les ados. Mais le retour de bâton est quand même violent.

      Supprimer
  6. Aïe, tu as raison, je trouve ça très limite, comme concept... Comme si il n'y avait rien entre le string et la burqa ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le rappelle Christine, c'est toujours l'équilibre qui est le plus difficile à trouver.

      Supprimer
  7. Entre baigneuses des années 20-30 et intégristes de tous poils.....Je suis d'accord avec Léa. Les hommes peuvent montrer ce qu'ils veulent, c'est au mieux sexy, au pire macho ! Bon article comme j'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore... j'ai l'impression qu'on ne remet jamais en cause leurs tenues. Ceci dit, les hommes sont beaucoup plus pudiques, ou complexés par leurs corps et le montrent plus rarement. Sauf dans le Sud, où ils se promènent parfois torse nu mais ça reste une exception. Imagine un mec avec un t-shirt cropped ou un poom-poom short ;-)

      Supprimer
  8. Si si on peut aussi trouver en France des relais de la décence vestimentaire ;D
    Je tiens un blog depuis peu sur le sujet de la modestie vestimentaire, justement pour aller à l'encontre de ces tendances au dénudement et au moulage de bite, mais pas de burqa ni de sexisme chez moi ! Je voulais justement vous signaler ceci : tous les défenseurs de la modestie ne sont pas des extrémistes et n'ont pas un problème avec les femmes ;) en tout cas la réflexion personnelle et l'étude biblique (je défend la modestie de mon point de vue chrétien) conduisent à une égalité homme-femme en terme de body couvert ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ton commentaire et de m'offrir l'occasion de découvrir ton blog. Je vais vite te lire et peut-être aurons-nous l'occasion de rediscuter de ce sujet passionnant ?
      Bonne journée :-)

      Supprimer

 

S'abonner à la newsletter

Translate ?