Pourquoi un angle différent ?




Poétique et mystérieuse, on croirait cette image d’un piano abandonné au bord d’une falaise tout droit sorti du  de Jane Campion. Vendredi matin, l’adjoint au maire de Plogoff (Finistère) a été surpris de découvrir cet objet à la pointe du Raz, 60 m au-dessus du niveau de la mer. Pourquoi et qui l’a abandonné là? Mystère. 
Peut-être des trolls amateurs de musique ou des plaisantins motivés.
Le piano de plus de 100 kg a été déposé dans un endroit difficilement accessible, distant de 150 m d’un sentier pédestre. De nombreux curieux sont venus le prendre en photo ce week-end avant que les services techniques municipaux ne procèdent à son enlèvement hier. 
(article paru dans Aujourd'hui en  du mardi 26 mars 2013) - source Le Parisien


Quand j'ai lu le titre de cette brève, j'ai tout de suite imaginé des musiciens venant jouer là, sur ce piano abandonné. Un genre de festival de la Rocque d'Anthéron ouvert à tous, sans la présence du ministre de la culture, des critiques de Télérama ni les réservations à prendre 76 semaines à l'avance.

La possibilité magique laissée à ceux qui le veulent de jouer et chanter face à l'océan, la liberté de les écouter. La musique, là, devant la mer, un air de jazz qui s'envolerait ou une sonate qui dominerait les vagues. J'ai espéré qu'ils laissent ce piano.
Nous vivons au XXI° siècle et les services techniques municipaux ont procédé à son enlèvement. Piano ou poubelle, tout objet est traité sous le même angle par la législation sur les dépôts sauvages. 
RIP la poésie.

Source photo : le Parisien

stelda

18 commentaires:

  1. Magnifique cette photo, quelle étrange histoire... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a été prise par l'un des adjoints de la commune. Oui, elle est incroyable! Bises

      Supprimer
  2. Je trouve cela assez fort. je n'étais pas au courant de l'histoire. Il faisait une belle photo et les promeneurs pouvaient jouer un air.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qu'on se dit... mais hélas, la loi a ses raisons...

      Supprimer
  3. olala je n'étais pas au courant,quelle rêve ! moi qui suis musicienne, je suis hyper troublée par la photo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tellement joli et mystérieux. On ne sait pas s'il a été posé là pour s'en débarrasser ou dans l'espoir que les gens en profitent.

      Supprimer
  4. très belle histoire (même si l'art involontaire, ça ne touche pas tt le monde, apparemment); au début, j'ai vraiment cru que tu allais nous parler de Jane Campion! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé non! Mais ç'aurait pu permettre à certains de prendre des leçons de piano, qui sait ?

      Supprimer
  5. C'est fou ça... Je trouve qu'il y a des personnes qui ont de l'humour
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça fait plaisir. Dommage qu'il ne soit pas resté là... Bisous

      Supprimer
  6. C'est très poétique je trouve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La photo et l'histoire m'ont frappée. C'est arrivé il y a quelques années en Angleterre : un pian à queue a été hissé au sommet d'une colline :)

      Supprimer
  7. Il m'évoque le monolithe tombé au milieu des singes, au début de 2001, l'odyssée de l'espace - la même incongruité. Une certaine représentation du mystère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce qui fait tout le charme de la chose : on ne sait pas si ce sont des gens sans gêne qui voulaient se débarrasser vraiment de leur piano ou des poètes qui l'ont posé là :)

      Supprimer
  8. J'espère que tu nous livreras le dénouement de l'histoire ... j'ai moi aussi pensé au film de Jane Campion; de ceux qui marquent toute une vie !

    RépondreSupprimer
  9. Impossible de trouver une réponse, hélas! Mais ce qui me console, c'est que le maire voulait le garder. Les services municipaux ont fait du zèle :)

    RépondreSupprimer
  10. C'est tellement poétique. J'aurai adoré me baladé par là et tomber sur ce piano. C'est tellement bon ces moments ou la poésie nous prends par surprise au hasard d'un chemin. Quel dommage qu'il ait été enlevé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont des petites bouffées d'oxygène :))

      Supprimer

Des difficultés pour laisser un commentaire ? Passez sous Safari ou Firefox